20 janvier 2022
spot_img
AccueilSociétéM'sila : arrestations arbitraires

M’sila : arrestations arbitraires

Détenus d'opinion

La « Nouvelle Algérie » chère à Tebboune se construit dans l’arbitraire. Comme dans d’autres villes les jours précédents, d’énièmes arrestations arbitraires ont eu lieu ce mardi à M’sila.

Le jeune Kamal Gou a été arrêté aujourd’hui mardi avec perquisition au domicile familial.
Houssam Chebabhi est lui aussi arrêté aujourd’hui mardi 4 janvier 2022 avec perquisition au domicile à 7h du matin dans la wilaya de M’sila, rapporte le comité pour la libération des détenus (CNLD).
Mohamed Athmane a été placé en garde à vue depuis son arrestation par des éléments de la gendarmerie nationale chez lui (la maison familiale) mercredi 29 décembre 2021 aux environs de 6h 30 du matin, juste après son retour de Tizi Ouzou où il travaillait, poursuit le CNLD. C’est à croire que rejoindre la Kabylie est synonyme de délit grave aux yeux des autorités.
Dans la wilaya de Boumerdès, le parquet a requis ce mardi 3 ans de prison ferme assorti d’une amende de 500 000 Da à l’encontre de Hicham Korichi. Le verdict attendu pour le 11 janvier.
Pas de panique donc, l’Algérie est sous contrôle ! Le système policier veille sur les paisibles citoyens. Alors même que tout le pays est sous un coma économique, la justice et son bras policier ne chôment pas.
Plus de 300 braves algériens sont détenus arbitrairement dans les prisons. Des milliers d’autres sont la cible de harcèlements judiciaires les plus impitoyables.
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Prix du baril : les yeux braqués sur les stocks américains 

Le dernier rapport de janvier 2022 de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), s’est limité à compter pour faire plaisir à ses membres...

Les plus populaires

Commentaires récents