9 février 2023
spot_img
AccueilIdéeLe CHAN pour retrouver une fierté nationale !

Le CHAN pour retrouver une fierté nationale !

Stade Nelson Mandela

Après une année 2022 douloureuse, marquée par l’élimination au premier tour de la CAN et une non-participation au Mondial, le football a repris des couleurs ce vendredi en Algérie avec le début du CHAN organisé à la maison. Le match gagné par les Fennecs face à la Libye a donné le ton.

L’inévitable drapeau aux couleurs vert-blanc-rouge a fleuri un peu partout en ville. Le slogan « One, two, three ! Viva l’Algérie » a été entonnée à s’en irriter la gorge et la passion du foot s’est reflétée dans chacun des 40 00 supporters au stade Nelson-Mandela de Baraki ce vendredi 13 janvier. Pour le match d’ouverture du CHAN 2022, la nouvelle enceinte, inaugurée la veille, a résonné du chant des supporters. Comme si c’était une façon d’exorciser les démons de 2022 qui a vu l’Algérie vivre l’une des pires années de son histoire footballistique. Une élimination au premier tour de la CAN, dans la peau du champion en titre, et un barrage perdu face au Cameroun à la dernière seconde mettant fin au rêve de la Coupe du monde au Qatar.

«Une nouvelle histoire »

Les séquelles sont encore là. « Moi, l’élimination à la Coupe du monde, je n’ai pu dépasser cela que lorsque le Mondial a commencé, témoigne Yassine, croisé au stade. Voir l’Algérie manquer la première Coupe du monde dans un pays arabe et musulman, c’est une énorme déception qui ne passe pas facilement. »

Ce CHAN, organisé à domicile, 33 ans après la CAN 1990, est venu pour panser les plaies des passionnés algériens qui veulent vivre l’évènement à fond. « C’est une nouvelle page dans un nouveau stade, on espère qu’une nouvelle histoire va démarrer aujourd’hui pour le foot algérien », poursuit Yassine.

- Advertisement -

Le CHAN, compétition beaucoup moins populaire que la CAN, a trouvé, en Algérie une belle vitrine pour s’exposer. Cette fête du foot à la maison ravit les passionnés supporters des Verts. « C’est vraiment génial, c’est extraordinaire de vivre cela aujourd’hui. Je pense que ça va être historique », s’enthousiasme Tania, jeune supportrice d’une vingtaine d’années.

L’Algérie a mis les petits plats dans les grands pour réussir le défi et prouver qu’elle peut organiser une CAN, comme celle de 2025, qu’elle convoite depuis que celle-ci a été retirée à la Guinée. « On veut prouver lors de ce CHAN que l’Algérie est un peuple hospitalier, qui accueille tout le monde. Que nous sommes un pays de football », lance Achraf.

«On veut gagner la Coupe »

Même si ce n’est « que » le CHAN, sans les stars Mahrez ou autre Slimani, les supporters ne comptent pas bouder leur plaisir. « Ces joueurs-là sont peut-être les futures stars de l’équipe nationale », prévient Tania.

Ces joueurs locaux ont en tout cas réussi leur entrée dans leur CHAN en disposant de la Libye lors du match d’ouverture. Une victoire pour lancer une aventure que le peuple algérien espère conclure brillamment au soir du 4 février, jour de la finale. « On veut gagner la Coupe, car c’est chez nous, annonce Mokhtar, après la fin de la rencontre. Le match a été difficile aujourd’hui, mais c’est normal pour le début. Pour les prochains, les supporters vont encore plus pousser pour que l’équipe gagne la coupe. On ne veut que ça». Un premier trophée en ce début 2023 pour tourner définitivement la page 2022.

RFI

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Aïn El Hammam (Tizi-Ouzou) : la démolition a commencé

  Les autorités ont donné le là pour le début de la déconstruction des immeubles en péril situes dans la partie est du centre-ville d’Ain...

Les plus populaires

Commentaires récents