7 octobre 2022
spot_img
AccueilA la uneLe ministre de l'Agriculture s'offre une cigarette à El Tarf !

Le ministre de l’Agriculture s’offre une cigarette à El Tarf !

Le ministre de l’Agriculture, Abdel Hafid Hani

Abdelhafid Hani, le ministre de l’Agriculture, fume ! Alors ? Fumer tue ! Mais pas seulement. Ce ministre censé donner la meilleure image d’un gouvernement déjà bien mal par errements a osé griller une cigarette au milieu du chaos et la désolation semés par les incendies.

Tout fout le camp décidément ! Les bonnes manières comme la compassion et la vigilance sur la santé. Qu’importe pour notre ministre chargé du très stratégique secteur de l’agriculture ! Une bonne cigarette à griller au milieu d’une population qui vient de subir la mort et l’effroi ne peut faire que du bien. Le croit-il !

Normalement le ministre Heni est venu éteindre l’incendie, pas pour en allumer un ! Et bien c’est à le croire !

Qu’est-ce qui se passe dans la petite tête de ce ministre ? Comment diable ose-t-il tirer une cigarette et l’allumer en ce moment ?

- Advertisement -

Tout fout le camp oui ! Quand on se souvient de l’image qui fixe pour la postérité l’échange de feu entre Tebboune et le défunt Gaid Salah clopes au bec, il y a de quoi se dire que l’incendie n’est pas près de s’éteindre.

Sofiane Ayache

 

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Décidément la bêtise de la houkouma illégitime n’a pas de limites. Par ce geste obscène, compte tenu des circonstances tragiques, ce soi-disant ministre dit « merde » à ces citoyens éprouvés qui ne croient pas leurs yeux. Cette photo illustre on ne peut mieux l’insouciance crasse de ces dirigeants illégitimes face au malheur qui frappe par deux fois le peuple algérien en cet été meurtrier. Tous ces dirigeants et à leur tête Tebboune et Changriha doivent être jugés pour non assistance à peuple en danger.

  2. Vous ne croirez pas que beaucoup de ces ministres ne savent meme pas pourquoi ils sont devenus ministres parce qu’ils ne savent ni comment s’y prendre, ni ce que veut dire leur poste ni comment travailler dans un tel poste. Faite une extrapolation du coté de l’APN ! La plupart fait semblant de travailler et de se poser devant les caméras comme quoi zaama, le ministre sinistre est en colere en grondant un pauvre paysan qui ne sait pas lire ou écrire ou un beni oui oui pistonné du FLN . Et hop le travail pour l’année est fini et bye bye jusqu’a l’année prochaine. Par exemple c’est quoi un « député » ? La grande majorité est formée d’analphabetes trillingues qui ont acheté leur « TITRE » en payant quelques milliards. Exemple ? Tliba et compagnie. Au meme titre que leur chef, ils ne sont ni élus par le peuple ni par sidi keddour. Une autre preuve flagrante ? La voici: C’est toujours tebboune qui « ordonne » qui « autorise » et qui « débloque » pour ceci ou cela dans tous les domaines (de la finance a l’économie aux affaires étrangeres; pour l’armée c’est ceux qui l’ont placé qui s’en occupent) au point ou l’on doit se poser la question: A-t-on vraiment besoin de ministres en Algérie si tout est décidé par tebboune ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Nunamber/Novamber, « ur ittnuzu, ur irehhen » (1) !

Tella tsertit akked tadiplomasit, illa uzamul (neɣ izumal) n tmurt. Tella talast gar-asen, ur zeddin, am waman d zzit. Adabu n tmurt n Lezzayer ibges...

Les plus populaires

Commentaires récents