30 novembre 2022
spot_img
Accueil360°L'Algérien Fouad Bousetouane présidera le congrès international sur l’intelligence artificielle

L’Algérien Fouad Bousetouane présidera le congrès international sur l’intelligence artificielle

Fouad Boustouane, jeune prodige
Fouad Boustouane, jeune prodige

Fouad Boustouane, jeune prodige algérien de l’intelligence artificielle et directeur exécutif au Research Center for Artificial Intelligence de la société américaine Grainger, présidera le plus important congrès international sur l’IA, organisée par les États-Unis à son initiative. 

Lors d’une entrevue accordée au média  «Maghreb Voices», Bousetouane a  expliqué avoir eu l’idée d’organiser ce congrès qui durera quatre jours, promettant que la prochaine édition  devrait se tenir en Algérie dans deux ans.

Faisant du pays l’un des premiers pays à accueillir des forums de cette ampleur dans la région.

« J’ai cherché à organiser cette conférence compte tenu de la rapidité du développement de cette technologie afin de contribuer à la rendre disponible pour le reste du centre de recherche dans le monde » explique le chercheur.

Et d’ajouter « mon initiative a pour objectif de démocratiser cette technologie et ainsi transférer les connaissances, que nous atteignons ici en Amérique vers des centres de recherche en dehors de l’Amérique».

- Advertisement -

Ce génie de l’informatique, titulaire de plus de 20 brevets dans le domaine de l’intelligence artificielle, a acquis cette renommée en développant un logiciel pouvant reconnaître un total de deux millions de produits industriels en l’espace de trois secondes, sachant que celui d’Amazon met 12 secondes pour obtenir le même résultat.

Ce système d’identification artificielle est actuellement le plus rapide et le plus précis du monde, et permet à l’entreprise qu’il dirige de garder une longueur d’avance face à ses concurrents Amazon, Google ou encore Microsoft.

Ce congrès sera également marqué par la présence de nombreuses personnalités et académiciens reconnus, parmi eux, plusieurs chercheurs algériens.

Nous citerons, entre autre, Djamila Aouada professeure et chercheuse scientifique au Centre interdisciplinaire pour la sécurité, la fiabilité et la confiance (SnT), à l’Université du Luxembourg, et chef de l’équipe Computer Vision au Groupe SIGCOM.

Sera également présent le Dr Abdenour Hadid, professeur en intelligence artificielle qui a développé des systèmes de perception environnementale pour les futurs véhicules automatisés.

Qui est Fouad Boustouane

Fouad Bousetouane est originaire de Annaba, ville du nord-est algérien.

Ce jeune chercheur algérien étudiait à l’Université d’Annaba et a rapidement attiré l’attention des grandes compagnies par son esprit d’innovation.

Extrêmement ambitieux, le jeune homme a obtenu une bourse qui lui a permis de poursuivre ses études dans un centre européen de recherche spatiale. Sa carrière est néanmoins lancée aux États-Unis  quand il participa à un symposium sur l’intelligence artificielle à Barcelone.

C’est lors de cet événement qu’il rencontrera un professeur qui l’invite à poursuivre ses recherches aux USA. Devenu docteur, Fouad Bousetouane rejoint le Research Center for Artificial Intelligence de la société américaine ‘Grainger dont il devient de directeur général trois ans plus tard.

À noter que Grainger est aux USA, un leader dans la distribution des produits industriels médicaux. Fondée en 1927, elle fait partie des 300 entreprises les plus prospères au monde.

Cette année, Fouad Bousetouane, a été choisi parmi les trente meilleurs chercheurs dans le domaine de l’intelligence artificielle d’origine arabe par le MIT Magazine.

Loin d’être sa seule distinction, le docteur algérien, qui a récemment été naturalisé américain, a également reçu le prix de la meilleure innovation en intelligence artificielle de l’Artificial Intelligence Journalism Organization à Dubaï.

Il a dernièrement été élu parmi plus de 500 candidats «meilleur PDG», dans le domaine de l’intelligence artificielle. Il est d’ailleurs l’un des plus jeunes candidats au concours parmi tous ceux nominés dans la région nord-américaine.

Le docteur a également développé un logiciel qui a grandement servi  le monde médical.

Pour rappel, lors de la pandémie, le jeune homme a réussi à produire un logiciel de reconnaissance facial afin de déterminer le type de masque anti-Covid 19 le plus optimal à porter.

Le concept est simple, il suffit de télécharger une application, et à l’aide de la caméra du smartphone, le logiciel identifie le masque le plus adéquat en moins de 3 secondes.

Ses centres de recherche principaux sont l’intelligence artificielle, la reconnaissance de formes, l’apprentissage automatique, la vision par ordinateur et le traitement d’images.  L’une de ses inventions les plus innovantes est un logiciel censé rendre la vie plus facile aux journalistes.

Le jeune homme a créé un outil qui vérifie la véracité et l’authenticité de certaines sources d’informations et images.

Ce logiciel pourrait détecter entre autres les trucages les plus réalistes et contrer plus efficacement les fake news. Ainsi, cet outil «pourrait mettre fin à toute information déformée» explique Fouad Bousetouane

La conférence réunira des géants de la technologie de l’intelligence artificielle tells que Grainger, Amazon, Google, Intel, ou encore Nvidia.

Avec AFP

 

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. je n’ai jamais vu un scientifique poser avec des lunettes de soleil pour une photo professionelle. Comme il dise en anglais « something is wrong ». But bref, I might be wrong.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La France est-elle raciste ?

Il a fallu d’un simple tweet d’Emmanuel Macron pour soulever un tollé quasi-général dans le monde arabe. Pourtant, le message en question se veut...

Les plus populaires

Commentaires récents