19 mai 2024
spot_img
AccueilCommuniquéMe Toufik Bellala dans le viseur des gendarmes

Me Toufik Bellala dans le viseur des gendarmes

L’avocat Toufik Bellala, membre du collectif de défense des détenus d’opinion et du Hirak, a été convoqué par la brigade de la gendarmerie de Bir Mourad Raïs.

En se rendant aujourd’hui, le 21 avril 2024, dans les locaux de cette brigade, il a découvert que sa convocation est en relation avec ses activités politiques et de défenseur de droit.

La section de recherches près cette brigade s’est abstenue d’engager une procédure quelconque jusqu’à ce qu’il ramène son téléphone portable personnel pour le soumettre à expertise.

L’avocat refuse de se soumettre à cette exigence, car le téléphone contient des échanges professionnels avec ses clients, qui sont protégées par la loi et par la constitution. Il s’agit du secret professionnel qui lie l’avocat et son client.

À cet effet, Me Bellala a saisi la section de bâtonnat de Blida, la région à laquelle il est affilié. Il est décidé de faire face à ces violations de la loi, notamment à l’article 176 de la Constitution, et aux pressions et aux intimidations, dont il fait l’objet.

- Advertisement -

Avec CNLD

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Une bijouterie de luxe dévalisée près des Champs-Elysées à Paris

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne. Les braqueurs sont activement recherchés. Un...

Les derniers articles

Commentaires récents