22 mai 2024
spot_img
Accueil360°Le vandale de la statue de la fontaine Aïn El Fouara arrêté

Le vandale de la statue de la fontaine Aïn El Fouara arrêté

 

Aïn El Fouara

L’auteur de l’agression de la statue de la fontaine Ain El Fouara à Sétif, dans la nuit du 2 décembre 2022, a été déféré devant la justice et incarcéré, apprend-on d’une source médiatique locale.

Le mis en cause a été appréhendé juste après les faits par la police qui l’a placé en garde à vue pour le présenter,  dimanche 4 décembre 2022, devant le procureur de la République qui a décidé de son incarcération en attendant son jugement, avons-nous encore appris.

La direction de la culture et des arts de la wilaya  de Sétif et l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels se sont constitués parties civiles.

- Advertisement -

Âgé d’une trentaine d’années et originaire d’Ain Arnat, dans la wilaya  de Sétif, l’agresseur  est présenté comme un désœuvré qui était en état d’ébriété  au moment de la commission de son acte.

A Sétif, on indique que c’est la quatrième fois, depuis 1997,  que la statue a fait l’objet d’agressions. Une équipe d’experts diligentée par le ministère de la Culture et des arts sera incessamment  sur place  pour entamer la restauration de l’ouvrage artistique qui  est protégée par la loi 98-04 relative à la protection du patrimoine national, selon la même  source.

Ain El Fouara et la statue qui la surplombe constituent un édifice monumental qui « occupe une place importante dans l’histoire de la cité millénaire regorgeant d’innombrables vestiges des civilisations anciennes.

Le chef-d’œuvre de Francis Saint Vidal (sculpteur), d’Eldin (architecte)- auteur du socle et de l’entrepreneur Francione donne une autre dimension à la beauté du site entouré du square Barrel, du jardin d’Orléans, du mur byzantin qu’on devrait raser, si on suit le raisonnement des obscurantistes aux abois.

Marquant l’histoire et l’image de la ville depuis plus de 124 ans, la statue de la célèbre fontaine a été et demeure dans la mémoire collective un espace de rencontres conviviales. Passage obligé et incontournable pour les algériens et les étrangers qui s’arrêtent pour boire son eau bénie et immortaliser ce moment magique, Ain Fouara, un site touristique de premier ordre est indétrônable n’en déplaise aux obscurantistes », a écrit le journaliste sétifien, Kamel Beniaiche sur sa page Facebook.

Samia Naït Iqbal

9 Commentaires

  1. Restituer à la France cette oeuvre ? et pourquoi pas Notre Dame d’Afrique au Vatican, Santa Cruz à l’Espagne et Saint Augustin à la Tunisie ? Allons allons mes chers amis, il faut savoir raison garder : nous avons à faire à des monstres venus d’une autre planète, des infrahumains porteurs d’une idéologie moyenageuse, destructrice, mortifère, inculte…où l’art, l’amour, le respect, les palsirs de la vie et des yeux leur sont inconnus. Avez-vous remarquez que des 4 ou 5 tentatives de destruction de cette oeuvre, les motifs révélés par les enquêtes policières accordent ces faits à des inconnus ne détenant pas tout leur esprit ? des fous quoi ! Franchement : de qui se moque t-on ? Personne en haut lieu n’a remarqué que l’islamisme est en train d’éteindre l’Algérie pour mieux la faire entrer dans les ténèbres ?

  2. Rappelons au passage que l’Algérie indépendante n’a toujours pas été capable de créer la moindre place publique urbaine digne de ce nom depuis 1962, et on trouve le moyen de détruire le peu qui en reste…
    Et là bien entendu je pointe mon doigt à tous ceux qui ont contribué, et qui contribuent toujours à perpétuer la confiscation de l’Independence du peuple Algérien, toujours sous occupation par une caste de Mounafiquines qui font tout afin de saboter toute velléité de développement, conformément aux instructions qu’ils reçoivent de leurs Maitres des loges Maçonniques Satanistes Internationales pour se maintenir au pouvoir.

  3. @Baroudeur du Corta, votre « Tunisie » n’existait pas plus que l’Algérie du temps de Saint Augustin, et à tout ceux qui se laissent bourrer le crâne de complexes d’infériorité inculqués par la propagande Maçonnique anti Algérienne absurde, qui prétend que l’Algérie serait une invention Française, et qu’elle n’existe que depuis 1962, il devraient se faire greffer un cerveau entier.

    Quant à ceux qui font table rase de plus de 3500 ans d’histoire et de civilisation, ils devraient plutôt s’instruire sur ce soit disant Moyen âge, qui était tout sauf obscurantiste, quoi qu’il l’ait bien été en Europe entre l’ère Romaine et la renaissance c’est-à-dire pendant plus de 1000 ans, et où seule la péninsule ibérique baignait dans une véritable civilisation des plus avancées de son époque, construite, n’en déplaise au imbéciles, par nos ancêtres à nous.

    Saviez-vous que l’Allemagne n’existe que depuis 1870, l’Italie 1860, le Brésil depuis 1822, les USA 1776, l’Australie depuis 1901, aucun de ces crétins qui ne cessent de rabâcher la Hasbara Maçonnique n’ose attaquer ces états -envers qui beaucoup de nos compatriotes ont développé plein de complexes d’infériorité- leurs reprochant de n’exister que depuis peu en tant qu’état au sens modern du terme.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Extraits du 4e tome des Mémoires de Saïd Sadi

Les éditions Frantz Fanon annoncent la sortie le 20 avril en Algérie et en France du tome IV des mémoires de Saïd Sadi, l’ancien président du Rassemblement pour...

Les derniers articles

Commentaires récents