31 janvier 2023
spot_img
Accueil360°Les porteurs de projets "retardataires" seront expropriés

Les porteurs de projets « retardataires » seront expropriés

Le ministre du tourisme menace

Les porteurs de projets « retardataires » seront expropriés

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hasan Mermouri, a affirmé jeudi soir à Biskra que des mesures strictes d’expropriation seront prises à l’encontre des porteurs de projets hôteliers « traînards ».

Lors de sa visite dans la wilaya, le ministre a assuré « que les projets en retards seront traités et les mesures pour faciliter leur relance seront prises lorsque les raisons du retard seront objectives » tandis que ceux « qui ont mis la main sur le foncier pendant des années sans concrétiser leurs projets seront expropriés ».

M. Mermouri a indiqué que 1.844 projets ont été agréés par son département dont 936 sont à l’arrêt, précisant qu’à Biskra, sur 65 projets agréés, 24 n’ont pas été concrétisés.

- Advertisement -

Relevant que 46.000 visiteurs nationaux et 7.000 étrangers ont séjourné depuis le début de l’année à Biskra, M. Mermouri a indiqué que la capacité d’accueil de la wilaya estimé actuellement à 1.800 lits passera à 3.700 lits au terme de la réalisation des nouveaux projets.

L’objectif à plus long terme est de porter cette capacité à 8.000 lits. Lors de l’inspection de l’hôtel des Ziban dans la ville de Biskra, le ministre a indiqué que la demande sur le tourisme thermal est croissante et une cellule a été installée au niveau de son département pour suivre le mouvement touristique national notamment saharien et hivernal.

Le ministre a assuré en outre que le déficit en infrastructures et capacités d’accueil à l’échelle nationale sera pris en charge à moyen terme dans le cadre de l’objectif des pouvoirs publics de porter la capacité d’accueil nationale actuelle de 120.000 lits à 240.000 lits d’ici 2025.

Auteur
APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Algérie 1830-1962 : Boumezrag El Mokrani, le héros oublié

Réalisateur, Mehdi Lalaoui est président de l’association Au nom de la mémoire, qui se bat pour une reconnaissance officielle de la répression de la...

Les plus populaires

Commentaires récents