2 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Le roi Mohammed VI invite Tebboune à venir «dialoguer» au Maroc

Le roi Mohammed VI invite Tebboune à venir «dialoguer» au Maroc

Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a invité le président algérien Abdelmadjid Tebboune à venir « dialoguer » au Maroc, faute de n’avoir pu le faire lors du sommet de la Ligue arabe à Alger, a déclaré le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita.

Cette invitation intervient en plein sommet de la Ligue arabe à Alger. Une rencontre que le souverain marocain a séché.

Les deux pays voisins sont dans une crise inédite avec fermeture des frontières et de l’espace aérien décidé par l’Algérie en août 2021 pour dénoncer des « actes hostiles » de son voisin.

Mohammed VI avait laissé planer le doute sur sa participation au sommet d’Alger. Aucune confirmation officielle n’est venue de part d’autres du poste frontière Zoudj Bghal. Ce qui a fait dire à Nacer Bourita, le ministre des affaires étrangères marocain pour justifier l’absence du roi : « Aucune confirmation n’est venue (de la partie algérienne) à travers les canaux disponibles » après que la délégation marocaine à Alger s’est enquise des dispositions prévues pour accueillir le souverain chérifien.

- Advertisement -

Le chef de la diplomatie marocaine a déploré qu’il n’y ait « pas eu de réponse via les canaux appropriés ».

De son côté, dans un entretien avec une chaîne d’information saoudienne, le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra avait regretté lundi une « occasion perdue » en évoquant l’absence du chef d’Etat marocain.

Réagissant aux déclarations de son homologue algérien selon lesquelles le président Tebboune aurait reçu protocolairement Mohammed VI à son arrivée à Alger, M. Bourita a estimé que « ce genre de rencontre ne peut pas s’improviser dans un salon d’aéroport ».

Il est évident qu’eu égard à la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays et au niveau de tension atteint depuis fin 2021, une rencontre à un haut niveau ne s’improvise pas. Les enjeux sont trop importants et les polémiques cultivées par les canaux médiatiques des deux pays ont creusé les sillons d’une rancœur gravissime.

Il reste à savoir quelle sera la réponse de Tebboune à cette énième invitation.

L.M/AFP

ARTICLES SIMILAIRES

4 Commentaires

  1. « Les enjeux sont trop importants et les polémiques cultivées par les canaux médiatiques des deux pays ont creusé les sillons d’une rancœur gravissime. »

    Vous faites bien de l’avouer maintenant que vous aviez tout fait pour saboter cette communion entre frères Zarabes, sinon nous ne l’aurions pas su. Et encore ce n’est qu’à demi en laissant entendre que vous n’aviez fait que cultiver la polémique comme si ce n’était pas vous qui l’aviez inventée complètement.

    Contrairement aux lapidaires patentés qui ne viennent au Matin-Dized avec leurs questions byzantines et leurs mauvaises langues que pour dénigrer et avec une ingratitude crasse pour renier tous les bienfaits que nos frères Zarabes nous ont apportés sans que nous puissions leur rendre un centième de leur générosité , je tiens à me démarquer totalement pour qu’on voie bien que moua je n’ai pas jeté une seule pierre.

    Sachez donc que pendant que vous jetez vos dernières pierres les frères Zarabes en sont déjà aux congratulations. Finis les problèmes : syriens, au Yemen, au Liban, en Palestine. Et maintenant sue aux problèmes alimentaires.

    Non Messieurs, ce n’est pas qu’avec des vœux ! Les frères Zarabes ne sont pas venus à Alger pour prier mais pour résoudre les quelques broutilles qui parasitent leur inséparable unité et des problèmes qui se sont posés dernièrement malgré leur bonne volonté.

    Résolu donc le problème alimentaire. Les semences sont déjà en route pour être semées dans nos immenses désert en cours de projets avancés de fertilisation.

    Plus de problème Maroco-Algérien, Momo6 vient d’inviter Notre Président a aller fumer le calumet de la paix , dont il a le secret, à Rabat. Il ne reste qu’à régler le problème dans le sens : algéro-marocain pour parfaire la réconciliation.

  2. Quant on voit l’état de développement du Maroc, on se dit qu’ils ont parfaitement de ne pas s’ acoquiner avec cette junte mafieuse.
    Le Maroc a à minima 50 ans d’avance sur l’anjiri dans tous les domaines.
    Continuer à chercher c’est quoi le sexe des anges et à enseigner aux gamins comment laver les morts. Pas grave vous aller tous profiter du paradis.

  3. et oui pourquoi pas! il y a forcément une solution à nos différents , qui devront tôt ou tard prendre fin pourque nous puissions aller de l’avant! alors mettons de côté nos chauvinismes de mauvais aloi!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Coupe du monde 2022 : le Maroc surclasse les Belges

À la veille de se confronter aux Diables rouges, Walid Regragui, le coach marocain était persuadé que la Belgique allait monter d’un cran. Finalement, les...

Les plus populaires

Commentaires récents