2 février 2023
spot_img
AccueilIdéeLe Maghreb, un non-sens scientifique !

Le Maghreb, un non-sens scientifique !

Maghreb

Il y a parfois des commentaires de compatriotes qui valent la peine d’être reproduits et portés à la connaissance du plus grand nombre de lecteurs.

Les éléments ci-après sont inspirés d’un éclaircissement déniché sur Facebook et rédigé par un certain « aghyul taddert ». 

Notre terre est dénommée Maghreb en arabe, ce qui signifie coucher du soleil. Mais coucher par rapport à l’Arabie qui se voulait le centre de la Terre depuis que les cieux ont en décidé ainsi.

La notion de coucher du soleil est totalement obsolète de nos jours puisque notre astre ne se couche ni ne se lève !

- Advertisement -

Quand bien même nous ignorions ce fait scientifique ; depuis la découverte des Amériques, le soleil ne se coucherait donc plus en Afrique du Nord, toujours par rapport à l’Arabie. Il ne se lèverait pas non plus au japon (dit justement pays du soleil levant) mais au-delà du pacifique, c’est-à-dire à l’ouest de l’Amérique du Nord.  

Les médias abusent dans l’utilisation de cette appellation fantaisiste, très dévalorisante pour les autochtones, qui préfèrent le nom « Berbérie » = Tamazgha, surtout depuis que les baathistes ont rajouté le mot arabe. Une appellation qui, rappelons-le, ne convient pas aux relevés génétiques même des amazighs lesquels ne contiennent peu de gène oriental (*).

Afin d’éviter tout clivage ethnique, le dénomination « Afrique du Nord » serait donc plus juste et plus appropriée !

Petit Rappel historique au sujet du nom Maghreb :

Du temps du 2ème Calife de l’islam, Omar, l’Afrique du Nord s’appelait « Ifriqiya ».

Le premier qui a utilisé le nom « Maghreb » c’est Ibn Ben Khaldun pour designer en langue arabe l’endroit où se couche le soleil, par rapport à la péninsule arabique, les Amériques n’étaient pas encore découvertes.

À l’époque toutes les terres situées au-delà du Nil (Fleuve), Ben Khaldoun les appelait le Maghreb sans le mot arabe.

Après la 2ème guerre mondiale, les baathistes ont rajouté le mot arabe.

Il existe une porte à Jérusalem qui s’appelle « Bab El-Maghariba ». Récemment, les autorités israéliennes l’ont baptisée « Morrocco-gate » qui veut dire « porte du Maroc ».

Aussi le Maghreb désigne en langue arabe le Maroc.

Les Maroco-Andalous, un lobby très puissant basé à Fès et qui exerce une grande influence sur les Alaouites au pouvoir, possèdent des visées expansionnistes, à l’image du Grand Israël. Le Grand Maghreb pour eux veut dire le Grand Maroc…voilà ou se situe le piège, pour les Algériens, les Tunisiens, les Libyens et les Mauritaniens !

Au vu de ces éléments, pour rester conforme à la réalité, le terme Tamazgha est donc bien plus adapté pour désigner l’Afrique du Nord dans son ensemble ! Ce ne serait qu’un juste retour des choses pour espérer la construction de cette même Tamazgha par un fédéralisme régional qui arrangerait tout le monde…sauf les tenants du pouvoir Algérien et Marocain qui ne démordent pas de leur appartenance à la oumma !

Nul doute que d’aucuns verront à tout cela un détail de l’Histoire, mais n’est-ce pas en négligeant ce genre de détail que les hommes se font des guerres qui emportent tant d’innocents ?

Kacem Madani

(*) https://www.lematindz.net/news/21840-tests-inedits-de-ladn-berbere-0-de-gene-oriental.html

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

Comments are closed.

Les plus lus

« Comment peut-on être Berbère ? amnésie, renaissance, soulèvements »

Vingt-deux experts du Maghreb et d'Europe s'associent pour produire un ouvrage de référence sur le fait berbère, ce très vieil ensemble de peuples du...

Les plus populaires

Commentaires récents