22 février 2024
spot_img
Accueil360°Les cadeaux de Tebboune à la presse !

Les cadeaux de Tebboune à la presse !

Tebboune

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune a annoncé, dimanche à Alger, une série de mesures prises au profit des médias nationaux, en tant que forme de soutien indirect. Quant à la libre pertinence, elle peut attendre…

Présidant la cérémonie de remise du Prix du président de la République du journaliste professionnel (9e édition), organisée au Centre international de conférences (CIC) «Abdelatif-Rahal» à l’occasion de la Journée nationale de la presse, le président de la République a fait état, dans une allocution lue en son nom par le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, d’une «série de mesures prises au profit des médias nationaux, en tant que forme de soutien indirect», rapporte l’APS.

Parmi ces mesures que les autorités concèdent à doses homéopathiques, il y a «la réduction du prix d’abonnement au fil de l’Agence Algérie Presse Service (APS) au profit des médias nationaux, et la réduction de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), le taux et les mesures y afférentes devant être fixés dans le projet de loi de finances complémentaire».

Selon le ministre de la Communication, il est prévu aussi «une réduction du coût d’hébergement des sites électroniques chez Algérie Télécom (AT), d’un taux oscillant entre 33 et 36%, tout en augmentant sa capacité, outre la réduction des loyers au niveau de la Maison de la presse». Bien à quoi se résument les grandes mesures de soutien à la presse décidées par Tebboune. Biens maigres, pour une presse mal-en-point, qui a décidé de renoncer à son indépendance et son impertinence.

L. M. 

4 Commentaires

  1. Vous avez, je pense, oublié la manne publicitaire de l’ANEP … réservée uniquement aux plus lèche-bottes bien sûr. Les cadeaux tous azimuts vont pleuvoir à mesure que décembre 2024 se rapproche. C’est dans les moeurs du régime de faire la boulitique ainsi. Ils ne sont pas à un mode de corruption près. Pour assurer encore plus un autre quinquennat, on passera allègrement à l’exploitation des enfants de Tindouf et d’ailleurs, des vieux, des pauvres, des paumés, des chouhadas, etc. Pour vous dire Monsieur, chez ces gens-là, l’ignominie c’est dans les gènes.

  2. Jeudi 30 novembre a été signé un accord de coopération avec l’Agence de presse russe « Sputnik » en vue d’échanger les contenus médiatiques et de lancer des projets communs:

    —-échange de contenus d’information importants concernant l’Algérie et la Russie
    —-exécution de projets médiatiques communs pour le renforcement mutuel de l’agenda des deux pays et la couverture des évènements communs
    —-échanger régulièrement les données analytiques pour une couverture approfondie et globale de l’actualité en Algérie, en Russie et dans le monde.
    —-échanger régulièrement les données analytiques pour une couverture approfondie et globale de l’actualité en Algérie, en Russie et dans le monde
    —-possibilité d’organiser des sessions de formation communes en ligne ou en présentiel au profit des journalistes et des techniciens des deux pays

    « Je suis russe » avait écrit un de nos patriotes sur un site supra patriotique et, finalement, nous le sommes devenus!
    Pour les nombreux inconditionnels poutiniens de notre pays , il est évident que cet alignement hypocrite sur la politique russe et sa propagande en liaison avec le bouclage de la presse dite nationale par les mesures prises dernièrement par Tebboune entre dans le cadre de la lutte contre la désinformation dont se rend coupable la presse dite occidentale. Evidemment.

    En vérité c’est, ni plus ni moins, le bradage d’une partie de la souveraineté de l’Algérie et la soumission à une puissance étrangère que cet accord scélérat …

    Ce Président qui se proclame non aligné en certaines occasions, constamment grand défenseur des colonisés, défenseur des peuples africains victimes du colonialisme, anti occidental… offre à un pays étranger la conscience et le libre arbitre des citoyennes et citoyens algériens.

    On n’a jamais vu pareil accord dans aucun pays du monde. Nombre d’entre nous, avions été choqués quand Tebboune qualifiait « Poutine est un ami de l’humanité», lors du forum économique de Saint Petersburg. Comment un chef d’état puisse être aussi flagorneur et courtisan et sans dignité, sait on demandé à cette époque ? Et il continue à rabaisser le peuple algérien  ! Sommes nous aussi nuls pour nous faire cornaquer par un média étranger dans nos jugements, analyses et nos critiques ?

    D’autant que la presse russe actuelle a été complètement muselée par le système poutinien. Et malgré tout, sans complexe, ce président arrime la presse algérienne à une telle doctrine!
    Ces accords placent donc notre nation sous tutelle russe mais pour quelles motivations, quels bénéfices et quelles conséquences surtout? On ne nous le dit pas comme d’habitude. Mais nous, nous en doutons, tout au moins ceux qui ont les pieds sur terre et qui vivent dans la réalité: l’Algérie avec de tels comiques est bien mal partie.

    Se souvenir qu’une Presse libre, dans n’importe quel pays, préserve la Liberté de ses citoyennes et citoyens. Ce Quatrième Pouvoir est la clé pour qu’une nation s’éveille, se construise et évolue.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici