28 septembre 2022
spot_img
AccueilSociétéLes chutes de neige paralysent plusieurs axes routiers en Algérie

Les chutes de neige paralysent plusieurs axes routiers en Algérie

Intempéries

Les chutes de neige paralysent plusieurs axes routiers en Algérie

Les chutes de neige bloquent depuis, hier, la circulation sur plusieurs routes nationales  et chemins de wilaya  à travers le territoire national, selon les correspondants de la Radio nationale. Les wilayas les plus touchées  sont Sétif, Tizi Ouzou, Bouira, Bordj-Bou-Arreridj, Tlemcen et Sidi Bel Abbes. 

A Sétif les chutes de neige qui affectent la wilaya de Sétif depuis mardi matin ont rendu le trafic routier difficile dans les  régions nord et sud de la wilaya.

La circulation automobile demeure difficile sur le réseau routier des régions du Nord, à l’instar de l’autoroute A1 et les routes nationales RN 5 et 9 reliant Sétif à Ammoucha et Tizi Nbechar et la RN 75 entre Ain Abassa, Ain Rouaa, Bouaândas et Béjaia et la RN 7 reliant Bougaâ et Béni Ourtilène en allant vers Béjaia et la RN 76 entre Bougaâ et Guenzat vers  Bordj Bou Arréridj, a précisé le chargé de communication  auprès de la direction locale de la protection civile, le capitaine Ahmed Lamamra

- Advertisement -

Le trafic routier a été perturbé également au niveau des sections de plusieurs chemins de wilaya (CW) notamment le CW14 (Ain Arnat- Ain Abbassa), le CW 45 (Bouandas- Bouslem- Béni Mouhli) et également sur les chemins communaux (CC) des régions de Ain Tizi, Ouled Tebane, Ain Newal Mezada, a relevé le capitaine Lamamra, conseillant la plus grande prudence sur ces routes.

La région sud de la capitale des Hauts plateaux est également sous la neige et des perturbations sont signalées sur  CW 10 (Ouled Tebane- Barhoum- M’Sila) et le CC  560 (Ouled Tebane et Ras El Oued), a ajouté la même source.

Circulation difficile à travers les routes de Bordj Bou Arreridj

La wilaya de Bordj Bou Arreridj a connu durant les dernières heures de fortes chutes de neige occasionnant une « grande difficulté » à circuler à travers son réseau routier, a-t-on appris auprès de la direction des travaux publics.

Selon cette source, la circulation est particulièrement malaisée à travers les routes qui ,connaissent un trafic automobile intense, à l’instar de l’autoroute Est-ouest au niveau de l’axe routier à hauteur de la région de Zenouna dans la commune d’El Achir, connue pour son inclinaison abrupte.

Des embouteillages ont également paralysé le trafic sur la RN 5, à cause de l’amoncellement de la neige, notamment sur les axes des régions d’Ain Defla et Lechbour de la commune d’El Achir, ainsi que Oued El Achir dans la zone Est de la wilaya sur la RN 76 reliant la wilaya de Bordj Bou Arreridj et Guenzet (Sétif), en passant par la commune de Bordj Zemoura.

Le trafic routier est également difficile sur le chemin de wilaya N43 menant vers les communes de la daïra de Djaâfra au niveau de la région de Tarkabet, connue pour sa pente escarpée et ses virages dangereux, ainsi que sur la RN 45 reliant Bordj Bou Arreridj et M’sila au niveau de la commune d’El Ach.

Une cellule de crise a été mise en place au niveau de la wilaya, a précisé la même source, ajoutant que les moyens humains et matériels nécessaires sont mobilisés pour faciliter et rouvrir les routes à la circulation et ce, en coordination avec la gendarmerie nationale, les autorités locales et les services des travaux publics.

Des communes de Tizi Ouzou et de Bouira coupées à la circulation  

Plusieurs communes des wilayas de Tizi Ouzou et Bouira ont été coupées à la circulation suite aux importantes intempéries ayant affecté des régions du pays ces derniers jours, a indiqué mardi, la Protection civile, assurant qu’aucune perte humaine, ni dégâts matériels n’ont été enregistrés.

« Nous avons enregistré, à l’heure actuelle, suite aux dernières intempéries, des routes coupées à la circulation uniquement dans certaines communes des wilayas de Tizi Ouzou et de Bouira », a déclaré, le chargé de la communication au niveau de la Protection civile, le lieutenant Zoheir Ben Amzal.

Tout en précisant que trois communes de Tizi Ouzou et deux autres communes de Bouira ont été touchées par  les incidences de ces changements climatiques, M. Ben Amzal a tenu à assurer qu' »aucune perte humaine, ni dégâts matériels n’ont été signalés ».

Selon M. Ben Amzal, pour la wilaya de Tizi Ouzou, il s’agit des communes de Benni Yenni et de Iboudrarene, reliant toutes les deux la wilaya de Bouira, qui sont bloquées à la circulation, suite au cumul de neige au col de Tizi N’Kouilel, respectivement au niveau de la RN n 30 et RN n 33.

La commune de Aïn El-Hammam est également coupée, ajoute le même responsable, au niveau du col Tirourda, à la RN n 15 reliant cette commune  à la wilaya de Bouira, alors que la commune de Iferhounene est coupée à la circulation au col Tizi Chelata au niveau du chemin de wilaya 253 reliant la commune Illiten à la wilaya de Béjaïa.

Concernant la wilaya de Bouira, le Lt Ben Amzal a indiqué que la commune d’El-Asnam est, elle aussi, coupée à la circulation, suite au cumul de neige, au niveau de la RN n 33 au lieu dit « Assoule-Tikjda ».

De même pour la commune de Aghbalou qui est coupée à la circulation, a-t-il dit, au col « Tirourda » au niveau de la RN n 15.

La neige recouvre les régions sahariennes au sud de Nâama

 Un manteau blanc éphémère a recouvert les dunes de sable de la Zone d’expansion touristique de Sidi Boudjemâa, dans la commune d’Ain Sefra, au sud de la wilaya de Nâama. La neige a également recouvert d’une fine couche les monts d’Aissa, Makhthar et Merghad avant de fondre ce mardi matin.

Les intempéries, enregistrées dans la wilaya de Nâama, depuis lundi après midi et qui se sont poursuivis jusqu’à mardi matin, ont entrainé une baisse sensible de la température atteignant moins 6 degrés, d’où les chutes de neige et de verglas, qui ont couvert toute la wilaya, jusqu’à dans les zones sahariennes et à la frontière avec la wilaya de Béchar, selon la station météorologique locale.

De fortes chutes de neige ont été enregistrées lundi soir sur les hauteurs des communes de Mekmen Benamar, Ain Benkhelil et Sfisifa, alors qu’au sud de la wilaya n’a été touché que par de faibles chutes de neige, selon les données des services météorologiques.

 Intervention de l’ANP pour rouvrir les routes et porter assistance aux personnes bloquées  

Des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) sont intervenus mardi au niveau de plusieurs endroits du pays, à l’instar de Sidi Bel Abbes et Tlemcen, pour rouvrir les routes et les chemins coupés par la neige et porter assistance aux habitants, suite aux intempéries enregistrées ces dernières heures, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre des opérations d’intervention menées par les unités de l’Armée nationale populaire à travers les différentes régions du pays pour désenclaver et prêter aide et assistance aux citoyens touchés suite à la dernière vague de froid et aux fortes chutes de neige, des détachements de  l’ANP ont procédé, mardi 06 février 2018, à des interventions au niveau de plusieurs endroits du pays à l’instar de Sidi Bel Abbes et Tlemcen (2ème Région militaire) afin de rouvrir les routes et les chemins coupés et de prêter aide et assistance aux habitants ».

Lors de ces opérations, il a été procédé à la mobilisation de « tous les moyens humains et matériels, notamment les engins de réouverture des route enclavées, afin d’assurer l’assistance médicale aux citoyens sinistrés et bloqués par la neige », souligne la même source.

 

Auteur
Chaine III

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Boualem Sansal reçu à l’Académie des Sciences d’Outre-mer

L’écrivain Boualem Sansal est désormais membre associé de l’Académie des Sciences d’Outre-mer dont le siège est situé rue La Pérouse à Paris. Son installation, effectuée...

Les plus populaires

Commentaires récents