1 décembre 2022
spot_img
AccueilIdéeOuf ! Abdelkader Messahel réagit ! Mais après quoi ? (II)

Ouf ! Abdelkader Messahel réagit ! Mais après quoi ? (II)

Hogra des Algériens et harkis

Ouf ! Abdelkader Messahel réagit ! Mais après quoi ? (II)

Les citoyens algériens sont reçus d’une manière indigne par les ambassades de certains pays européens. Depuis la décennie noire qu’a connu l’Algérie, les ambassades de France, de Grande Bretagne, d’Italie et depuis peu la Belgique n’accueillent plus les Algériens. Elles les mettent en contact avec une interface prestataire : TLS Contact ou VFS Global.

Ces dernières ne fournissent plus les moindres informations. Elles assument une infime responsabilité sous couvert d’un artifice sécuritaire qui est de toute apparence un prétexte pour ne pas avoir affaire à des Algériens auxquels ils ne répondent même pas à leur emails. C’est ici où devrait intervenir le principe de réciprocité. Les citoyens de ces pays ne subissent pas le même sort humiliant dans nos différentes ambassades et consulats dans ces pays. Ils sont non seulement reçus directement dans ces locaux mais peuvent se renseigner et régler de nombreux problèmes par téléphone seulement. Voici pour illustration un témoignage pour ne pas l’appeler enquête réalisée trois mois avant que l’ambassade de France opte à Alger pour un autre prestataire VFS Global.

TLS contact, route Oued Romane,  Il y avait trois couloirs celui de droite est réservé aux visas pour l’Italie et la Belgique, celui du milieu pour la France, à gauche l’Angleterre. Les deux ailes sont presque vides mais celui du centre est plein à craquer. Le règlement sécuritaire n’est pas le même pour les autres pays ; par exemple, vous pouvez rentrer avec votre portable mais pour le couloir de la France, il ne faut pas le ramener avec vous. S’il vous arrive de le faire, vous devez vous débrouiller « vous-même » pour le déposer ailleurs que dans les locaux TLS.

Si vous descendez jusqu’à votre voiture pour y le déposer dans le parc situé à près de 700 m (quand même !), vous ne devez pas dépasser ½ heure sinon votre RDV sera annulé et vous serez contraint de le redemander. Or les RDV sont bloqués. Résultat ? S’il vous arrive un tel cas, vous devez simplement jeter votre portable.

- Advertisement -

Il y a aussi d’autres types d’humiliations difficiles à  décrire par respect aux lecteurs. Une femme qui devait se rendre en Belgique déclare être  convoquée pour payer un total de 12455 DA dont 70% pour les frais de visa et 30% pour les services de TLS en tant que prestataire. Cela voudra dire que les ambassades se délestent d’un service qui leur incombe mais continuent de percevoir le même montant de visa et faire supporter les frais de leur prestataire TLS sur le dos du demandeur alors qu’il devrait être retranché du montant de visa initial. Ces ambassades par cette méthode, montrent leur mépris des Algériens sans que notre diplomatie s’en mêle d’une manière ou d’une autre.

Un clin d’œil sur la composante des Algériens présents dans la longue chaîne montre qu’il y a des jeunes, des seniors et des très vieux. Quelques questions aux deux dernières catégories ont permis de déduire sans aucune crainte de généralisation étant donné l’échantillon d’analyse, qu’il existe très peu d’Algériens qui n’ont pas un ascendant ou un descendant en France spécialement. On est amené à dire que la mondialisation avec ce pays n’est pas uniquement d’ordre économique mais elle est éminemment et primordialement sociale. Mais le drame reste celui des jeunes. Sur le plan physiologique, on constat que la majorité des jeunes sont beaux et bien habillés presque des mannequins. Très peu de “hijabistes”.

Le niveau : médecins, médecins spécialistes, Ingénieurs, polytechniciens, Magister en Géophysique Master 2 en chimie, etc. 

Partant de ce constat, conjugué avec ce qui est déjà économiquement connu, la France est le premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie avec près de 2,5 milliards d’euros entre 2014 -2018.

Par son importation de produits agricoles, équipements et services divers, l’Algérie fait travailler un million de Français. Elle approvisionne les principales compagnies françaises en gaz pour nous limiter qu’à cela.

De l’autre côté, 40 000 demandes de statut de harkis sont à l’étude actuellement et plus de 400 000 nationalités sont en attente dans les services consulaires français. Acquises entre 1998 et 2018. 70 000 sont en cours d’instruction. Prés du 2/3 des ministres de la république depuis de l’indépendance y vivent. Tout cela montre que sécurité ou pas, terrorisme ou pas, le déplacement dans les deux rives devra avoir un cachet particulier loin de toute politique politicienne hormis pour les traitre d’un côté comme de l’autre. A suivre…  

R. R.

L’auteur est en contact avec une cinquantaine de victimes de cette hogra et veulent se constituer en association pour porter au plus haut niveau la passivité de la diplomatie algérienne qui laissent faire sans lever le doigt. Si parmi les amis lecteurs, qui ont connaissance du même sort subit par eux ou leurs proches qu’ils le décrivent dans les commentaires ou nous écrivent à redactionlematindz@gmail.com. Même avec des pseudonymes ceux-la les aideront dans leur exposé des motifs. Merci     

                                                                                                                                   

Auteur
Rabah Reghis

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Rapport de la BAD : l’Algérie larguée derrière

Le nouveau rapport de la Banque africaine de développement (BAD) et de ses partenaires montre le retard de l'Algérie en matière d'industrialisation. Ce rapport révèle que...

Les plus populaires

Commentaires récents