29 septembre 2022
spot_img
AccueilMondeLa RAM engage deux poids lourds du barreau français contre l’Algérie

La RAM engage deux poids lourds du barreau français contre l’Algérie

Alors que Abdelkader Messahel s’est muré dans le silence

La RAM engage deux poids lourds du barreau français contre l’Algérie

La Royal Air Maroc ne décolère pas, et porte réellement l’affaire qui l’opposait à Abdelkader Messahel devant les tribunaux français.  L’affaire l’opposera désormais à l’Algérie, pour les propos gravissimes tenus par le chef de la diplomatie algérienne, qui avait accusé la compagnie aérienne marocaine de transporter « autre chose que des voyageuses », sous-entendant qu’elle transportait également de la drogue.

En effet, la RAM annonce avoir engagé Ralph Boussier un avocat parisien et Hicham Naciri associé d’Allen & Overy à Casablanca et avocat attitré du Palais. Les deux avocats porteront plainte contre l’Algérie et son MAE, Abdelkader Messahel pour « diffamation », rapporte le Desk, un media proche du palais royal marocain. Etant protégé par sa fonction, il est cependant difficile de voir le ministre des Affaires étrangères répondre à une éventuelle convocation d’un tribunal français. 

| LIRE AUSSI:  Qui va payer le procès contre Abdelkader Messahel ?

- Advertisement -

 « Début novembre, une réunion se serait tenue au siège de la compagnie aérienne à Casablanca avec la direction de RAM, des avocats marocains et un célèbre cabinet d’avocats français. Toutes les options de poursuite ont été examinées à la suite des déclarations du ministre des Affaires étrangères algérien. Celle d’un dépôt de plainte devant la justice française prédominait », rapportait en début de semaine dernière M6 Info.

Le Desck, explique notamment que les deux avocats « sont rompus aux dossiers sensibles(…) Hicham Naciri mène l’offensive contre Catherine Graciet et Eric Laurent, deux journalistes accusés d’avoir tenté de faire chanter le Palais royal. Et Ralph Boussier avait fait condamner Le Monde lorsqu’il avait qualifié Hassan II de « premier exportateur de cannabis ». En 2014-2015, il a défendu le patron de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), Abdellatif Hammouchi, visé à Paris par des plaintes pour torture. », rapportait encore le media marocain

Auteur
H.K

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

« Ur yi-ttaǧǧa » : ne me quitte pas, version Lounis Aït Menguellet

Deux mois nous séparent du spectacle de Lounis Aït Menguellet à l’Hôtel Aréna de Paris. Pour donner suite à l’intérêt suscité par la traduction...

Les plus populaires

Commentaires récents