5 juillet 2022
spot_img
AccueilMise en avantLe Hirak s'est trompé de société ?

Le Hirak s’est trompé de société ?

Le Hirak

Une fille qui se promène en ville, en prenant, je veux dire en suçant un cornet à glace par ces temps de grande chaleur, devient chez nous un sujet de polémique.

Dans l’autre versant du spectre, des centaines de détenus croupissent « arbitrairement » dans les prisons, alors que cela n’a provoqué aucune polémique.

Et puis, je viens de lire, à présent, sur le Net que deux adolescents ayant tenté d’émigrer « clandestinement », en soute d’avion entre Alger et Barcelone sont trouvés des cadavres en état de décomposition, sans que cela ne soulève aucune polémique.

Cherchez l’erreur ? Eh bien, la société est en dysfonctionnement ; son cerveau est en panne ; sa conscience est prolongée dans une sorte de coma éthylique, ses réflexions sont tombées au dessous du ventre et du bas-ventre.

En cause, la représentation phallique de tout ce qui gère le bien commun a faussé jusqu’à la présence du citoyen au monde et dans le monde. Pourquoi une fille qui suce un cornet à glace intéresse-t-elle davantage la conscience sociale qu’un clandestin qui meurt dans une soute d’avion, ou un détenu politique qui souffre en prison ? C’est parce que notre regard, « virusé » par les tabous de toutes sortes, penche plutôt pour la domination que pour la compassion. On est presque davantage dans une phase de « déshumanisation » de nos rapports vis-à-vis des autres, que dans une dynamique de solidarité agissante.

- Advertisement -

Le futile, chez nous, devient utile et l’utile, on le regarde comme inintéressant, voire plus, comme un détail futile à jeter à la poubelle de notre subconscient, combien ravagé déjà par les effets du dogmatisme.

Imaginons maintenant que tous ces gens qui montrent leur crocs, comme des loups enragés, contre cette fille qui suce un cornet à glace (acte jugé dévergondé en public), se montrent aussi en colère contre le fait qu’une vieille malade traîne dans un hôpital sans trouver de place jusqu’à ce qu’elle meure sous le regard indifférent du personnel hospitalier (la séquence filmée et largement relayée sur les réseaux sociaux, où sa fille la montre gisant à l’arrière de sa voiture, près d’un hôpital public et dans l’indifférence générale, est restée lettre morte). Hélas, dans ce dernier cas, pas âme qui vive!

Donc, le problème est profond, et dépasse le stade de quelques réformettes placebo, pour englober les aspects éducatifs, culturels, le savoir-vivre en société, la dimension humaine voilée par une crise aux ramifications complexes, etc. Il y a, à vrai dire, du pain su la planche…

Kamal Guerroua
ARTICLES SIMILAIRES

7 Commentaires

  1. Je ne vois pas le lien entre le titre et le sujet . Si Mas Guerroua a réussi la prouesse de placer dans un même article avec une merveilleuse harmonie, sans raton laveur , un cornet de glace , une adolescente, des prisonniers , le titre placé là incongrûment est venu lui casser le ton.

    Franchement, à part des vieux lubriques, comme il n’y en a , bien sûr, pas parmi les lecteurs du Matin-Dized , et encore moins parmi ses contributeurs , qui irait chercher derrière ce tableau ou une jeune fille léchant langoureusement un cornet de glace avec des coups de langue caressants une quelque forme d’érotisme , ou une suggestion quelconque qui exciterait les instincts primitifs de nos gaillards à l’exemplaire chasteté, comme si la langue était un organe sexuel ?

    Si ce n’était le titre placé là comme une verrue qui est venu conférer un caractère vulgaire et carrément pornographique à l’éminente contribution de Mas Guerroua qui, si ce n’était sous la contrainte sinon pour respecter la rigoureuse ligne éditorial avait écrit : « une jeune fille se promène en prenant une glace » ce qu’à Dieu ne plaise , les lecteurs auraient confondu avec une jeune fille qui porte un miroir en lui demandant c’est qui est la plus belle, miroir joli miroir.

  2. The millions of Algerians undernourished for millennia and although temporarily obese thanks to recent petrodollars are unfortunate because they do not always know the reasons for this calamity. This article’s history only reflects this character so refractory to any civilizational progress that is so typically Algerian. The whole world now knows that, now that 60 years of far-fetched and abnormal experiments have all gone bankrupt.

  3. il faut apprendre au peuple algérien la notion de liberté individuelle, et mettre un terme à la surveillance de tout le monde par tout le monde! cesser d’être moralisateur et de s’ériger en policier, procureur et bourreau à la fois!

  4. Le Hirak , une arnaque comme son nom , crée et stoppée nette par les instigateurs qui sont au pouvoir.
    Peut il quelqu’un nous dire où sont tous ces millions de manifestants qui sont sortis dans les rues des villes algériennes pendant des mois et tous ces pseudo opposants qui sont finalement que de simples figurants comme une pièce de théâtre mise en place par des grands stratèges politiques.
    A mon avis l’algérien n’est pas suffisamment mûre pour être à l’origine de ce mouvement seul, sans la bénédiction et l’accord des décideurs.
    La majorité des algériens ne possède malheureusement aucune culture politique , un simple suiviste qui obéit au plus fort du moment.
    Il faut patienter les amis , je crains pour très , très longtemps pour aspirer au changement.
    Nous sommes finalement qu’un simple pays sous-développé condamné à la médiocrité et à la régression toute en restant néanmoins optimiste a un éventuel sursaut populaire.

  5. Le « hirak » ne s’est pas trompé de société mais d’époque. Les changements ne viennent pas des sociétés mais des élites qui les composent. Les nôtres sont encore en arrêt état de stagnation et la féodalité et le culte du guide l’es maintient encore dans le formol. La libre pensée est, certes, passée che-nous mais ne s’est pas arrêtée. Au train où vont les choses, il nous faudrait encore 14 siècles pour le réveil.

  6. HIRAK dites vous ? Expliquez moi donc [ je vous prie ]comment un peuple de thouwars ,de révolutionnaires fait pour se transformer en HIRAKISTE ?
    Quel type de métamorphose faut il pour opérer un tel changement sur tout un peuple pour en arriver à cette mutation ?
    Par ailleurs comment ou par quel miracle une révolution du 16 février qui part de kherrata se mue en un hirak du 22 Février ( un vendredi) avec à la tête de cette tartufferie des personnalités publiques dont Mme ASSOUL ?
    La suite nous la connaissons tous …

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Ecrits sur l’indépendance, par Mohamed Benchicou

Elle s’est assoupie pendant qu’une pénombre indécise s’emparait du jardin. Un jour, ressurgira de cinquante années de silence l’homme du premier combat qui dévoilera leur...

Les plus populaires

Commentaires récents