18 mai 2024
spot_img
AccueilPolitiqueOù est Farid Zineddine Bencheikh, l'ex-DGSN ?

Où est Farid Zineddine Bencheikh, l’ex-DGSN ?

Plusieurs influenceurs algériens soutiennent que Farid Zineddine Bencheikh, ancien patron de la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a été mis aux arrêts.

L’information qui circule sur les réseaux sociaux ne trouve aucun démenti officiel. En effet, les autorités n’annoncent pas l’arrestation de Farid Zineddine Bencheikh mais ne démentent pas non plus l’information. Il en est de même du concerné et de sa famille qui gardent aussi le silence. Un silence troublant qui vaut confirmation de cette arrestation.

Les Algériens ont le droit de savoir ce qui se passe. Cet homme était quand même le patron de la sécurité nationale. Donc détenteur d’informations sensibles et de dossiers sécuritaires particulièrement importants.

Farid Bencheikh a été débarqué officiellement en janvier dernier et aussitôt remplacé par Ali Badaoui. Farid Zineddine Bencheikh a été nommé en mars 2021 Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), en remplacement de Khelifa Ounissi.

Natif de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, en février 1964, Farid Zineddine Bencheikh avait exercé, avant sa dernière nomination, les fonctions de contrôleur général et d’inspecteur régional de la police du centre (Blida). Il a rejoint le corps de la Sûreté nationale en février 1993, occupant plusieurs postes à responsabilité. 

- Advertisement -

A sa prise de responsabilité, les médias nationaux l’avaient présenté aux Algériens avec un luxe d’éloges, louant son CV particulièrement dense. L’homme était même le représentant, nous disait-on, d’Interpol en Afrique. Aujourd’hui c’est le silence radio. Pas un mot, alors que depuis plusieurs jours, des influenceurs se relaient sur son cas et étirent leurs révélations.

Après plusieurs années au service de la police, son cas semble traité par les autorités comme de la dynamite. A son limogeage, il a été placé déjà sous ISTN. Une mesure généralisée visant hauts responsables et activistes.

Aucune autorité ne prend la responsabilité d’informer les Algériens sur ce qu’il est devenu. Y a-t-il quelqu’un à la communication officielle ?

Yacine K.

6 Commentaires

  1. Ils ont mis beaucoup de temps pour comprendre et agir, et cela montre comment fonctionne notre état ( l’Algérie nouvelle), ce véreux agent de plusieurs états étrangers (la France dont il possède avec son frère un grand bar restaurant pas loin de l’Elysée, de la CIA et du Mossad dont il est un bon copain de l’ex patron du Mossad et même qu’il était a plusieurs fois en réunion avec lui a paris et que même l’ex ambassadeur algérien l’a vu mais pas de signalement au gouvernement, comment celui qui a assisté a plusieurs réunions avec Tebboune a pû continuer a exercer en tant que patron des flics et puis on vient nous que l’Algérie est bien protégée comme ils nous font croire que la drogue rentre par la frontière marocaine et alors comment ça se fait qu’elle continue a rentrée puisqu’on on ne cesse de nous montrer à la télé des captures de drogue venant du Maroc ou bien on se paye de nos têtes ou bien c’est une vieille musique dont le disque est rayé, allez croire a tout cela, l’Algérie doit être prise en mains et doit ressembler aux nations modernes ou bien l’a laisser fonctionnée la tête foncée dans la boue au moins on dira comme tout le monde ( El lah ghaleb ) .

  2. « … comme ils nous font croire que la drogue rentre par la frontière marocaine et alors comment ça se fait qu’elle continue a rentrée puisqu’on on ne cesse de nous montrer à la télé des captures de drogue venant du Maroc »
    Ce sont de vieux scénarios qu’ils sortent de leur conéglateur de mensonges quand il y a aucun outil pour distraire le peuple.
    Le mensonge et les diversions sont leur culture.
    Y a t il vraiment des gens qui les prennent au sérieux ?

    • tu es naif toi.
      Ca nourrit leur naratif et soutien de la jurisprudence Islamique, rendant l’intrusion dans la vie intime des gens hallal, un devoir de la jamahiria qui a besoin de constantes nationales islamiques, et tout le ragout qui va avec…. c.a.d. l’etat d’urgence permanant. Un fleau artificiel, c.a.d. qu’ils orchestrent, et gerent…

  3. Azoul
    Oui j’ai remarqué que ça arrive toujours un mercredi!
    C’est bizarre avec toute cette armada de militaires et gendarmes des deux cotés la drogue trouve le moyen de trouver son chemin!

  4. Qui peut dire qu’il n’y a pas une complicité dans la frontière, on garde la bonne qui apporte beaucoup d’argent et on dénonce la mauvaise qui ne se vend pas, ça fait longtemps que ça dure cette histoire, on nous fait croire que notre armée surveille la frontière a un mètre près surtout du côté du Maroc et que voilà c’est des camions qui passent a moins que le mètre près pour notre armée c’est 10 kms en calcul, si les camions passent et heureusement ils sont civils, mais si c’était des militaires, alors l’Algérie serait prise par les marocains en une heure, et a quoi sert les radars soviétiques et chinois a moins que c’est pour ornés l’armée, pauvre Algérie, pauvres dirigeants rêveurs, feraht Abbes en 1962 a dit a Ben Bella et Boumediene l’Algérie va être dirigée par des bergers sans instruction et dans quelques années on n’en parlera , Ait Ahmed on a fini par rendre un peuple des béni oui oui qui ne pense qu’à son ventre, la preuve le peuple ne pense du matin au soir combien coûte le lait, la batata, la banane et ect..ect un jour il y a a l’étalage ça et il manque ça, finalement le peuple est endoctriné par son estomac une ressemblance aux animaux..

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents