20 juin 2024
spot_img
AccueilA la uneLe FFS participera à la présidentielle

Le FFS participera à la présidentielle

Le Front des forces socialistes (FFS) participera à la présidentielle du 07 septembre prochain, a annoncé sur les réseaux sociaux ce parti qui a procédé à un repositionnement qui tranche avec la pratique du boycott de Hocine Aït Ahmed.

L’annonce a été faite ce samedi par le secrétaire général du FFS, Youcef Aouchiche, lors d’une conférence de presse tenue en marge du conseil national extraordinaire du parti à Alger.

Il y a un an, nous annoncions que le FFS avait passé une espèce de deal politico-nationaliste avec le pouvoir en place. Une position franchement étatiste et nationaliste qui jure avec la ligne dure et radicale prônée depuis sa naissance par le parti. 

Le SG du parti soutient que l’identité du candidat « sera connue en marge d’un congrès extraordinaire qui sera tenu prochainement ».

Yacine K.

9 Commentaires

  1. En tout cas ca ne conserne pas les Kabyles, c.a.d. ceux qui nient l’anegerie imperiale. Ce n’est pas qu’il y ait une « algerie » pas democratique, non ! Il n’y a pas d’algerie tout court. Des groupes armees qui terrorisent et pillent des civils, il y en a plein, a commencer par leurs potes de Wagner, qui vont bientot venir grater a Tamanrasset, il ne suffit que de leur y indiquer le chemin. Le poutine ne les finance plus comme avant.

  2. Le vote à déjà été boycotté en 2019.
    Le pouvoir à fait comme si c’était rien.
    Il faut boycotter toutes les élections et zéro candidature.

  3. Je pense il veut utiliser la technique de se retirer a la dernière minute comme da Lho.
    Il n’a pas le style d’un QAFAF qui fait le déplacement juste pour manger le couscous.

  4. Le vrai drame de cette servitude volontaire, c’est que un kabyle soit il arabise’ ne sera jamais élu!
    Ce qui fait que cette unité édulcorée fait dans une hypocrisie qui dit la haine du régime de cette kabyl ie.
    Awthoul, le rôle de lièvre souvent par intérêt fait que le pays n’avancera jamais!!!
    Une dictature militaire ne devient pas démocratique par ancienneté!

  5. Entre le pays et le régime il faut déplaire au fait accompli! Le pays, sans réformes profondes finira très mal. Ni la constitutionnette – votée par une infime minorité – et son impératif d’arabiser tout ce qui bouge ne sont des gages pour un pays solide. La kabylie a été interprétée dans sa justesse par le FFS en 63, depuis le parti à cru s’y substituer au terroir.
    Beaucoup d’autres ont tenté ce raccourci et ont payé le prix du discrédit politique. Vous êtes à temps, le sigle FFS est un bourgeon positif, seulement s’ il avance dans le sillon éthique ancestral.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents