30 novembre 2022
spot_img
Accueil360°Lounes Hamzi de nouveau arrêté

Lounes Hamzi de nouveau arrêté

Lounès Hamzi

L’ex-détenu d’opinion, Lounes Hamzi, originaire de Makouda, a été arrêté ce jeudi devant chez lui.

Cette arrestation arbitraire survient deux jours après sa libération d’une détention provisoire longue, de plus de 25 mois, à l’issue d’un procès qui a duré 24 heures, du 13 au 14 novembre, au niveau du tribunal criminel de première instance de Dar El Beida, à Alger, selon le Comité national pour la libération des détenus d’opinion.

Lounes Hamzi a été condamné à 18 mois de prison dont 04 mois avec sursis. Il est poursuivi dans un autre dossier, où figurent Kamira Nait Sid et Bouaziz Ait Chebib, pour des faits similaires. La chambre d’accusation près de la cour d’Alger a reporté le 16 novembre 2022 l’examen de ce dossier pour le 30 novembre 2022.

Cette énième arrestation relève de l’acharnement d’une justice qui a été particulièrement arbitraire et injuste à l’égard de ce jeune de Kabylie. Sinon à quoi rime l’interpellation de Hamzi ? Ceux qui subodorent un assouplissement des mesures ont l’observation et la mémoire bien courtes. On ne peut pas demander à un régime d’essence illégitime et arbitraire de se muer en un système démocratique en une nuit.

- Advertisement -

Lounes Hamzi (de la commune Makouda, wilaya de Tizi Ouzou) a été placé une première fois sous mandat de dépôt, mercredi 7 octobre 2020, après présentation devant le procureur du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger.

Pour rappel, Lounes Hamzi a été arrêté mardi 6 octobre 2020. Et tôt dans la matinée du Mercredi 7 Octobre 2020, Lounes Hamzi a été transféré de Tizi Ouzou vers le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger où il a été présenté devant le procureur et juge d’instruction du même tribunal qui le plaça sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Kolea. Il était accusé d’atteinte à l’unité nationale, organisation et structuration d’un mouvement de rébellion.

Plus de 200 détenus d’opinion croupissent toujours dans les prisons sous de fallacieuses accusations. A défaut de popularité et de légitimité, tout l’échafaudage judiciaire sur lequel se basent les autorités pour faire taire les voix libres et remettre en cause les acquis démocratiques participent de cette obsession à  vouloir régenter le pays par la terreur.

Synthèse Yacine K

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Lounes Hamzi et les autres détenus-otages libérés récemment doivent être réhabilités et acquittés. L’Etat algérien leur doit des indemnités. Les juges qui condamnent sur un coup de fil devront répondre de leurs actes tôt ou tard.

  2. C’est un jeu pour. Ils arretent, et liberent en fonction de leur humeur. Tout leur appartient, de la justice aux hydrocarbures. Qui les controlle ? Personne. Malheureusement rien ne changera avec cette junte.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’armée turque intensifie ses bombardements contre les Kurdes

L'armée turque a poursuivi jeudi 24 novembre ses raids aériens et ses tirs d'artillerie contre des localités et des positions militaires des forces kurdes...

Les plus populaires

Commentaires récents