26 novembre 2022
spot_img
Accueil360°L’armée mauritanienne dément toute attaque contre des camions algériens

L’armée mauritanienne dément toute attaque contre des camions algériens

TENSION

L’armée mauritanienne dément toute attaque contre des camions algériens

La défense mauritanienne a réagi aux informations rapportées par des médias locaux et aux séquences vidéo relayées par des activistes sur les réseaux sociaux et médias en ligne.

L’armée mauritanienne a démenti mardi les informations selon lesquelles des camions algériens auraient été attaqués dans le nord du pays. Bien entendu, l’armée mauritanienne parle du territoire de son pays. Pas de celui du Sahara occidental. En effet, la présidence algérienne a rendu public un communiqué dans lequel elle dénonçait l’assassinat de trois Algériens qui assuraient des liaisons de transport entre Ouargla et Nouakchott. La présidence accuse dans le même communiqué l’armée marocaine d’être derrière cet acte. 

L’état-major mauritanien des armées a déclaré, dans un communiqué que, « depuis hier (lundi), plusieurs sites et plateformes médiatiques ont fait circuler une information relative à une attaque perpétrée contre des camions algériens dans le nord du pays ».

« La Direction de la communication et des relations publiques de l’état-major général des armées dément toute attaque survenue à l’intérieur du territoire national », précise la défense mauritanienne dans son communiqué.

- Advertisement -

L’état-major mauritanien a appelé toutes les parties « à s’assurer de la véracité des informations diffusées et à faire preuve de prudence face aux sources d’information suspectes ».

Mardi soir, des médias mauritaniens, – dont le site Internet « Al-Akhbar » (privé) -, ont rapporté, citant des responsables du Front Polisario, qu’une attaque aurait visé des camions algériens dans le nord de la Mauritanie.

Des activistes sur les réseaux sociaux ont également relayé des séquences vidéo montrant des camions calcinés, affirmant qu’il s’agissait de camions algériens qui auraient essuyé une attaque dans le nord de la Mauritanie.

La Mauritanie et l’Algérie sont reliées par une frontière terrestre commune longue de près de 460 km, où sont actifs de nombreux réseaux de contrebande et de commerce informel.

En août 2018, les deux pays ont ouvert le premier point de passage frontalier qui lie la ville algérienne de Tindouf et à celle de Zouerate en Mauritanie, dans le but d’accroître les échanges commerciaux, faciliter la circulation des personnes et des biens et renforcer la coopération en matière de sécurité pour lutter contre le terrorisme.

Ce point de passage frontalier a permis aux commerçants algériens d’assurer directement des opérations d’exportation, et de transporter des marchandises par camion vers la Mauritanie.

 

Auteur
Avec Anadolu

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Coupe du monde 2002 : Qatar 1 – FIFA 0 !

Avant même de commencer, la coupe du monde 2022 vient de subir une marche arrière vers le monde des ténèbres, démontrant ainsi la fracture...

Les plus populaires

Commentaires récents