20 février 2024
spot_img
AccueilA la uneLe détenu d'opinion Mohamed Tadjadit souffrant

Le détenu d’opinion Mohamed Tadjadit souffrant

Mohamed Tadjadit

Le poète et activiste Mohamed Tadjadit est incarcéré à la prison d’El Harrach depuis avant-hier.

La famille Tadjadit a pu rendre aujourd’hui, le 02 février 2024, visite à son fils et de connaître son lieu de détention. Il se trouve à la prison d’El Harrach, Alger, et il serait souffrant, selon la déclaration de la famille, selon une information publiée par le Comité national pour la libération des détenus.

Mohamed Tadjadit a été arrêté le 29 janvier et conduit au commissariat central d’Alger.

Deux jours plus tard, le juge du tribunal de Rouiba le place sous mandat de dépôt pour ses publications. Rien d’autres. Car dans la « nouvelle Algérie » de Tebboune personne ne doit dire ce qu’il pense de l’incurie qui ronge le pays. Mohamed Tadjadit est jeune, trop jeune pour subir l’avanie de la prison. Comme les centaines de prisonniers d’opinion, sa place est dans la société, parmi les siens. Pas derrière les barreaux avec les délinquants.

Comment l’Algérie de Novembre en est-elle arrivée à emprisonner ses enfants pour leurs idées ? Qu’ont fait Tebboune et Chanegriha du serment de novembre ?

- Advertisement -

L. M.

3 Commentaires

  1. « Qu’ont fait Tebboune et Chanegriha du serment de novembre « ? Quel serment de novembre???? Il n’y a pas de serment qui tienne. Le serment de novembre c’est pour les « ghafline ». Pour eux la fin (mourir sur le koursi) justifie les moyens, tous les moyens, incluant mettre tout le peuple algérien derrière les barreaux. Quant à Mohamed Tadjadit et aux autres centaines de prisonniers d’opinion, ils n’avaient qu’à faire gentiment la queue pour un kilo de lentilles ou de loubia au lieu de s’occuper de ce qui ne les regarde pas (dire ce qu’ils pensent de l’incurie qui ronge le pays). Avis est donc donnée à tous ceux et celles qui seraient tenté(e)s de sortir du droit chemin menant au deuxième mandat et aux prochains.

  2. Y’a t’il un peuple dans ce pays? Le pouvoir confirme par ses actes l’inexistence de ce peuple dont il parle en permanence.
    Ceci se manifeste essentiellement par l’indifférence totale de celui ci vis-à-vis de cette injustice et de la répression que subissent les militants politiques pour juste des opinions et des actes d’indignation envers la politique désastreuse mise en place par les décideurs en place.
    Je crains que ce peuple est juste du khachi sans repères et sans ambitions intéressé juste par des besoins primaires.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici