8 décembre 2022
spot_img
AccueilCultureLes sciences ont-elles trouvé Dieu ?

Les sciences ont-elles trouvé Dieu ?

Univers

À défaut de souscrire à toutes les thèses développées dans le livre « Dieu la science les preuves » (*), certaines démonstrations physiques, mathématiques (en termes de chiffres) et biologiques donnent le tournis aux plus avertis.

Tout au long de l’ouvrage, les auteurs concluent au détour de chaque chapitre que « la science au plus haut niveau semble bien rapprocher de Dieu plutôt que d’en éloigner ».

Pour les auteurs « l’Univers apparaît désormais comme un « coup monté », une incroyable mécanique de précision dans laquelle, à chaque étape, d’improbables réglages et des rouages complexes, indispensables, s’agencent miraculeusement les uns aux autres pour permettre l’existence et la bonne marche de l’ensemble ».

Les démonstrations sont les suivantes (attachez vos ceintures !) :

- Advertisement -

Les preuves liées à la science :

Les réglages initiaux ayant conduit à la naissance de l’univers lors du fameux big-bang sont d’une précision à couper le souffle. À titre de comparaison, cette précision est équivalente à celle d’un archer dont la flèche atteindrait une cible de quelques centimètres carré située au point précis où s’est produit ce big-bang, soit à une distance de 13.8 milliards années lumière ! Déterminisme de Dieu ou simple fruit du hasard ? Le débat n’est pas clos !

« L’événement le plus cataclysmique que nous puissions imaginer, le Big Bang, apparaît, à y regarder de plus près, comme finement orchestré », dira George Smoot, prix Nobel de physique 2006.

Quels sont ces réglages ? L’Univers, sa genèse, son évolution et son fonctionnement reposent sur une vingtaine de nombres fixés dès le premier instant de son apparition, invariables dans le temps et dans l’espace.

D’où sortent ces nombres ? Il n’y a que deux réponses possibles : soit ils sont le fruit du hasard, soit ils émanent de calculs complexes d’un dieu créateur.

À quoi servent-ils ? Ce sont les piliers de l’Univers qui déterminent entièrement son existence, son fonctionnement et son évolution, et ce depuis le début.

Qu’aurait été l’Univers s’ils avaient été un tant soit peu différents ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous sommes capables de répondre à cette question : si une seule lointaine décimale d’un seul de ces nombres avait été différente, l’Univers serait réduit au néant ou au chaos et nous ne serions pas là pour en parler.

Ces faits sidérants sont aujourd’hui universellement reconnus et vérifiés avec certitude par des modélisations informatiques maintes fois répétées.

Lee Smolin, physicien matérialiste (donc athée), reconnaît comme tout le monde cette étrangeté, et s’en étonne : « Comment se fait-il que les paramètres qui gouvernent les particules élémentaires et leurs interactions soient agencés avec un équilibre tel qu’apparaisse un cosmos aussi complexe et diversifié ? Si l’Univers est créé par un choix aléatoire de paramètres, la probabilité qu’il contienne des étoiles est d’une chance sur 10 à la puissance 229 » !!! Autant dire zéro !

Biologie : le saut vertigineux de l’inerte au vivant.

Un réglage fin d’ordre biologique vient s’ajouter aux réglage cosmologiques.

Si personne ne sait comment la vie a pu apparaître sur notre planète, il y a cependant trois faits dont nous sommes aujourd’hui absolument certains :

1. Ce passage de l’inerte au vivant a bien eu lieu un jour, puisque nous sommes là.

2. Il s’est produit il y a environ 3,5 à 3,8 milliards d’années, soit environ 1 milliard d’années après l’apparition de la Terre.

3. Ce saut a été énorme, car il a nécessité la coordination simultanée de très nombreux facteurs tous extrêmement improbables. Ces improbabilités ont été chiffrées.

Le développement des microscopes électroniques a permis d’explorer l’infiniment petit et de confirmer que tous les êtres vivants sont composés d’au moins une cellule, et que même les plus petites de ces unités (0,2 micron pour la plus petite bactérie imaginable, contre 20 microns = 2 centièmes de millimètre environ pour une cellule humaine) se caractérisent par une organisation de la plus haute complexité.

L’organisme unicellulaire est l’être vivant le plus petit, mais sa structure est infiniment complexe

Le plus petit être vivant que l’on puisse concevoir, encore un peu plus petit que le plus petit être vivant connu à ce jour, aurait une taille minimale de 200 micromètres (0.2 millimètre), et il ne pourrait vivre, autrement dit être autonome, se développer et se reproduire, sans une structure extrêmement dense et organisée. À cet organisme, il faudrait au minimum, à l’intérieur de sa membrane elle-même très complexe, un génome ADN d’au moins 250 gènes, c’est-à-dire environ 150 000 bases nucléotides qui doivent être assemblées selon un ordre très précis. Un système ARN (lecteur de l’ADN) serait aussi nécessaire, ainsi qu’un ribosome (interprète de l’ARN) ; enfin, il serait indispensable que ce système complexe puisse produire au minimum 180 types de protéines différents, des dizaines d’enzymes et des organites locomoteurs. Tout cet attirail pour une cellule seulement, et la plus petite qui soit !

L’ADN se trouve être l’assemblage d’informations le plus élaboré que l’on connaisse dans l’Univers

C’est un véritable exploit de technologie en matière de stockage de l’information.

