21 juillet 2024
spot_img
AccueilMondeL'Arabie saoudite et l'Iran parviennent à un accord

L’Arabie saoudite et l’Iran parviennent à un accord

Riyad et Téhéran renouent leurs relations

Vendredi, l’Arabie saoudite et l’Iran sont convenus de rétablir des relations diplomatiques et de rouvrir leurs ambassades dans un délai de deux mois, après des années de tensions entre les deux pays.

Cette annonce, a déclaré l’agence de presse officielle saoudienne SPA, intervient en «réponse à la noble initiative de Son Excellence le président Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, et du soutien de la Chine au développement des relations de bon voisinage entre le Royaume d’Arabie saoudite et la République islamique d’Iran».

Les États-Unis ont déclaré avoir appris que l’Iran et l’Arabie saoudite avaient repris leurs relations diplomatiques vendredi, mais ont demandé plus de détails aux Saoudiens, selon un porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche.

«Les trois pays annoncent qu’un accord a été conclu entre le royaume d’Arabie saoudite et la République islamique d’Iran.»

- Advertisement -

«Cela inclut un accord pour reprendre les relations diplomatiques et rouvrir les ambassades et missions respectives dans un délai ne dépassant pas deux mois. L’accord comprend également l’affirmation du respect de la souveraineté et de la non-ingérence dans les affaires intérieures des États», indique le communiqué.

L’accord a été conclu à l’issue de pourparlers qui se sont déroulés du lundi 6 mars au vendredi 10 mars à Pékin, a rapporté SPA.

Les deux parties se sont engagées à organiser une réunion entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays afin de mettre en œuvre l’accord, d’organiser le retour de leurs ambassadeurs et de discuter des moyens de renforcer les relations bilatérales.

Par ailleurs, Riyad et Téhéran ont décidé d’activer l’accord de coopération en matière de sécurité conclu en 2001 et l’accord sur le commerce, l’économie et l’investissement conclu en 1998, selon le texte de l’accord.

L’accord a été signé par le plus haut responsable de la sécurité iranienne, Ali Shamkhani, et le conseiller à la sécurité nationale de l’Arabie saoudite, Mousaed ben Mohammed al-Aiban.

«Les dirigeants du Royaume saluent l’initiative de Son Excellence le président Xi Jinping, fondée sur l’approche cohérente et continue du Royaume depuis sa création qui consiste à adhérer aux principes de bon voisinage, à prendre toutes les mesures susceptibles de renforcer la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde, et à adopter le principe du dialogue et de la diplomatie pour résoudre les différends», a souligné M. Al-Aiban.

Un communiqué de la Maison Blanche précise que si les États-Unis saluent l’accord, ils restent «sceptiques» quant à la capacité de Téhéran à «respecter ses obligations». Les Émirats arabes unis (EAU) ont affirmé vendredi qu’ils se félicitaient de l’accord et qu’ils «appréciaient» le rôle de la Chine dans les négociations. «Nous croyons en l’importance d’une communication et d’un dialogue positifs entre les pays de la région afin de consolider le concept de bon voisinage», a souligné un haut fonctionnaire du gouvernement.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents