28 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLe PT dénonce l'attitude de Saïd Bouhadja, président de l'APN

Le PT dénonce l’attitude de Saïd Bouhadja, président de l’APN

Dans un communiqué

Le PT dénonce l’attitude de Saïd Bouhadja, président de l’APN

Le Secrétariat du Bureau Politique du PT (SBP) s’est réuni aujourd’hui 5 septembre 2018. Il a mis à l’ordre du jour de ses travaux l’état d’avancement de la principale activité du parti, la campagne pour l’assemblée nationale constituante et les développements politiques intervenus sur le plan national, régional et international.

Le SBP a pris connaissance des rapports inhérents aux réunions et activités des différents bureaux de wilaya du parti. Il a noté avec satisfaction la dynamique qui se met en place dans tout le pays autour de la lettre-pétition appelant le président de la république à convoquer des élections pour une assemblée nationale constituante afin de sortir le pays de la crise actuelle en donnant la parole au peuple afin de lui permettre de s’impliquer par le débat libre et démocratique et la mobilisation large à réaliser le sursaut national capable de débarrasser le pays d’un système qui génère toutes sortes de maux qui en s’accumulant risquent de plonger le pays dans le chaos à n’importe quel moment.

Abordant les éléments intervenus lors de l’ouverture de la session parlementaire 2018/2019 le SBP considéré qu’ils confirment la justesse et l’urgence d’aller vers le renouveau politique et institutionnel par les moyens de la démocratie.

En effet, l’utilisation partisane du perchoir de l’APN par le président de l’instance législative plurielle, faut-il le rappeler, est une dérive politique en nette contradiction avec la constitution révisée en 2016 qui d’ailleurs est sensée octroyer plus de prérogatives à l’opposition parlementaire.

- Advertisement -

Le SBP considère que le président de l’APN a outrepassé ses prérogatives et a usurpé celles du président de la république à qui est adressée la lettre signée par des centaines de milliers d’Algériennes et d’Algériens. Le SBP a également pris connaissance de l’attitude gravissime et sans précédent de la majorité des membres du Conseil de la nation issus du PFLN, RND et du tiers présidentiel qui se sont mobilisés en boycottant la séance d’ouverture de la session parlementaire pour exprimer leur solidarité avec un de leur collègue pris en flagrant délit de corruption, exclu d’ailleurs par son propre parti (RND).

Ces faits qui viennent s’ajouter à d’autres démontrent, si besoin est, qu’aucune réforme politique sérieuse incluant la lutte contre la corruption ne peut réussir sans un véritable renouveau politique et institutionnel. Le SBP a pris connaissance des quelques éléments de l’avant (PLF) 2019 rendus public par la presse nationale.

Tout en enregistrant l’absence de nouvelles taxes, le maintien des transferts sociaux (+0,7%) et l’augmentation du budget de fonctionnement (+7%), le SBP interpelle les plus hautes autorités du pays pour rompre avec la politique d’austérité et l’adoption de mesures énergiques pour l’emploi, le pouvoir d’achat, et plus généralement pour des budgets conséquents à même de sauver plusieurs secteurs plongés dans d’énormes problèmes (santé, école, université, commerce extérieur…).

Abordant la situation internationale marquée par la multiplication des interventions impérialistes et les guerres contre les Etats, le SBP exprime ses inquiétudes sur les développements auxquels fait face le peuple frère libyen dont le pays est plongé dans un chaos indescriptible depuis l’intervention militaire étrangère en 2011.

Tout en expriment sa solidarité avec le peuple libyen, le SBP rappelle qu’aucune solution impliquant des forces étrangères n’est viable dans ce pays ou dans tout autre pays. Il réitère sa position de principe d’opposition et de combat contre la guerre et l’exploitation.

Le SBP a discuté des développements en Amérique latine plus particulièrement ceux intervenus au Venezuela soumis à un criminel blocus américain et différents manœuvres poussant le pays vers l’effondrement socio-économique et provoquant déjà un exode de milliers de vénézuéliens. Le SBP salue la résistance héroïque du peuple et des dirigeants vénézuéliens qui défendent leur droit à la souveraineté nationale.

Le SBP renouvelle également son soutien au PT et à la CUT du Brésil et plus généralement au peuple brésilien qui se battent pour la libération de Lula et sa candidature à la présidentielle d’octobre prochain. Le Secrétariat du Bureau Politique Alger, le 05 septembre 2018

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’euro à son bas niveau depuis 20 ans

L'euro reculait de nouveau mardi face au dollar, à un souffle de son record depuis 20 ans, déséquilibré par les inquiétudes liées au gazoduc...

Les plus populaires

Commentaires récents