Pour écrire l’information que l’ADN parvient à stocker dans un noyau de six millièmes de millimètre, il faudrait un million de pages, c’est-à- dire plus de trente fois la taille de l’Encyclopædia Britannica. Avec cette technologie, tous les livres jamais écrits par les hommes (estimés à 30 millions de fois l’Encyclopædia Britannica) tiendraient dans une cuillère à thé !

Ce dispositif génial fait rêver les savants qui, aujourd’hui, ne s’approchent pas, même de très loin, d’une telle efficacité.

Hubert P. Yockey, de Berkeley, écrit à ce sujet : « Le code génétique est construit pour résoudre les problèmes de communication et d’enregistrement dans le système d’information génétique, par les mêmes principes que ceux qui se trouvent dans des codes modernes utilisés en informatique et dans les communications ».

Voilà pour le résumé succinct des avancées scientifiques et biologiques contenues dans le livre.

Cependant, il va sans dire que cet horloger de l’univers que la science cherche à débusquer n’a rien à voir avec ce que contiennent les saintes écritures et les messages de tous ces charlatans que l’homme a érigé en prophètes.

À cet égard, le reproche que l’on peut faire aux auteurs est ce raccourci délibéré avec les informations que contient la Bible. Notamment concernant la genèse qui, selon eux, constitue une preuve de plus en faveur du prophétisme et, partant, du judéo-christianisme.

Par ailleurs, stipuler que « Dieu a créé l’homme pour qu’il le cherche » fait partie de cet égocentrisme béat dont les croyants ont bien du mal à se débarrasser !

En attendant, prions pour que le télescope James Webb ne souffre d’aucun problème technique qui l’empêcherait de nous inonder d’informations nouvelles, parmi lesquelles “le vrai visage de Dieu” en 3D !

Kacem Madani

(*) Dieu la science les preuves, Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonassies, ed. Trédaniel, Paris, 2021.

ARTICLES SIMILAIRES

29 Commentaires

  1. Nighak a Madani ce n’est pas que thaghlid dgui fi takhar nezmaniw, mais j’avoue que ça ne me gène pas qu’on aille à la quête du Boundyou par la voie de la physique quantique ou astrale.

    Mais qu’on vienne me dire que Dieu existe parce qu’on arrive pas a prouver qu’il n’existe pas , ça me turlupine kamim, et pas qu’un chouia.

    Si j’ai bien compris les astrophysiciens , vu la logique selon lequel l’univers est organisé cela ne saurait être dû au hasard . Il y aurait certainement quelqu’un derrière tout ça .

    Sauf que , que s’il devrait y avoir quelqu’un, ce qui m’étonnerait parce que c’est pas son genre à notre « Quelqu’un », alors d’où vient Dieu  lwimim ?

    Iniyid alors pourquoi si Dieu n’a pas de créateur pourquoi l’univers en aurait-il ? Et si Dieu avait un créateur , kici qui a créé celui qui l’a créé ?

    Tu vas me dire titoua et rame , on en est pas encore là, attends d’abord qu’on trouve Dieu , on lui demandera dousk il vient après.

    Ontoulika , je ne crois pas , que c’est la Physique, qui nous débarrassera de la métaphysique, et des religions.

    Moua si Dieu lwimim me disait qu’il s’est fait tout seul , je ne le croirais pas .

    • Votre commentaire tient route d’une certaine manière mais il bute à la fin. La synthèse de votre commentaire est que toutes ces conditions de création étant de haute précision engendrent, forcément, l’existence d’une intelligence (et pas n’importe laquelle, n’est-ce pas). Ensuite, vous dites que si cet univers a été créé par DIEU, comment DIEU lui-même a été créé ? Sur ce point, vous comparez votre intelligence à celle de DIEU et là, vous faites fausse route. Quand bien même un oiseau est doté d’une certaine intelligence qui lui suffit pour vivre, saurait-il calculer une intégrale ? construire un gratte-ciel ?, etc., etc. L’intelligence de l’Homme par rapport à celle de DIEU est, tout simplement, INCOMPARABLE ! A partir du moment où j’arrive à la conclusion que DIEU existe, je ne cherche nullement à savoir comment LUI-MÊME IL a existé. En tout cas, je suis bien plus avancé que vous (pour moi, l’Univers a été créé par DIEU. De votre part, qui a créé l’univers? Vous ne pourriez JAMAIS répondre à ma question). Pensez-vous vraiment que pour DIEU, il y’a la notion du passé, du présent, du futur ? Pour nous les Hommes, on situe ces temps sur un axe. Pour DIEU, il est possible que ces temps soient situés sur …. un cercle ! Eh oui, LUI, IL maîtrise le futur, pas nous. Si vous regardez dans votre cuisine, n’importe quel objet qui s’y trouve est le fruit d’une intelligence. Vous devez donc admettre que l’Univers et tout ce qu’il contient n’est pas le fruit du hasard, mais celui d’une intelligence. Pour attribuer cette intelligence à DIEU, il suffit de faire le lien avec un certain type de personnes qu’on nomme prophètes. A partir d’une étude OBJECTIVE (démunie de tout préjugé), si on arrive à prouver que ces personnes sont sincères, le lien est ETABLI: Cette intelligence est celle de DIEU (à partir de ce point, je ne cherche pas à savoir comment DIEU a existé, sauf si LUI-MÊME il le dirait à l’Homme, mais certainement pas: dans ce cas, tous les Hommes deviendraient des DIEUX et ….. bonjour les dégâts ! (dans le Coran, DIEU LUI-MÊME précise que s’il y’avait plus qu’UN DIEU, ça flancherait ): سورةاﻷنبياء – لو كان فيهما آلهة إلا الله لفسدتا فسبحان الله رب العرش عما يصفون 22) Ceci dit, des actes que le commun des mortels ne pourrait faire sont vus par un croyant comme étant des miracles, par un athée, de la sorcellerie (sans préjugé, on pourrait faire la part des choses). Le Coran, n’en déplaise à certains, renferme bien des faits scientifiques MODERNES, sans ambiguité aucune (à ce titre, lire, par exemple « La Bible, le Coran et la Science » du Dr. Maurice Bucaille.) Cet espace assez réduit ne me permettant pas de débattre plus, je m’arrête ici. Bien à vous.

      • « En tout cas, je suis bien plus avancé que vous (pour moi, l’Univers a été créé par DIEU. »…
        Plus avancé? Tu veux dire que tu as as laissé tomber la difficile tâche d’y réfléchir. Tu ignores totalement la question que si rien ne peut exister sans un créateur, alors Dieu qui aurait crée le créateur lui-même. Cette question est très simple, mais une montagne de phrases ne peut pas la cacher. Elle est là à te regarder dans les yeux, et personne n’a jamais pu y répondre. On essaye de l’enterrer, mais elle se trouve toujours là au dessus des décombres, bien nette. Dieu a crée l’univers, parce que l’univers ne peut pas exister sans un créateur, bon alors qui a crée Dieu?
        Moi, je crois que je suis plus avancé que toi, et tu sais comment? Je dis que je ne sais pas comment l’univers a pris naissance. C’est très simple: Je ne connais pas la réponse. Je suis sûr qu’un jour l’homme la connaîtra, mais ce jour-là je ne serai probablement plus de ce monde. Tant pis.
        En attendant, je sais que la version qui dit que c’est Dieu est complétement fausse. Ça je le sais. Ce que je sais encore plus est que la réponse n’est pas dans le Coran. Etudie l’histoire du Coran au lieu de chercher à valider ses sourates. Considère un peu comment le Coran a été élaboré par des hommes et que ça a pris 300 à 400 ans de guerres civiles et d’assassinats avant que la version plus ou moins finale de ce texte ne soit établie. Mohamed croyait que la fin du monde allait arriver de son vivant, et il se contrefichait royalement de ce qui se passait en dehors de l’Arabie et de sa propre tribu. Il n’avait aucune intention de fonder une nouvelle religion appelé Islam. Il n’a jamais parlé d’une religion appelée Islam. Il est mort sans savoir que cette religion verrait le jour plus tard. Il croyait aux sornettes des juifs et des chrétiens. Ce n’est qu’après 80 ans que l’un de ses successeurs a utilisé le mot islam pour désigner une nouvelle religion. Le mot Coran « qur’an » lui-même n’est pas musulman ou arabe. Il faut lire et écouter ce que disent les historiens sérieux au lieu de toujours alimenter ce dont tu es déjà certain.

        • Désolé de vous dire que vous êtes à côté de la plaque. Vous n’avez rien compris à mon commentaire: Je n’ai jamais dit que faute de savoir comment l’Univers a été créé, alors c’est DIEU qui est derrière cette création. Par contre, ce que j’ai dit est la chose suivante: Les experts confirment qu’il y’a une précision inouie derrière cette création et que forcément cette création ne peut être le fruit du hasard (lire mon autre commentaire), ce qui engendre l’existence d’une intelligence (à ce niveau, je n’ai pas encore dit DIEU).L’étude OBJECTIVE faite sur ces personnes qu’on nomme Prophètes, en faisant fi de tout préjugé et de toute haine que vous affichez à l’encontre de l’Islam -là aussi, vous êtes hors sujet. Nous ne sommes pas entrain de débattre des guerres menées par les Musulmans. Ceci fait l’objet d’un autre débat (les empires Français, Britanniques, etc. se sont construits avec des fleurs)- on arriverait au fait que ces personnes ne sont pas des imposteurs, mais bien des Prophètes. Voilà le lien est fait: C’est DIEU qui est derrière cette intelligence. Le reste de vos propos sur le Prophète sont balancés gratuitement, sans preuve, (ces propos n’ont de piètre support que votre haine envers l’Islam), et avec une telle démarche, vous ne convergerez jamais vers la Vérité. Désolé pour vous.

          • J’ai déjà répondu à la question de l’incroyable précision, de l’harmonie, et patati-et-patata de l’univers dans mon premier commentaire la semaine passée. Lis-le si ça t’intéresse.

            Les guerres et assassinats dont je parle sont entre différentes tendances et intérêts des premiers fondateurs de l’Islam. La version de l’islam qu’on connaît aujourd’hui – et d’ailleurs il y en a plusieurs – est là parce que ceux qui la défendaient ont gagné leur guerre contre les autres tenants de versions différentes de l’islam. Je ne parle pas des guerres qu’ils ont menées contre les autres pour les conquérir. Ça c’est une autre question.
            L’islam n’a jamais existé. Il y a toujours eu des islams différents, et ça n’a pas changé aujourd’hui. Tu peux avoir n’importe quel genre d’islam dans le Coran: bon ou cruel, logique ou fanatique, pacifique ou belliqueux, du côté des riches ou du côté des pauvres, pour les droits de la femme ou contre elles, etc. Tu n’as qu’à choisir. L’Islam des grands soufis comme Ibn Elarabi est un islam authentique, l’islam de Daech est un islam authentique, l’islam de nos parents est authentique, et celui des fanatiques du Golfe l’est autant.
            Ce que j’avance, ce n’est pas moi qui l’avance, ce sont des historiens sérieux. Ils sont disponibles si tu es intéressé, mais je doute que tu le sois.

    • Azul fellawen a Dda Hend et cher Kacem. Heureux de vous retrouvez à nouveau sur ce forum. Dernier espace où on trouve l’oxygène…bani dhi tmurth.

      Bon revenons à nos moutons plutôt à nos dieux pardi à Dda Hend… et le diable ( ibliss negh Chiitane chez nous) dans tous ça? Qui l’a crée ?

      C’est Dieu lui même qui a créé sont concourant et opposant de tous les jours?

      Ou comme dans une démocratie. ? Et puis peut-être si ça se trouve je ne sais pas c’est ibliss lui même qui a créé Dieu ou allah pour vos autres?

      Dans tous les cas ce n’est pas hmimich qui a bousillé toute cette histoire.

      Moi je regarde plutôt du côté du bien et du mal ou simplifiant vers la justice et le partage équitable qui va l’emporter et emporter plus! Quel prix nos autres doit-on payer ?

      Tchin

  2. Tu sais @Hend, le texte est un résumé succinct du livre. Les démonstrations contenues dans l’ouvrage sont souvent tirées par les cheveux. Tout au long des chapitres les auteurs concluent que comme “tout ce qui a un début et une fin a nécessairement une cause”, le Big Bang étant la signature du commencement de l’univers et l’expansion anthropique sa fin, on ne peut que conclure à une cause externe, donc Dieu ! Pas très convaincant comme logique.
    Effectivement on ne peut que souscrire à l’idée que si Dieu existe et qu’il a créé l’univers, qui est derrière la création de Dieu ? ça ne peut être que Reb-Rebi ! Et l’on peut étendre le raisonnement à l’infini et imaginer une suite infinie de r’boub ! Ruh tura affas aqeru !
    Par ailleurs si c’est Dieu qui a créé l’univers pourquoi a-t-il attendu l’instant du big-bang il y a 13.8 milliards d’années? Pourquoi pas avant ?
    D,autres théories parlent de multivers parmi lesquels notre univers, lequel a eu la chance d’être bien réglé….par hasard.
    On peut tout aussi bien imaginer que le cosmos remonte à un temps infini et qu’une série infinie de big bangs suivis d’effondrements successifs ont fini par engendrer notre univers….l’imagination peut tout se permettre ! Astaghfirou Allah !

    • Oui , je veux bien les suivre quand ils parlent d’astrophysique , mais quand ils essaient de nous en extrapoler Dieu, je t’assure que je préfère écouter l’imam Ghafour Rahim qui lui jubile à l’idée que des scientifiques apportent de l’eau à son moulin.

      Moua je t’avoue que ça m’effraie, rien qu’en pensant que concernant cette idée de Dieu , il y en a qui ont déjà déposé le brevet il y a trois mille ans et que ces scientifiques sont en train de les conforter.

      Putain ! si c’est ça la science , je ne regrette pas d’être un barikou !

  3. Salut, Mas ou Dda Kacem et Dda Hend! J’allais écrire qu’il y a seulement deux problèmes à la logique de cette idée, mais Dda Hend a déjà présenté le premier, qui est une question que nous nous posions quand j’étais un petit enfant à la montagne: S’il faut que quelqun – ou quelque chose – ait crée l’univers et la vie sur terre, alors qui a crée ce créateur? J’ajouterai seulement à cette question que pour avoir le pouvoir de créer tout ça il faudrait que ce dieu soit dix mille milliards de fois plus intelligent et plus puissant que nous. Il lui faudrait être lui-même infiniment plus complexe que cet univers qu’il a crée, alors comment pourrait-il exister, lui, sans un créateur et pas nous qui ne sommes rien en comparaison? It does not make sense, comme on dit en ingliche.
    Ma deuxième observation est que cette « complexité » de l’univers est une idée formée dans la cervelle humaine. Elle nous est formidablement étonnante parce que nous percevons les choses avec la cervelle que nous avons. L’univers en lui-même, en dehors de sa perception par notre cervelle, n’est ni complexe, ni beau, ni harmonieux, ni immense, ni rien. Il est là, c’est tout. Un milliard ou trois mille milliards de milliards, c’est immense pour nous, mais si notre cervelle était un milliard de fois plus grosse, ce chiffre ne serait pas impressionnant. Nous sommes impressionnés par l’univers parce que nous sommes impressionnables, c’est tout. Cette complexité n’est qu’une perception humaine, donc ce n’est pas un élément objectif existant en dehors des parois crâniennes de l’être humain.

  4. Azul Kichi. Effectivement, nous ne percevons l’univers qu’à travers le prisme de nos propres perceptions. Et tout ce tohu-bohu scientifique dénote toujours la même appréhension, celle de la mort. Chaque fois que l’homme ne comprend pas un phénomène, il se fabrique un Dieu et se réfugie derrière cet anthropocentrisme béat qui fait de lui le centre de l’univers. Les auteurs du livre n’échappent pas à cette “logique”. Ils consacrent tout un chapitre pour démontrer la conformité des avancées scientifiques avec ce que contient la bible. Chapitre que j’ai parcouru à toute vitesse, connaissant déjà “l’harmonie” de la musique.

  5. Azul a imdukal Kichi et Madani

    Bismi allah errahmane errahim,

    C’est pour cette raison que je disais que ces scientifiques là bossent pour les religions. Et je passe sur la vision anthropomorphiste du monde et sur le fait que Dieu est dans la sphère de l’inaccessible. Mais je n’admets ni l’idée déiste ni monothéiste( celle des trois religions). Ni celle qui dit il y a quelqu’un ou quelque chose mais on ne sait pas qui pourquoi comment. Ni celle qui dit il y a quelqu’un et c’est Dieu.

    Je comprends que c’est à se luxer les synapses quand on s’y met. Mais n’est-ce pas justement cette idée , anthropomorphique, d’un Dieu, qui fausse tout ? Il faut kamim admettre qu’il n’y a là ni de quoi croire ni de quoi ne pas y croire. C’est pour cette raison que quoi on pense on s’égare. Il ne reste de choix que l’enfermement dans l’idée de Dieu ou le renoncement. Moua j’ai renoncé.

    Tout ce que je remarque c’est que ces scientifiques en question ne font pas mieux que les religions .
    Je veux bien qu’ils nous disent ce qu’ils voient , mais là il charrient en nous disant ce qu’ils ne voient pas .

    Quand les penseurs de jadis avait atteint les bornes des limites de leurs connaissances ils se sont enfermés dans l’idée de Dieu.

    Les théologistes ( ceux qui croient en l’idée d’un Dieu démiurge) partent eux aussi de l’idée que le monde n’est pas sorti du néant mais que Dieu, lui, si , lem yalid , On sait ce qu’ils nous ont fait avaler comme bobards par la suite en son nom. Tout est dans la genèse.

    Le télescope spatial malgré ses immenses performances : il verra plus loin que l’oeil humain n’est jamais pu porter , mais il a lui aussi ses limites mais il ne pourra pas nous montrer le Big-Bang. Et encore moins celui qui a provoqué l’explosion du grain initial qui l’a provoqué, et encore plus moins que moins comment il a fait pour concentrer tout cet univers dans le petit grain. Peut-être même que celui qui a provoqué le Big-Bang n’est qu’une sorte de Prométhée , d’ange déchu , ou de Pandore, qui a mis le feu à ce petit grain à l’insu de la volonté d’un Dieu, qui lui avait enfermé tous les univers dans des petits grains , parce que sachant ce que tout ça allait donner , il n »avait pas besoin de Big-Bang pour se le prouver.

    • Pour donner un sensé à notre séjour sur cette terre,il faut croire en quelque GPS qui est très Beau, très Juste, représentant le Bien et la Vérité Éternelle ,c’est ça Dieu .Les poètes et les meilleurs artistes en sont les plus proches .

  6. Kichi écrit …….parce que nous percevons les choses avec la cervelle que nous avons. » Avec le don infus des mots, notre poète saharien a figuré la boîte crânienne par ras el me7na pour dialoguer ainsi avec une carcasse: hadha berec wala djit barani; ya ras elma7na lillah kelemni. Un cri parvenu jusqu’à la NASA qui dépêche son télescope james webb !

    • Le thème de la conversation entre un homme et un crâne, ou tout simplement un homme qui s’adresse à un crâne, est vieux comme le monde. On le trouve partout dans le monde à travers l’histoire. Mais peu de cultures peuvent le présenter avec autant de profondeur mystique qu’un bon poète melhoun. Du moins, ne sachant pas qui ce poète est, je ne peux que spéculer que c’est du melhoune.

  7. Extrait d’un entretien avec un co-auteur d’un livre nouvellement paru (Dieu, la science, les preuves):
    Dans les années 1960, Robert Dicke remarque le premier que, si un instant après le Big Bang, la vitesse d’expansion de l’Univers était à peine différente, si on changeait simplement la quinzième décimale après la virgule, on ne serait pas là pour en parler. Et derrière lui, de très nombreux savants ont fait des constats comparables. Le livre de référence de John Barrow et Frank Tipler en 1988 en recense 200. L’étonnement est partagé par tout le monde. Les scientifiques les plus athées, quand ils regardent le réglage de la constante cosmologique, parlent eux-mêmes de miracle (p. 193 de notre livre). On parle de précision à 10 puissance 120, soit le 120e chiffre après la virgule…
    Mais s’il est donc établi qu’il y a un Dieu créateur dans le monde, cela invite bien évidemment à respecter les équilibres existants. Il a fallu un nombre hallucinant de conditions pour que la vie apparaisse sur Terre, de la présence de la Lune à celle de Jupiter pour éviter les astéroïdes. Il fallait avoir une distance adéquate au soleil, être dans le bon endroit de la galaxie et d’innombrables autres circonstances improbables…

    Plus d’infos:
    https://lnkd.in/eJAgitwu

    et https://dai.ly/x5vgzlh

    سورة فصلت الآية 53 – سنريهم آياتنا في الآفاق وفي أنفسهم حتى يتبين لهم أنه الحق أولم يكف بربك أنه على كل شيء شهيد

    • Je me demande comment vous ne pouvez pas me croire si je vous disais que c’est ma belle-mère qui est l’instigatrice du big-bang. Le lien n’est-il pas aussi facile ? Et pourquoi vous ne me croirez pas alors que vous ne connaissiez pas plus Dieu que ma belle mère ?

      Quand l’homme est pommé dans ses élucubrations il invoque Dieu . A la rigueur , a supposer que Dieu soit derrière le big-bang , c’est possible, mais quoi qu’il en soit l’homme n’en est pas encore là.

      C’est que le croyant est convaincu d’avance , on ne prêche qu’à des convertis.Jésus répondait à un pèlerin qui lui disait: « Seigneur je vous cherchais » , «  vous ne m’auriez pas cherché si ne m’aviez pas déjà trouvé.

      Alors que les prophètes n’avait que les miracles pour convaincre leurs bigots : Moise et ses serpents, l’ouverture des flots, mais il a fuit Pharaon . Jésus a marché sur l’eau, multiplié les pains et les poissons, ressuscité Lazare , mais il n’a pas réussi à s’extraire des clous.

      Vous vous aviez déjà une sourate en tête avant de lire ces chercheurs. Il n’ont pas à se luxer les synapses pour vous convaincre. Je suis sûr que si vous cherchez bien vous trouverez une sourate qui explique la relativité, les bosons, les trous noirs , les trous de ver,la courbure de l’espace-temps, et bien des mystères.

        • J’irais même plus loin, je dirais que n’importe quel mot: Ayyouha, innakoum, 3ala, min, alam, kayfa… Tous ces mots sont truffés de messages secrets résérvés à ceux qui ont les capacités de les comprendre.

    • La vérité a y’amdakoul c’est que ces gens-là portent leur foi comme l’escargot ça coquille. Comme ils ne peuvent pas en faire un complexe ils s’en accommodent. Le Charbonnier lui croit sans chercher à comprendre. Les prétentieux eux croient croire parce qu’ils ont compris.

      Pourquoi attendre que les physiciens découvrent les bosons , les trous de ver, les trous noirs, et échafaudent des hypothèses, pour resquiller sur leur vagues et faire des liens avec le saint-Coran comme s’il y avait un doute sur son auteur ? N’est-ce pas Dieu qui a écrit : «  tebete yadda Abou Lhabi » ? Et que faut-il de plus que ça pour croire en le Dieu des monothéistes ?

      Pour ma part avec mes trois derniers neurones disponibles je n’arrive pas plus à comprendre le lien que font les astrophysiciens avec leurs hypothèses scientifiques intrigantes et mystérieuses , pour frapper l’imagination, sur Dieu, que celui qu’en fait niaisement l’Imam Ghafour.

      Et si tu veux un aveu , loukane, lahla iqeddar, je choppais un jour la foi par mégarde au cours de mes élucubrations onanesques, j’aurais plus tendance à croire la mythologie grecque avec son Olympe avec ses Jupiter, Zeus , Abou Sidon, le Soviet suprême des Dieux, qu’ à toutes les autres versions.

  8. Comme je suis très naif, j’essaie d’analyser votre raisonnement. Votre belle-mère n’a pas existé depuis des milliards d’années. Donc, de facto, il n’est pas possible que ce soit elle la créatrice de l’univers. La suite de votre commentaire n’est que le prolongement de telles conneries. Quant à Jésus (que le salut de DIEU soit sur lui), il n’a jamais été tué (il leur sembla) mais élevé vers DIEU. Evidemment, là, je ne vous demande pas de me croire sur le mot, mais je le dis quand même, comme ce fût le cas d’ailleurs avec le Prophète Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) qui fût mis dans le feu et que celui-ci fût froid clément et salut. Eh oui, DIEU change ses lois comme IL veut. Ceci dit, en quoi la mort ou l’assassinat d’un Prophète peut-elle contredire l’existence de DIEU ? Même si Jésus (que le salut de DIEU soit sur lui) n’a pas été tué (je précise au passage que tous les miracles qu’il a faits n’étaient pas de SON Propre, mais celui de DIEU – il rescussitait grâce à la Volonté de DIEU. Nuance !), bien nombre de Prophètes l’ont été: سورةالبقرة – ولقد آتينا موسى الكتاب وقفينا من بعده بالرسل وآتينا عيسى ابن مريم البينات وأيدناه بروح القدس أفكلما جاءكم رسول بما لا تهوى أنفسكم استكبرتم ففريقا كذبتم وفريقا تقتلون (87)
    Pour ce qui est des faits scientifiques cités dans le Coran, il suffit de vérifier (sans préjugé) par vous-même, en lisant par exemple, « La Bible, le Coran et la Science du Dr. Maurice Bucaille ». Je dirais même que le Coran est en avance sur des découvertes astrophysiques:
    سورةاﻷنبياء – يوم نطوي السماء كطي السجل للكتب كما بدأنا أول خلق نعيده وعدا علينا إنا كنا فاعلين (104)
    A travers ce verset Coranique, un Musulman SAIT DEJA comment sera la fin de l’Univers et comment DIEU recréera cet Univers: سورةاﻷنبياء – يوم نطوي السماء كطي السجل للكتب كما بدأنا أول خلق نعيده وعدا علينا إنا كنا فاعلين (104) L’Univers sera donc enroulé comme le serait un parchemin, puis sera recréé comme il l’a été la première fois. Mais ce sont là des aspects qui ne pourraient pas traverser votre cerveau muni d’un Firewall (indiquer comme SPAM tout ce qui est religion). Essayons avec l’eau ZEMZEM que vous pourriez avoir « en chair et en os » devant vous. Des faits véridiques rapportent que certains cancéreux ont en bu et ont été …. guéris. Là encore, il s’agit d’un SPAM pour vous. Procédons autrement. Les spécialistes en cristallographie affirment que l’eau ZEMZEM a une structure cristallographique différente des autres eaux. Bien plus, une expérience montra que si on mélangeait une infime quantité de l’eau ZEMZEM avec une bien plus grande quantité d’une autre eau, l’ensemble aura une structure cristallographique de l’eau ZEMZEM. Alors que des pays situés quelque peu au Nord manquent d’eau (tels que l’Algérie ou même la France où on interdisait des fois les lavages de véhicules et l’arrosage des jardins sous peine de sanctions -voir les archives de France2-, la source de l’eau ZEMZEM n’a jamis tari et ce, depuis l’époque d’Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui). C’est bizarre quand même. De grâce, ne me dites pas que ce sont les Rois de l’Arabie Saoudite qui sont entrain de remplir, en cachette, le réservoir (rappelez-vous de la structure cristallographique UNIQUE de cette eau). Je passerai sur les miracles du Prophète Mohamed (que le salut de DIEU soit sur lui) car de toute façon ce seront encore des SPAMs pour votre cerveau bien « protégé ». Mais si intérêt il y’a pour vous, je vous en citerais quelques uns qu’on pourrait analyser de manière logique et objective (en effet, si de telles prophéties ne s’étaient pas réalisées, le Prophète aurait perdu toute crédibilité et aurait été ridiculisé, traité de menteur par ses propres disciples -HACHAH-). Un imposteur engagerait-il sa crédibilité en disant que tel sera assassiné (Ammar ibnou Yasser que DIEU l’agrée) et que tel autre mourra dans son lit (Abou Dher El Ghifari que DIEU l’agrée)? Un peu de bon sens bon sang et changez de Firewall, vous n’en seriez que mieux !

    • On t’a rempli la cervelle de mythes, mon ami. Ibrahim n’a jamais existé, et Jésus lui-même n’a probablement pas existé non plus. S’il a existé, il n’avait rien à voir avec le Jésus du christianisme et de l’islam en tout cas, juste un homme qui a inspiré les autres à inventer toute une histoire bâtie autour de lui après sa mort.
      Et Ibrahim, s’il avait existé, ce sont les juifs qui connaîtraient son histoire mieux qu’un arabe, Mohamed. L’histoire d’Ibrahim est dans la Torah, la Bible. Lis-la un peu pour voir quel genre de zigoto il était – s’il avait réelleent existé. Pour commencer, il avait épousé sa demi-sœur, la fille de son propre père. Quand il est allé – soit-disant, zaâma – en Egypte, sa femme/demi-sœur était si belle que notre brave Sidna Ibrahim avait peur qu’on le tue pour la lui enlever, alors il lui a dit: « Si on te demande qui je suis, ne leur dis pas que je suis ton mari, sinon ils vont me tuer pour te prendre. Dis-leur que tu es ma sœur, et après tout c’est vrai puisque nous avons le même père. » Et en effet les soldats égyptiens lui ont pris sa femme/sœur pour la livrer au pharaon, parce qu’elle était d’une beauté remarquable. Notre brave Ibrahim n’essaye même pas de la défendre pour ne pas se faire tuer. Et ça ce n’est que pour commencer. Les autres sidna sont encore pires.
      Et le dieu d’Ibrahim et celui de Mohamed dans tout ça? C’était un homme plutôt, un homme avec certains pouvoirs, comme un grand magicien. Il marchait à pied, aimait la viande, détestait les légumes, se lavait les pieds, etc. La plupart du temps il ne savait pas ce qui se passait sous son nez. Et il était un dieu parmi d’autres dieux. Il n’était pas le seul dieu qui existait. C’est comme ça que le mythe du dieu des trois religions a commencé. Ce n’est qu’au temps de Jésus que la culture et la religion ont changé – au contact des zoroastriens – et ils ont décidé qu’il n’y avait qu’un seul dieu. Mohamed a appris ce qu’il croyait de ce dieu auprès de chrétiens et de juifs. De son temps le dieu des judéchrétiens avait évolué pour devenir le dieu que l’on pense aujourd’hui, plus ou moins. Dieu est le résultat d’une évolution, comme tout le reste.

      • Votre commentaire est emplein de balivernes et je ne vais pas vous répondre. Toutefois, pour l’image du Prophète Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur lui) dont vous décidez vous-même de son existence ou de sa non-existence (Bizarre, c’est une nouvelle science ?), je dirai 2 mots.
        1. Si Ibrahim n’a jamais existé, Ismail ne l’aurait pas été, ni son frère Ishak, ni Yakoub, ni Youcef (que le salut de DIEU soit sur eux) et ses frères . D’un seul coup, vous balayez toute une lignée !
        2. Quand vous admettez que Ibrahim a existé, vous le souillez en lui imputant ce qui est étranger à sa foi, lui qui suppliait son père de renoncer à l’idôlatrie et de se retourner vers DIEU. Ainsi donc, ou vous vous embrouillez les pédales ou vous le faites exprès: celui qui a épousé sa nièce c’est le « roi » qui commandait à l’époque de Yahya (que le salut de DIEU soit sur lui). Yahya s’étant opposé à ce mariage, sa tête fût tranchée. Vous étes tous pareils en bricolant des choses pour les faire passer à d’autres. Votre manoeuvre odieuse dans ce commentaire est du copier-coller sur celle du tristement célèbre « archéologue » Anglais qui, en voulant nous faire passer la pillule de la théorie de l’évolution, colla un corps de gorille à la machoire d’un… Homme ! Sa supercherie dura pas moins de 50 ANS !

