3 décembre 2022
spot_img
AccueilIdéeLa Kabylie et les Bocchus du système

La Kabylie et les Bocchus du système

COUP DE GUEULE

La Kabylie et les Bocchus du système

La Kabylie brûle mais pas notre mémoire que continuent d’arroser nos ancêtres par les sources qui coulent dans nos montagnes et auxquelles s’abreuvent nos chantres dont la voix résonne dans nos cœurs depuis la nuit des temps et résonnera pour toujours. 

Cette voix qui catalyse notre combat qui viendra secouer les portes vermoulues et ébranler les murs décrépis de votre citadelle véreuse qui finira par tomber comme est tombée Rome, que vous égalez en perfidie, dont l’empire a usé sans retenue pour arriver à soumettre le rebelle Yugurten en soudoyant son propre beau-père, Bocchus, puis le rebelle Firmus, fils de Nubel le roi amazigh, en lui opposant son propre frère, Ageldun qui a fini lui aussi par se rebeller contre la toute-puissance de Rome que, par contre, votre aliénation atavique et votre cécité politique vous empêcheront d’égaler dans vos efforts vains d’opposer la Kabylie aux autres régions d’Algérie. 

Maintenant que le fleuve que vous avez détourné (sûr que vous n’avez jamais porté dans vos cœurs, si vous en avez, Rachid Mimouni) de la Révolution et du progrès est en voie de retrouver le cours que les femmes et les hommes, dignes filles et fils de l’Algérie fière de son Histoire millénaire, ont toujours voulu lui donner.

Votre système prédateur, que vous nous avez imposé par la violence depuis l’indépendance, n’a trouvé mieux que de puiser dans vos ressources malfaisantes et dans votre savoir-faire en matière de manipulation et de répression pour sacrifier, sur l’autel de la haine que vous avez érigé de vos mains criminelles, un autre de ces dignes fils de l’Algérie en la personne du malheureux Djamel Bensmaïl. 

- Advertisement -

Mais sachez que Djamel a déjà rejoint notre panthéon mémoriel qui abrite notre mémoire et où reposent nos ancêtres et nos chantres dont vous ne pouvez vous réclamer car vous êtes dépourvus de mémoire, d’ancêtres et de chantres par votre bâtardise lignagère. Vous n’êtes que les rejetons asthéniques de vos maîtres néo-colonialistes.

R.S.

P.S : Veuillez excuser ces longues phrases qui sont l’expression du feu de ma colère qui n’est que le prolongement des incendies qui ravagent la Kabylie.

Auteur
Rabah Saoudi

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’extrême droite s’enracine dans le monde

Aujourd’hui l’extrême droite s’empare le plus souvent du pouvoir par la voie électorale. Les putschs des colonels grecs ou des généraux brésiliens ou argentins...

Les plus populaires

Commentaires récents