https://linebetslots.com/en/mobile
4 mars 2024
spot_img
AccueilA la uneMaraudeur en Kabylie, SS en Rhénanie (5)

Maraudeur en Kabylie, SS en Rhénanie (5)

Bataille de Stonne

Les archives de la commune de Bourail dénombrent un total de 1 822 déportés, condamnés de droit commun dont une partie importante sont des condamnés pour des actes de rébellion réprimés par le Code de l’indigénat ou pour leur participation aux insurrections successives connues par l’Algérie lorsqu’elle a été conquise par la France.

Les déportés algériens étaient exclus des lois de 1870, 1872 et 1873 qui permettaient aux déportés d’être accompagnés de leurs femmes. Ainsi, séparés de leurs épouses par la force, certains convolèrent avec des communardes et d’autres avec des Canaques.

Les plus célèbres sont les déportés qui ont participé aux insurrections de 1870 qui ont débuté à Souk-Ahras et qui se sont propagées à Bordj Bou Arréridj et ont ainsi fini par la révolte des Mokrani en Kabylie. Cette révolte mena à la déportation de tous les instigateurs du soulèvement, notamment les familles Rezgui et Mokrani.

Maraudeur en Kabylie, SS en Rhénanie (4)

- Advertisement -

C’est quasiment à cœur-joie que notre Ouelhous s’était mis à traquer du Français indocile à Strasbourg et ses environs. Ses supérieurs avaient bien détecté cette hargne et savaient qu’il n’hésiterait pas à commettre l’innommable, le meurtre. C’est sans le moindre remords et quasiment avec jubilation qu’il étrangla sa première victime après le refus de cette dernière de fournir des informations sur ce qui se tramait du côté de Stonne.

La bataille de Stonne, opposant Allemands aux Français, s’est déroulée du 15 mai 1940 au 27 mai 1940. C’est une des plus importantes batailles de la campagne de l’ouest.

Pendant plusieurs jours, l’infanterie et les blindés des deux camps s’affrontent, avec de lourdes pertes, pour le contrôle du village de Stonne et de la ligne de crête sur laquelle il est situé. Dominant en hauteur la tête de pont allemande de Sedan au nord, une attaque française depuis cette ligne aurait pu déboucher contre elle et menacer ainsi la progression des Allemands vers la Manche.

La bataille de Stonne est parfois évoquée comme le « Verdun de 1940 ». Les attaques françaises furent considérées comme les plus dangereuses de la campagne de l’ouest, le village en lui-même changera de camp dix-sept fois en seulement trois jours.

C’est finalement une victoire opérationnelle des Allemands, malgré des pertes importantes pour leurs troupes. Les forces allemandes écartent la menace sur le flanc de leur axe d’attaque principal, dont la direction réelle a aussi été masquée un temps aux Français par la bataille.

Au fur et à mesure des victoires du troisième Reich, Ouelhous gagnait respect et crédit de la part de ses supérieurs. Ses hauts faits d’armes arrivent jusqu’aux oreilles de Heinrich Himmler qui ne tarde pas à venir le féliciter et lui proposer une place dans son état-major personnel. Il est désormais chargé de détecter les espions au service de l’ennemi et de les éliminer sans crier gare. Pour ça, on pouvait lui faire confiance. La France considérait ces missionnaires comme des criminels de guerre.

Le nom de Ouelhous ne tarde d’ailleurs pas à circuler sur une liste spéciale des services secrets français qui répertorie et traque les criminels allemands. Lors d’une opération secrète, notre officier SS fût victime d’une embuscade à laquelle il échappa de justesse. Cette opération de l’ennemi ne fait que renforcer sa hargne génétique envers tout ce qui rime avec France et Français. Il redouble de férocité et n’hésite pas à prendre en charge les opérations les plus dangereuses et les plus sanguinaires…(à suivre).

Kacem Madani

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici