7 octobre 2022
spot_img
AccueilSportLes "démocraties" amies de la Russie organisent des jeux militaires

Les « démocraties » amies de la Russie organisent des jeux militaires

C’est la première fois que le Venezuela, qui entretient d’étroites relations avec la Russie, accueille des compétitions de ces jeux militaires annuels. Au menu : des disciplines martiales auxquelles prennent part une trentaine de pays proches de Moscou, comme la Chine, l’Iran, Cuba, le Pakistan ou encore l’Inde.

Le Venezuela accueille depuis lundi 15 août les épreuves « Sniper Frontier » des Jeux militaires internationaux 2022, compétition organisée depuis 2015 par la Russie et auxquels participent des pays comme la Chine, l’Iran, l’Inde, Cuba ou la Birmanie. Autant de grandes démocraties pacifiques qui se retrouvent autour d’épreuves tout aussi réjouissantes !

Biathlon de tank, mission de sauvetage de soldats, ou encore compétition de déminage. Voilà quelques-unes des épreuves, parmi la trentaine aux programmes de ces Jeux militaires internationaux 2022.

Outre la nature des épreuves, la spécificité de ces olympiades guerrières réside dans la proximité avec Moscou des pays participants.

Cette compétition organisée depuis 2015 par la Russie prend cette année, dans le contexte de la guerre en Ukraine, une résonance particulière.

- Advertisement -

Les épreuves sont réparties dans différents pays, notamment dans la région du Xinjiang, en Chine, mais aussi au Venezuela qui accueille ces jeux militaires pour la première fois. La cérémonie d’ouverture des épreuves « Sniper Frontier » des Jeux militaires internationaux 2022, dont une partie a même été diffusée en direct à la télévision publique vénézuélienne, lundi 15 août, s’est déroulée en grande pompe avec des défilés, des chansons et des discours au fort Terepaima de Barquisimeto (nord-ouest).

Russie, Chine, Inde, Bolivie, Iran, Pakistan, Indonésie… Après avoir énuméré les participants, Vladimir Padrino López, ministre de la Défense vénézuélien, a exposé ce qui à son sens les réunissait.

« Ce sont les pays où l’on émet des vœux pour la paix dans le monde, là où l’on condamne quotidiennement les agressions impérialistes contre les peuples. Mais davantage que de montrer nos talents militaires, l’esprit de ces jeux, c’est avant tout d’unir les cultures et les peuples ». Tout est dit.

Un semblant d’esprit olympique qui s’exprime tout de même avec une rhétorique guerrière. Dans une cérémonie d’ouverture similaire en Russie, où se déroulent d’autres épreuves, Vladimir Poutine a rappelé selon lui « les décennies d’avance dont disposent les armes russes » sur leurs équivalents étrangers.

LM./RFI

 

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Annie Ernaux, prix Nobel de littérature 2022

Son nom était sur toutes les lèvres. Annie Ernaux, 82 ans, écrivaine française, se voit décerner le prix Nobel de littérature 2022. Elle est la première Française à...

Les plus populaires

Commentaires récents