15 juillet 2024
spot_img
Accueil360°Le groupe Etat islamique au Sahel prête allégeance à Abu Hafs al-Hashimi

Le groupe Etat islamique au Sahel prête allégeance à Abu Hafs al-Hashimi

Groupe Etat islamique au Sahel

Pendant que les putschistes du Niger appuyés par ceux du Mali et du Burkina Faso bombent le torse contre la communauté internationale, les combattants de l’État islamique prêtent allégeance à leur nouveau calife, Abu Hafs al-Hashimi au Gourma.

La scène d’allégeance à ce nouvel émir du groupe terroriste, selon un média de ce même groupe, a eu lieu dans la zone appelée des trois frontières entre ces pays tenus par des militaires suite à des coups d’Etat.

Le village de Bodio (commune de Doucombo, dans la région de Bandiagara, sud du Mali), se vide de sa population sur injonction de la katiba Massina appartenant au groupe terroriste du Jnim, selon des sources locales. Ce village du cercle de Mopti a été victime d’attaque terroriste qui avait fait 17 morts et beaucoup de dégâts matériels. Une dizaine de villageois a disparu à la suite de cette attaque.

Il faut préciser que les putschs successifs n’ont nullement résolu la question de la sécurité pour les villageois. Que cela soit au Mali dont l’armée vient de subir une attaque sanglante avec de lourdes pertes en soldats, ou au Burkina Faso.

L.M.

6 Commentaires

  1. Quand un journaliste écrit que les putschistes du Niger appuyés par ceux du Mali et du Burkina Faso « bombent le torse » contre la communauté internationale , cela signifie qu’il est contre ce renversement et qu’il se range du côté des intérêts de la France ! C’est un droit certes de donner un avis, mais un journaliste ne devrait pas avoir une position partiale, et par extension le Matin d’Algérie.

  2. Quand un journaliste écrit que les putschistes du Niger appuyés par ceux du Mali et du Burkina Faso « bombent le torse » contre la communauté internationale , cela signifie qu’il est contre ce renversement et qu’il se range du côté des intérêts de la France ! C’est un droit certes de donner un avis, mais un journaliste ne devrait pas avoir une position partiale, et par extension le Matin d’Algérie aussi.

  3. le journaliste reproduit le vocabulaire de la presse française. il parle de putschiste, comme si, l’ancien président était élu démocratiqument. comme si, les présidents de la CEDAO n’étaient pas des dirigeants dirigés parla France, Ouattara et ses acolytes. Les groupes islamistes sont des milices d’état. Chaque pays a sa milice et elles servent de variables d’ajustement. Les milices islamistes en Algérie (GIA, MIA…) gérées par la SM sont une preuve vivante. Le matin, libérté, El Watan, Le soir, El Khabar faisaient partie de cette mécanique des services.

  4. Les populations (je ne parle pas des idiots utiles pro-wagner) sont prêtes à accepter toutes les alliances pour venir à bout des braqueurs de pouvoirs en treillis qui sont en réalité de vrais outils de la france. les braqeurs de pouvoir portent le masque anti-france mais on connait la realité. Si l’ETAT ISLAMIQUE est jugé terroriste, wagner aussi est une organisation criminelle terroriste.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents