10 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéL'anglais pour favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs grâce au programme...

L’anglais pour favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs grâce au programme « Erasmus »

Dans le cadre de la coopération avec l’Union européenne

L’anglais pour favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs grâce au programme « Erasmus »

Une conférence ayant pour thème « L’internationalisation à travers l’enseignement de l’anglais à des fins spécifiques » se tiendra prochainement à Oran, a-t-on appris lundi du vice-recteur de l’Université des sciences et de la technologie « Mohamed Boudiaf » (USTO-MB).

Cette rencontre de dimension régionale, réunissant différents établissements universitaires dans l’Ouest du pays, est prévue vers la fin du mois en cours à l’USTO-MB, a précisé à l’APS Bouziane Hammou, chargé des relations extérieures et de la coopération.

Il s’agit, a-t-il expliqué, d’une mission d’assistance technique organisée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le Bureau national du programme de mobilité internationale « Erasmus+ » (NEO) et ce, dans le cadre de la coopération avec l’Union européenne.

- Advertisement -

Les experts algériens et étrangers, animateurs de cette séance, interviendront à cette occasion sur l’importance de l’enseignement de l’anglais et le développement de modules spécifiques à même de favoriser la mobilité des étudiants et chercheurs à la faveur du programme « ERASMUS+ », a indiqué le vice-recteur.

Soulignant l’intérêt de cette rencontre, M. Hammou a fait observer qu’elle intervient dans un contexte marqué par le fait que l’Algérie a renforcé sa coopération inter-universitaire au sein du bassin méditerranéen suite à la signature, le 1er décembre dernier à Rome, de la Déclaration commune sur Erasmus de la Méditerranée.

La Déclaration, qui a été signée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, vise également à « multiplier les possibilités de rencontres et de dialogues entre les étudiants et les jeunes chercheurs de la rive sud et de la rive nord de la Méditerranée ».

L’USTO-MB dispose, pour rappel, d’un Centre d’enseignement intensif des langues (CEIL) où, en plus de l’anglais, plusieurs autres langues étrangères sont dispensées, à savoir l’allemand, le chinois, l’espagnol, le français, le japonais, le russe et le turc.

« La maîtrise de ces langues facilite la mobilité des étudiants et des jeunes chercheurs dans le cadre des programmes d’échanges et de partenariat conclus par l’USTO-MB avec différents établissements universitaires de par le monde », a fait valoir le vice-recteur.

Auteur
Avec APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Rassemblement à Montréal contre la dégradation sociale et politique au Maroc 

Sous le slogan «Tous contre la cherté, la répression et l’oppression » et en soutien au peuple marocain et ses forces vives, les sections...

Les plus populaires

Commentaires récents