4 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéLes activistes et les rendez-vous des tribunaux

Les activistes et les rendez-vous des tribunaux

Le quotidien des tribunaux et de leurs juges est de sévir contre les esprits libres. Ce jeudi 27 octobre, des Algériens vont devoir répondre de leur liberté dans des tribunaux devenus de tristes instruments de la répression. L’ancien député Khaled Tazaghart va ainsi affronter les juges, comme l’ancien policier Zahir Moulay. Deux symboles de l’arbitraire qui frappe toutes les couches de la société.

Béjaïa :

Le procès demain, le 27 octobre 2022, devant le tribunal de Béjaïa, de l’ex-détenu d’opinion, le policier Zahir Moulay et de l’ancien député, Khaled Tazaghart.

Alger (Sidi M’hamed):

Le verdict du procès en appel, interjeté par le défenseur des Droits de l’Homme, Ahmed Manseri, contre sa condamnation par coutumace à 3 ans de prison ferme et à une amende, est attendu pour demain au niveau du tribunal de Sidi M’hamed, rapporte le CNLD.

Alger (la Cour de Ruisseau):

La programmation de l’audience de plaidoirie devant la chambre d’accusation près de la Cour d’Alger ( Ruisseau), pour le 02 novembre 2022, concernant le dossier des deux détenus d’opinion, Walid Hmitouche et Islam Mohamed Latreche.

- Advertisement -

Et ce, après le transfert par le juge d’instruction du pôle criminel national spécialisé près du tribunal de Sidi M’hamed, Alger, des pieces argumentaires au procureur général près de la Cour d’Alger.

Walid Hmitouche a été arrêté le jeudi, 24 juin 2021, à Birkhadem, Alger. Il ne peut prendre contact avec sa famille que le mardi, 29 juin 2022, pour l’informer qu’il se trouvait à la caserne Antar et qu’il sera présenté devant le procureur, sans préciser ni la date ni le tribunal où il devrait être présenté.

Ils seront présenté, les deux, finalement devant le procureur près du tribunal de Boumerdes, le jeudi, 01 juillet 2021, et qui, à son tour, les renvoie devant le juge d’instruction, qui a ordonné de les placer en détention provisoire à la prison de Tidjelabine, wilaya de Boumerdes. Ils seront poursuivis pour de graves accusations qui relèvent du criminel, selon les nouvelles modifications du code pénal.

À cet effet, le juge d’instruction se désiste du dossier au profit du juge d’instruction du pôle criminel national spécialisé près du tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, selon le CNLD.

Constantine :

Report du procès en appel au niveau de la cour de Constantine de Mohand Sabil pour le 23 novembre 2022. Il a été condamné par contumace à une année de prison ferme et à 10 000 dinars d’amende.

Oran :

16 détenus d’opinion devant la chambre criminelle près de la cour d’Oran et tous sont originaires d’autres wilayas. Leur affaire a été éclatée en cinq dossiers distincts.

-Le premier dossier : la chambre d’accusation près de la cour d’Oran a décidé de transférer le dossier des détenus d’opinion, Khoudir Bouchelaguem, Ryad Hadad et Mohand Kechichi ( de Béni Ouartilane, wilaya de Sétif), à la chambre criminelle de première instance. Dans l’attente de la programmation de leur procès.

– Le deuxième dossier devant la chambre criminelle est celui de Salah Meghati et de Karim Meghati.

– le troisième dossier est celui de Yugharta Mala.

– Le quatrième dossier est celui de Zoubir Zeroudji, de Fewaz Zoubeiri, de Lyes Bouhada, de Bilal Khemam, de Lyes Khemam, de Lamine Khemam et de Mohamed Boudraa.

– Le cinquième dossier est celui de Arezki Ben Salah, souligne le CNLD.

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Mondial : l’Algérie officielle mange son pain noir

L’absence de l’Algérie au mondial est vécue comme un traumatisme. Les supporters algériens vibrent pour le Maroc pourtant honni par le régime et la...

Les plus populaires

Commentaires récents