23 juillet 2024
spot_img
AccueilCommuniquéLa SNTF mobilise des trains supplémentaires pour l’Aid El Adha

La SNTF mobilise des trains supplémentaires pour l’Aid El Adha

Le directeur central de la clientèle de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), Farid Halliche, a indiqué, ce jeudi, que « la SNTF a adapté son programme pour la période de l’Aid El Adha », annonçant que « ce dernier s’étale sur trois jours avant le retour à la normale et ce, afin absorber un tant soit peu la demande durant cette fête ».

Lors de son passage à l’émission « L’Invité de la rédaction » de la chaine 3 de la Radio Algérienne, ce responsable explique que « le rituel spécial Aid comprend des rallonges de trains en voitures et la mise en circulation de trains supplémentaires pour renforcer les lignes d’Oran et d’Annaba, Tébessa et Touggourt où la demande est très prononcée à l’occasion ».

Pour la banlieue algéroise, les trains seront lancées, au premier jour à partir de 10h00 du matin jusqu’à 21h00.

L’opération « Trains bain de mer » reconduite

La campagne estivale « Trains bain de mer », dit le responsable, est reconduite et consiste en le lancement de navettes permettant le déplacement des estivants du sud vers les villes côtières sur les axes Biskra-Skikda, Mohamadia-Mostaganem, Ain Temouchent-Beni Saf, avec possibilité de mettre en circulation un train sur l’axe Bordj Bou Arreridj-Boumerdès.

La SNTF est, selon lui, « engagée pour la campagne de protection de l’environnement ». Une participation traduite par la mise à disposition d’un train gratuit au ministère de l’Environnement reliant M’sila à Alger. Le ministère y a accompli une expérience très enrichissante avec des ateliers réalisés.

- Advertisement -

L’année dernière, rappelle-t-il, « c’était avec le ministère de la Jeunesse et des Sports en dédiant des sièges gratuits dans un train spécial sur l’axe Bordj Bou Arreridj-Alger ».   

S’agissant des trois nouvelles lignes (M’sila-Tissemsilt-Bordj Bou Arreridj, Bouguezoul-Djelfa-Laghouat et Khenchela-Ain El Beida) l’objectif était atteindre des localités reculées ensuite répondre à l’engouement des citoyens pour le rail.

Cap sur le Sud et la Tunisie

Vecteur de mobilité et de développement, la SNTF ne cesse de développer son maillage à travers le pays pour renforcer l’investissement, l’équité et l’attractivité entre les différentes régions du territoire national.

« La possibilité de réalisation d’un train menant à Adrar et un autre vers Tamanrasset est concrètement envisagée », indique M. Halliche, assurant que « les études de mobilité sont engagées au niveau de la SNTF en collaboration avec l’Agence nationale d’études et de suivi de réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif), dans le cadre du raccordement Nord-Sud ».

« Dès qu’on nous livre une ligne, on est là pour l’exploiter en mettant les moyens nécessaires », affirme-t-il.

Par ailleurs, le très attendu train Alger-Tunisie est relancé. En effet, des navettes d’essai ont été effectuées, rappelle-t-il, « C’est un train qui a, selon lui, donné satisfaction et pour lequel des améliorations sont à apporter sur son tracé pour réduire le temps de parcours. Et pour ce faire, il y a des travaux de remise à niveau de la voie à effectuer pour permettre une certaine vitesse au train entre Constantine-Annaba-Souk Ahras Sidi Lehmis-Tunis, en passant par Djendouba et Badja ». 

Pour les trains de nuit, il dira que sa société compte renforcer, selon ses moyens, de nouvelles grandes lignes à l’instar de celles assurant déjà Alger-Annaba, Alger Tébessa et Alger Touggourt, sachant que c’est un service très prisé par les citoyens et en créer d’autres.

« Concrètement, les projets des lignes Khenchela-Alger, Tlemcen-Alger et Jijel-Alger sont inscrits et n’attendent que d’être dotés de moyens », affirment-il.

Radio Algérie Multimédia

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents