10 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Lourde condamnation de Khaled Drareni

Lourde condamnation de Khaled Drareni

Khaled Drareni

La Cour d’Alger a condamné aujourd’hui jeudi le journaliste Khaled Drareni à six mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 50 000 dinars.

Cette lourde condamnation, une autre, contre le journaliste Khaled Drareni, fait suite à la cassation de l’arrêt qui le condamnait à deux ans de prison ferme et à une amende de 50 000 dinars par la Cour suprême, selon le Comité national pour la libération des détenus d’opinion.

Il faut souligner que les procès contre les journalistes se multiplient. Le parquet a requis six mois de prison contre Hamid Goumrassa, journaliste à El Khabar. Noureddine Nesrouche, journaliste à El Watan, a été entendu par le juge mercredi.

- Advertisement -

Mohamed Mouloudj (Liberté), Hassan Bouras (journaliste et militant des droits de l’homme), Abdelkrim Zeghilèche (journaliste radio Sarbacane et blogueur) et Merzoug Touati (blogueur) sont en détention pour leurs écrits.

Plus de 330 détenus d’opinion et politiques croupissent dans les prisons.

L. M.

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

  1. tebboune tu à trahis le Peuple Algérien , il viendra le jour ou tu doit rendre des comptes de
    tes méfaits contre ce Peuple , toi , tes fils, le chien ghriha et sa bande de mafieux . Soutiens
    la pupute de la république NAZI de russie et ses chiens à ses ordres . Ils sont en train
    d’assassinaient et détruire L’UKRAINE qui vous nourris avec son blé de grande qualité .
    Je connais très bien ce pays depuis les années 60 . C’est un Peuple Valeureux et accueillant .
    N’oublis pas qu’ils y à des Algériens étudiants qui sont tombaient sous la guerre lancé
    par ton chef pupute et lavrov 2 criminels . Prépare toi à te faire empaler à La Place des
    MARTYRS , tu rejoindre boutchicha ton mentor et criminel ?.

  2. Quant à la soi disant lourdeur de la peine, il est sur que l’auteur de l’article rigole. Le telephone a surement sonné au bureau du juge pour cette douce peine. Le sursis veut bien dire la liberté et le non « embetement ».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Vandalisme de la statue d’Aïn El Fouara : la nébuleuse islamiste boit du petit-lait !

La  statue emblématique de la capitale des Hauts Plateaux vient d'être la cible d'un acte de destruction dans la nuit de vendredi à décembre....

Les plus populaires

Commentaires récents