5 juillet 2022
spot_img
AccueilCultureLounis Aït Menguellet très attendu à Montréal

Lounis Aït Menguellet très attendu à Montréal

Ait Menguellet

Comme il a été annoncé il y a quelques mois, son public est très impatient d’accueillir Lounis Aït Menguellet le 11 juin à la salle l’Olympia. Puisque les billets ont été écoulés plusieurs semaines avant le concert, ce qui n’est rien de surprenant, Lounis Aït Menguellet suscite de l’enthousiasme à chaque fois qu’il vient au Canada.

Ça remonte à cinq ans, la dernière fois qu’il a chanté à Montréal. Pour ces admirateurs, cette absence est longue, alors il est difficile de manquer cette occasion de voir leur artiste sur scène.

Pour parler de Lounis Aït Menguellet, ce n’est pas en quelques lignes qu’on peut résumer son parcours artistique riche d’un répertoire musical et poétique. Plus d’un demi-siècle de carrière à son compte.

Jean Amrouche disait dans les chants berbères de Kabylie : « Le poète est celui qui a le don d’Asefru, c’est-à-dire de rendre clair, intelligible, ce qui ne l’est pas. Il voit au fond des âmes obscures, élucide ce qui les angoisse, et le leur restitue dans la forme du poète ».

- Advertisement -

C’est juste ! Les œuvres musicales de Lounis sont rythmées d’une poésie et de prose ou la sagesse des mots riment avec des sens philosophiques, elles ont marqué toutes générations confondues. D’une manière allusive, ces chansons ont pour effet de rapprocher la personne d’elle-même et l’éloigner des influences négatives. En fait, ces chansons sont un appel à la raison, la prudence et la vigilance.

Il n’est pas un mage, c’est bien un monument de la chanson kabyle. Il a offert tout un patrimoine artistique à une société en quête de son identité, de son Histoire et qui lutte pour son existence.

Venir de loin pour chanter est une marque de respect. Pour le chantre de la chanson Kabyle, c’est une forme de connaturalité qu’il a toujours su entretenir pour maintenir une relation avec son public. Ces derniers concerts qu’il a animés notamment à Alger, Bejaia et Oran, en témoignent.

Samedi 4 janvier, il a donné un concert exceptionnel au Palais des congrès et la culture du Mans (200 km de Paris). Sans oublier qu’il terminera l’année 2022 avec un grand spectacle prévu le 26 novembre à l’Accor Aréna (palais omnisports de Paris-Bercy).

D’ailleurs, ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un sésame pour le gala du 11 juin à l’Olympia de Montréal ne se sont pas gênés d’exprimer avec désolation leurs désillusions. Sûrement, il reviendra à d’autres occasions.

Pour information, cette manifestation artistique est organisée par une compagnie de planification d’événements, art et spectacle dénommée ME2S Events / Prod. Elle gère des spectacles à la satisfaction des musiciens et artistes qui souhaitent se produire à Montréal. D’ailleurs, le choix de la salle Olympia rentre dans la stratégie de satisfaire le public et l’artiste en même temps, c’est un lieu privilégié des artistes venant du monde entier.

Dernièrement, c’est Rabah Asma qui a fait salle comble pour sa première prestation dans cette salle. En plus, c’est au tour de Allaoua qui se produira le 30 septembre où la vente des billets est déjà entamée et qui sont presque épuisés.

Mahfoudh Messaoudene

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

 Matoub Lounès, une leçon de vie et de liberté

« Xas terka lǧetta tefsi, tikti ur tettmettat ara ». Matoub Lounes. Le courage, le dévouement ou encore la résistance sont des mots forts,  mais...

Les plus populaires

Commentaires récents