https://linebetslots.com/en/mobile
4 mars 2024
spot_img
Accueil360°Les procès des activistes du Hirak ce dimanche

Les procès des activistes du Hirak ce dimanche

Détenus d'opinion

Le cycle infernal des procès d’activistes du Hirak/Tanekra et/ou des détenus d’opinion se poursuit. Ci-dessous les rendez-vous des tribunaux pour dimanche, 27 novembre 2022

Tribunal de Laghouat /Alger

Le procès en appel du professeur universitaire, Bouaicha Boughoufala, et de Mohamed Serhane Regue ainsi que du détenu d’opinion, l’étudiant Hamid Goura, pour le 27 novembre 2022 devant la cour d’Alger ( Ruisseau).

C’est en appel à une condamnation d’un an de prison ferme et de 100 000 dinars d’amende.

La cour d’Alger (Ruisseau) :

-Le procès en appel de l’ex-détenu d’opinion, Chafik Medjahed, est reporté pour le dimanche,27 novembre 2022, alors qu’il était programmé pour aujourd’hui, 30 octobre 2022, devant la chambre correctionnelle près de la cour d’Alger.

Il a été condamné en première instance à une année de prison, dont six mois ferme, et à une amende de 100 000 dinars. Il avait purgé sa peine et plus, puisqu’il avait été maintenu une année sous détention provisoire.

- Advertisement -

Il était poursuivi pour les accusations : – Le délit d’atteinte à l’intégrité de l’unité nationale

– Le délit d’affichage à l’attention du public et de détention dans l’intention de diffuser des publications susceptibles de nuire à l’intérêt national

– Le délit d’attroupement non armé

– Le délit d’incitation à un attroupement non armé

-Le délit d’outrage à corps constitué

– Délit de désobéissance

Le procès en appel, dans un deuxième dossier, de l’ex-détenu d’opinion, Hamouda Tayeb, aura lieu le dimanche, 27 novembre 2022, au niveau de la chambre correctionnelle près de la cour d’Alger (Ruisseau), alors qu’il était prévu initialement pour le 30 octobre 2022.

Troisième report du procès en appel de l’ex-détenu,Mohamed Smalla, et d’Amine Walid Ougour, prévu pour aujourd’hui, le 20 novembre 2022, devant la chambre correctionnelle près de la cour d’Alge ( Ruisseau). Il est réprogrammé de nouveau pour le 27 novembre 2022.

Encore un report du procès en appel des ex-détenus, Ali Makhlouf et Mustapha Ghazal, ainsi que d’Amine Krid, de Hassen Benaissa et de Mohamed Makhlouf, pour le 27 novembre 2022, devant la cour d’Alger (Ruisseau).

Il était programmé initialement pour le 09 octobre 2022 puis renvoyé au 13 novembre 2022

Tribunal de Sidi M’hamed (Alger)

-Le report du procès de Djamel Ikni pour le 27 novembre 2022 devant la section correctionnelle près du tribunal de Sidi M’hamed, à Alger.

Djamel ikni est en liberté provisoire depuis le 30 Mars 2022 (prison d’Alger).

Le procès des hirakistes d’Oued R’hiou, wilaya de Relizane, aura lieu le 27 novembre 2022 devant le tribunal de Sidi M’Hamed, Alger.

Après présentation devant le procureur du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger mercredi 29 septembre 2021, d’Abdelhamid Krour, Houari Houloui, Bechargui Chadouli, Mohamed Mahiedine, Abdellah Mahiedine qui ont été arrêtés 19 septembre 2021 à Oued Rhiou (Relizane) puis transférés à Alger, ils ont été présentés devant le juge d’instruction du même tribunal.

Abdellah Mahiedine est placé sous mandat de dépôt. Abdelhamid Krour, Houari Houloui, Bechargui Chadouli, Mohamed Mahiedine placés sous contrôle judiciaire.

Tribunal de Béjaïa

Le parquet près du tribunal de Béjaïa a requis contre l’ex-détenu, l’ancien policier Zahir Moulaoui, une année de prison ferme et 50 000 dinars d’amende.

Le verdict est fixé pour le 27 novembre 2022. Il a été convoqué cette semaine par la police judiciaire près de la sûreté de wilaya de Béjaïa.

Tribunal d’Ain Defla

Le report du procès de Brahim Yahiaoui devant la section correctionnelle près du tribunal d’Ain Defla pour le dimanche, 27 novembre 2022.

Tribunal de Chlef

Le procès en appel de l’ex-détenu, Me Yacine Khelifi prévu pour aujourd’hui, 13 novembre 2022, devant la cour de Chlef, est renvoyé pour le dimanche 27 novembre 2022.

En appel à une condamnation de 06 mois de prison avec sursis et d’une amende.

Le parquet a requis 3 ans de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 Da à l’encontre de Me Yacine Khelifi, Me Abdelkadir Chohra, Rachid Nekkaz et Hamza Djabri lors du procès le 15 août 2022 au tribunal correctionnel de Chlef.

Tribunal de Khemis El Khechena (Boumerdes)

Le parquet près du tribunal de Khemis El Khechena a requis à l’encontre du détenu, l’étudiant Zakaria Metidji, l’application la plus lourde peine.

Le verdict est attendu pour le dimanche, 27 novembre 2022 .

En répondant dimanche 09 octobre 2022 à une convocation de la police judiciaire de la sûreté de Khemis El Khechena, il a été arrêté le et mis en garde à vue.

Il a été procédé le lendemain, lundi, 10 octobre 2022, à la perquisition du domicile familial par des éléments de la BRI, qui ont confisqué son ordinateur personnel.

Tribunal de Jijel

Le report du procès en appel de Hcene Mekideche prévu aujourd’hui, le 23 octobre 2022, pour une date ultérieure. Il a été condamné en première instance en correctionnel par le tribunal de Jijel à une amende de 30 000 dinars. Il est poursuivi pour  » incitation au rassemblement non-armé.

Tribunal de Biskra

Le procès en appel devant la cour de Biskra de Mahdi Laalaoui, qui était condamné en première instance à 3 mois de prison ferme. Il est accusé d’apologie au terrorisme.

Synthèse L.M.

 

 

2 Commentaires

  1. Un mandat illegitime en entier a passer entre les vas et vients des palais de justice et les prisons. Rien ne se passe dans ce pays sauf les jugements et les condamnations d’innocents. Savent ils faire quelque chose d’autre ? Comment les trafiquants de cocaine se sont ils sortis ? Pourquoi les chekib khelil et compagnie ne sont pas poursuivis a l’etranger ? Ou sont les milliards voles ? Ou en est le fameux TGV alger – tamanraset ? Ou est l’hopital de charite des pauvres que le Qatar va « offrir » sans oublier le fameux stade ? D’apres les resultats le pays a passe 3 ans sous une fausse governance avec de fausses promesses, des mensonges et des vas et vients entre les tribunaux et les prisons. Voila en gros le programme economique de ce qu’ils appellent la nouvelle algerie.

  2. Nous sommes lundi et rien n’est sorti. Au pays de l’improvisation, il n’y a ni date exacte, ni justice réelle, ni horizon pour les jeunes et ni avenir pour le pays. Leur seule besogne depuis 1999 ? Arreter des innocents, leur coller des tas de mensonges, annuler leurs procès car ils ne savent pas sur quoi ils sont arretés et balancer des promesses: On va faire ceci, on va réaliser cela, on va recouvrir les milliards de dollars volés, on va monter sur a la lune, on va organiser la coupe du monde, on est les meilleurs, on est les plus forts et on va etc. on va contre le mur car ils iront nulle part. En gros, ils ne savent ni ce qu’ils font ni ce qu’ils feront demain ni pourquoi ils sont ou ils sont. Des puppets des généraux qui n’attendent les ordres pour manger ou boire un verre d’eau. Donc la justice, les institutions, tous est militarisé comme une caserne et seuls les béni oui oui sont mis aux « postes ». Pour le moment y a le pétrole qui paye la facture…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici