21 février 2024
spot_img
AccueilPolitiqueLe torchon brûle entre l'Algérie et les Emirats arabes unis

Le torchon brûle entre l’Algérie et les Emirats arabes unis

Tebboune Al Nahyane

Rien va plus entre les Emirats que dirige le richissime Mohammed Ben Zayed Al Nahyane et l’Algérie de Tebboune. 

Ce sont les médias officiels qui sont missionnés par les autorités pour mener la charge contre Abu Dhabi. Le Maroc et ses alliés israéliens et émiratis poursuivent leurs manœuvres de déstabilisation de la région du Sahel, dénonce la Radio algérienne. La même source soutient qu’un un budget de 15 millions d’euros a été débloqué par les Émirats arabes unis au profit du Maroc, pour financer des campagnes médiatiques subversives.

Ce budget de 15 millions d’euros a pour but de lancer des campagnes médiatiques et des campagnes sur les réseaux sociaux qui visent à déstabiliser les pays du Sahel, notamment le Mali et le Niger. L’Algérie se place donc en protecteur de ces deux pays dirigés par des putschistes dont les seuls amis restent la Russie et maintenant l’Algérie.

La radio algérienne qui se fait donc la voix de la diplomatie algérienne accuse le Maroc et les Emirats arabes unis de mener une campagne de désinformation et d’intox pour créer un climat de tension entre l’Algérie et les pays du Sahel. Ledit média croit savoir que ce budget est aussi destiné à acquérir des parts dans certains médias en France et en Afrique.

- Advertisement -

Les montées de tension sont désormais cycliques. En septembre dernier déjà, Alger avait accusé Abou Dhabi de soutenir le même Maroc. Mais pas seulement, mais aussi d’inciter la Tunisie à normaliser ses relations avec Israël.

Il y a quelques jours des médias marocains, proche du palais royal ont révélé que les Emirats ont établi une liste noire de hautes personnalités, politiciens et journalistes algériens qui seront interdit de participation à des événements internationaux organisés à Dubaï ou Abu Dhabi. Certaines sources évoquent, entre autres des proches de Tebboune, Bengrina, le journal El Khabar.

Les Emirats arabes unis font partie des nombreux pays arabes à avoir renoué leurs relations, ces dernières années avec Israël. Ils sont aussi un soutien indéfectible, comme d’ailleurs les autres monarchies du Golfe, du Maroc voisin. Cette proximité est vue d’un mauvais œil par l’Algérie de Tebboune.

Sofiane Ayache

 

13 Commentaires

  1. Esperons que les Algeriens vont participer a leur propre liberation. Ni le Maroc, ni les Emirats ni personne d’autre n’est un Danger pour les Algeriens, plus que le cancer sur place. La chute des dictateurs Irakien et Lybien sont de bons reperes a avoir en tete. Ne vous attendez pas a une statue pour ce qui est du boukhnouna.

    • Lol Les dictateurs Irakiens et Libyens , depuis que ces personnes sont partis l Irak et la Libye sont en ruine ! et si vous croyez qu en politique extérieure c est un monde de bisounours je vous conseillerais d ouvrir un peu les yeux et de synchroniser un peu votre banjo avec la réalité ! quand on vous lit on ne sait plus si on doit rire ou pleurer …

  2. Les relations entre ces deux pays étaient au début de l´ère de Bouteflika ce qu´on pourrait qualifier de prometteuses, jusqu´au jour où votre journal avec la participation active de Monsieur Benchicou s´en est pris en 2001 à El Shorafa, dévoilant le début d´une corruption en Algérie qui a fini par durer deux décennies, jusqu´à l´apparition du Hirak.

  3. On voit bien que la paranoïa de la dictature DZ est à son paroxysme. Les membres de la junte sont tous atteints d’un trouble mental provoquant délires, méfiance exagérée vis-à-vis de menaces (effectives ou imaginaires) et autres réactions violentes.

  4. Vous êtes drôles avec vos  »droles et attirants » titres – Le torchon brûle entre l’Algerie et les EAUnis – . Franchement c’est à mourir de rire. Comme des  »amateurs de politique algérienne  », vous vous adonnez à des  »polemiques de cours de récréation. J’ai séjourné à maintes reprises aux EAUnis, il n’ y a jamais eu autant d’investissements des algériens en EAU depuis un an. Bien sûr, ce n’est pas les dirigeants algériens qui investissent directement, mais ils le font par le biais  »de prête noms » ( comme en France d’ailleurs »’ de jeune algériens et algériennes qu’ils ont aidé à s’installer. J’en ai rencontré plusieurs d’entre eux qui l’avouent sans gêne. Il y a la politique de façade et des »tunnels » et des coulisses. Cordialement.

    • Entièrement d’accord Beny. Les dirigeants algériens ne confronterons jamais les intérêts français , Emiratis…ou d’autres pays où ils ont leurs biens mal acquis ( par la corruption ) car ce qui les intéressent c’est leurs biens placés dans ces pays avant tout. Et au diable l’algerie…par contre ils vont utilisés leur médias aux ordres pour prétendre être en désaccord avec ces pays pour toujours la consommation interne tout en sachant que les algériens ne croient plus depuis longtemps à ces balivernes…
      Ali Triki

  5. Que Tebboune soit assuré de notre soutien, soutien tiède bien entendu, non pas qu’on aime ce qu’il fait (je veux dire ce qu’on lui fait faire ou alors ce qui se fait en son nom et lui consentant), mais parce qu’on aime encore moins ce que font et ce que représentent ces royaumes peuplés de ses frères, symbole du totalitarisme oriental, cette laideur pas possible.

    • C’est vous le drole l’ami ! Vous savez bien que les executeurs dans tout crime payent et doivent payer X-plus que les commanditaires, non? Pour les Arabes d’Orient, ou les Arabes tout court, vous vous trompez eperduemment a leur eguard. Ils ne demandent ni meme suggerent au khortis abrutisseurs un a-genouyisme qui ne dit son nom, encore moins des saloperies genre « freres, nous sommes Arabes, ou meme Musulmans !!!. » C’est un heritage naturel chez eux, qui evolue petit a petit mais certainnement. Vous voyez ce que je veux dire… Les gens qui trichent les leurs ne sont dignes de confience nulle-part. Je m’arrete la, y a rien que je puisse ecrire que personne ne sait.
      Ce pseudo-pays est toute la region a besoin d’un RESET-Reboot, comme on dit.

    • Il n’a pas mon soutien et ne l’aura jamais car ce ne me regarde pas même si une guerre que la junte causerait éclaterait demain. Il est le président de la junte et des opportunistes de tout bord, mais ne sera jamais du peuple. Tant que le pays est entre les mains de bandits de grand chemin qui ont transformé la corruption et le mensonge en culture, et transformé le pays en prison a ciel ouvert, je n’ai absolument rien a voir avec ce qu’ils appellent la nouvelle algérie. Je ne contribuerai jamais a aider des dictateurs pires que le colonialisme pour perdurer encore des siècles pour m’écraser encore davanatge. De mon côté qu’ils se débrouillent seuls comme ils bouffent le pays seuls. Et pourtant ils envoyaient des cabats remplis de dollars et d’euros a Dubai ! Gaid salah en personne utilisait les Emirat comme intermédiaire pour « acheter » des véhicules militaires allemands ! Pourquoi ne pas acheter directement d’Allemagne ? Car le « travail » d’un corrompu est le vol et les détournements.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici