1 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Le pouvoir instrumentalise Yennayer et l'amazighité dans les mosquées

Le pouvoir instrumentalise Yennayer et l’amazighité dans les mosquées

Après les avoir combattus et interdits

Le pouvoir instrumentalise Yennayer et l’amazighité dans les mosquées

Après avoir longtemps combattu par tous les moyens l’amazighité, le pouvoir change de fusil d’épaule. Dans la foulée des annonces concernant la mise en place de l’Académie de tamazight, les autorités viennent de franchir un pas dangereux concernant Yennayer.

Non satisfait de l’avoir consacré Yennayer comme une journée chômée et payée, les autorités viennent d’intimer l’ordre aux imams de parler de cette date vendredi.

Dans une circulaire, le ministère des Affaires religieuses exige des imams de consacrer le prêche de vendredi à Yennayer et à « l’officialisation de tamazight par le président de la république ». Qui l’aurait cru ? Voilà donc, la célébration de l’an amazighe l’objet de discours religieux. 

- Advertisement -

Pourquoi et à quelle fin mêler cette fête millénaire et populaire à un rite religieux ?

Il faut souligner que de nombreux militants de la cause amazighe suspectent des calculs malsains du pouvoir devant le tintamarre médiatique organisé autour de la célébration du nouvel an amazigh. En  effet depuis plusieurs jours une campagne presque agressive est menée autour de la célébration de Yennayer et de l’identité amazighe par les médias officiels et officieux. Ce qui tranche radicalement avec le passé répressif du pouvoir avec tout ce qui a trait à l’identité et culture amazighe.

Auteur
Yacine K.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Béjaïa : procès du caricaturiste Ghilas Aïnouche

La programmation du procès du caricaturiste Ghilas Aïnouche pour le mercredi, 30 novembre 2022, devant le tribunal criminel de première instance de Sidi Aïch,...

Les plus populaires

Commentaires récents