        • Tu ne veux pas lire parce que ça te dérange d’entendre un discours contre ce que tu as accepté sans vraiment réfléchir.
          Est-ce que le nom « Israël » existe, oui ou non? Même le Coran l’utilise à maintes reprises, banou isra-il, donc tu ne peux pas nier qu’il existe, que tu reconnaisses le pays aujourd’hui ou pas, ça n’a rien à voir avec mon commentaire. Le Coran utilise le nom Israël sans remettre quoi que ce soit en question, donc ce nom est légitime pour le Coran et l’Islam, n’est-ce pas? Or, d’où provient ce nom, « Israël » ? Cherche un peu pour voir de quoi je parle. Tu reconnaîtras les mots « isra3 » et « el » parce qu’ils ont la même racine en arabe, cousin du hébreu. Isra3 veut dire combattre, vaincre. El est le nom de Dieu, comme dans Emanuel (ma3ana El) avec nous est dieu, Ismaël, Ismaïl : isma3 (entend, a entendu) et El (dieu) donc « Dieu a entendu ». Le mot El est le même que l’arabe ilah ou allah. Israël veut dire celui qui a vaincu Dieu; sara3a el, sara3a allah. Le mythe dit que Dieu a attaqué Jacob un soir et les deux ont lutté jusqu’au lever du solei. Dieu a cassé la jambe de Yakoub mais il ne pouvait pas le vaincre! Yacoub le tenait dans une prise de judo, je ne plaisante pas. Après ça ce dieu a dit à Yakoub de changer son nom de Yakoub à Israël, parce que tu as lutté avec dieu et tu as gagné !! Si des sornettes pareilles te paraissent normales, elles ne le sont pas pour moi. Les musulmans vous diront que la Torah et la Bible ont été corrompues, mais alors pourquoi le nom n’a-t-il pas changé ? Et il est facile de dire que ces livres ont été corrompus. Qui a le droit de dire à un autre peuple que son propre livre sacré est corrompu? Et puis alors où est le livre originel qui n’est pas corrompu?

          • Je ne m’étais pas trompé en vous disant que vous êtes complètement à côté de la plaque. Voilà que vous me narrez toute une histoire sur Yakoub (que le salut de DIEU soit sur lui) avec force et conviction alors que vous doutez même de l’existence du Prophète Ibrahim (que le salut de DIeu soit sur lui). Bon sang, de quel Yakoub vous parlez. De Yakoub fils de Ishac fils de Ibrahim (que le salut de DIEU soit sur eux) ou d’un autre Yakoub. Si oui, lequel ? Sinon, c’est un bon début pour vous que de reconnaitre l’existence d’Ibrahim (que le salut de DIeu soit sur lui).

  9. @Omar: Tu ne me comprends pas: Je parle bien de ce Yakoub, Jacob, plus tard devenu Israël. Je dis que ni Yakoub, ni aucun de ces autres personnages n’a existé, mais s’ils avaient existé et que les histoires racontées sur eux sont exactes ou proches de la réalité, alors c’étaient de fameux zigotos. Les histoires les concernant dans les soit-disant « Ecritures Saintes » sont des fictions, mais elles nous renseignent sur les mœurs et la mentalité des gens qui les ont écrites. Et il n’y a pas de quoi être fier.
    Cette histoire de la lutte entre lui et Dieu est bien évidemment fausse, aucune question là-dessus, mais la preuve qu’elle a bel et bien été racontée et crue par ceux qui l’ont inventée et ceux qui l’ont entendue est que nous avons ce nom et cette histoire dans les « Ecritures saintes » et sa légende a vécu et vit encore depuis au moins 25 siècles. C’est parce que du temps où cette légende a été imaginée, l’idée de Dieu était différente et l’idée la moralité aussi. Cette idée n’avait pas encore évolué au stade que Mohamed a trouvé il y a 15 siècles. Comme dans mille ans je suis sûr que les gens d’alors penseront que nous qui vivons aujourd’hui étions des gens arriérés sous un angle ou un autre. Peut-être diront-ils par exemple, « Savez-vous que nos ancêtres du 21ème siècle mangeaient des animaux? Dégueulasse ! » Ainsi, pour ceux qui ont écrit la Bible et le Coran, les massacres, les viols, l’esclavage, la traîtrise, le génocide, le vol, etc., étaient tout à fait normaux tant que les victimes étaient d’autres tribus. La moralité ne s’appliquait qu’à l’intérieur de la tribu, et même là, la moralité laissait beaucoup à désirer. Le Coran qui promet de jeunes garçons aux beaux cils aux guerriers au paradis, c’est pourquoi faire avec, tu penses? Mais pour les arabes de ce temps, ce n’etait pas choquant. Pour nous, si.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’université de Djelfa arrache le prix du larbinisme !!!

Le ridicule ne tue pas en Algérie. L'université de Djelfa vient de s'illustrer d'une bien triste manière pour plaire à Tebboune. Cette institution censé...

Les plus populaires

Commentaires récents