20 avril 2024
spot_img
AccueilCultureParce que mécréants, "un demi-million de Français se suicident chaque année"! (Vidéo)

Parce que mécréants, « un demi-million de Français se suicident chaque année »! (Vidéo)

Racisme et antisémitisme au colloque de l’islamisme international d’Alger

Parce que mécréants, « un demi-million de Français se suicident chaque année »! (Vidéo)

Au colloque international d’Alger, les démons islamistes sont aux anges. Ils prient, mangent et dorment, tous frais payés, par un État algérien, qui est prêt apparemment, à prendre la place du régime vacillant des mollahs iraniens. Trois journées durant, ils ont eu le loisir de déverser leurs fiels, foudres et inepties, tels du vomi, sur les progressistes algériens, l’occident, les Juifs et les français.

Comment pouvait-il en être autrement, lorsque l’on sait, que plusieurs animateurs de cet infâme conseil, sont des figures connus de l’islam radicale, des salafistes et des repris de justice, interdits d’entrée dans plusieurs pays arabes, car considérés comme terroristes, et qui avaient pour mission de remettre des recommandations officielles à l’État algérien.

Au fait, ce sont les méthodes d’islamisation de la société, que recommandaient clandestinement les islamistes intégristes vaincus de l’ex- FIS, qui sont reprises, d’une manière officielle, par les commis de l’Algérie de Bouteflika.

- Advertisement -

| LIRE AUSSI: Prédicateurs, terroristes et repris de justice pour « rééduquer » la jeunesse algérienne !

Mahmoud Al hajouji ou comment fabriquer des enfants intégristes automates :

Cet islamiste Marocain préconise d’abord, afin d’éduquer la jeune génération algérienne, selon les préceptes de l’islam, d’ouvrir des garderies islamiques pour enfants « dont le but est d’inculquer les valeurs islamiques dès la tendre enfance. », explique-t-il.

Ensuite, il propose qu’un permis de mariage soit délivré uniquement aux couples qui passeront une formation islamique, qui devrait être imposée à tous par l’État. « … ainsi il faudrait obliger les nouveaux mariés à se soumettre à une formation en éducation islamique de la famille, avant d’avoir le droit de se marier, comme pour un permis de conduire », insistait-il encore !

Il recommande également que, en plus d’avoir des programmes scolaires destinés à inculquer les valeurs islamiques aux plus jeunes, des rencontres hebdomadaires devraient leur être proposés, incluant des voyages pédagogiques islamisants (khouroudj), des radios islamiques scolaires à l’intérieur même des écoles, et des applications électroniques des valeurs islamiques installés sur les téléphones ! Les enfants seront ainsi couverts et connectés au réseau islamique, à la maison, à l’école et partout où ils iront. George Orwel, n’aurait pas imaginé mieux !

Ainsi parlait Ibrahim Boudoukha : « un demi-million de Français se suicident chaque année en France par méconnaissance d’Allah » !

En matière de désinformations, d’endoctrinements et de bêtises, on peut difficilement faire mieux que ce « génie » algérien Boudoukha. Barbe taillée, et vêtu d’un costume trois pièces et d’une cravate, sa « conférence » sur le principe de l’unicité de Dieu, comme remède aux maux de l’humanité a tourné au psychodrame ! Jugez-en plutôt !

Par ce concept d’unicité (Tawhid), cher à tout bon salafiste qui se respecte, ce « Douctour », croit avoir trouvé le remède à tout ! Il explique que l’homme occidental refuse Allah et se trouve triste sur cette terre. Il explique alors que « lorsque l’homme occidental a refusé de reconnaître l’unicité de Dieu(…) ses services de l’État ont commencé à fabriquer des « taghoutes » (mécréants et despotes). Selon lui « la société occidentale parce que impie, ne connaît plus les valeurs de la vérité, de la miséricorde, de la justice, de la dignité (…) En occident, la famille n’existe plus, et les relations sexuelles se produisent en dehors des liens sacrés du mariage (…) l’unicité de Dieu donne la liberté aux hommes chez nous, tandis qu’en occident c’est une liberté de libertinage dictée par le diable (…) si l’on appliquait la charia dans la société cela veut dire qu’on a propagé l’unicité de Dieu et l’on vivra alors une paix avec l’univers tout entier, en symbiose avec les lois divines !

| LIRE AUSSI: Le congrès de la Soummam est « un putsch contre les vrais révolutionnaires et les valeurs islamiques »! (vidéo)

Puis, le « statisticien » confirmé bousculant le grand « penseur », il nous sort sa meilleure carte, celle qui gagne dans un parterre d’incultes, utilisée probablement dans les nombreuses parties de poker menteur islamique, comme celle qui les réunissait hier à Alger. « Savez-vous que chaque année en France, il y a plus d’un demi-million de suicide. Savez-vous que les statistiques officielles disent qu’en France, il y a plus de 90% de la population qui voit des psychiatres et que chaque année, plus de 90% des Français consomment des psychotropes et des neuroleptiques pour soigner leurs maladies mentales ? La raison est toute simple, et n’importe quel musulman peut y répondre. La raison est parce qu’ils ne connaissent pas Allah et son prophète, ni le jugement dernier, ni les cinq prières, ni les psaumes, ni les autres « calmants » psychologiques que nous connaissons grâce à Dieu. Ainsi parlait Boudoukha !

Hassan Ould Eddedou : « Les Juifs dans le coran sont désignés comme des ânes et des chiens »

Ce Mauritanien, repris de justice de son pays et orateur adulé dans les milieux islamistes, a quant à lui, verser dans l’antisémitisme béat et le rejet épidermique légendaire des salafistes de tout ce qui sent le Juif. Citant son père spirituel, la source du Wahhabisme djihadiste, Ibn Taymya, le « Cheikh » mauritanien explique que les Juifs sont intelligents mais sont mal élevés et sans vertu ! Et donc Allah, aurait, selon ce prédicateur formé en Arabie Saoudite, donné aux Juifs la même place que les pires animaux qui sont l’âne et le chien ! « Ceux qui ont la thora et qu’ils ne l’ont pas gardé, sont comme les ânes », disait le verset coranique. Puis il affirme qu’Allah a comparé les Juifs dans le coran aux chiens, qui sont selon lui, les plus crasseux des animaux, pouvait-on entendre dans cette incroyable prose suintant la haine, dans un colloque appelant officiellement à la tolérance et à combattre la radicalisation ! Mais un corbeau ne peut chanter comme un rossignol.

Puis à ce prédicateur de faire des propositions aux universités afin de noter les étudiants algériens sur leurs religiosités aussi, et ce, quelles que soient les disciplines dans lesquelles ils se spécialisent ! Autrement dit, un étudiant qui serait une lumière en mathématique pourrait redoubler s’il n’est pas ou peu musulman. On nage en plein délire moyenâgeux, sous le haut patronage des commis de la République de Bouteflika !

La mobilisation est plus que nécessaire

Comment en est-on arrivé là, à dérouler le tapis à une bande d’incultes qui s’appellent mutuellement Oulémas (savants). Comment l’État algérien, a-t-il permis et parrainé un tel événement, fourni des moyens colossaux, pour que se produise un tel génocide culturel. Plus que jamais, nous sommes en guerre : contre ces obscurantistes qui ont infesté, et la société algérienne et les rouages de l’État. Si la société civile progressiste reste démobilisée face à de telles dérives de l’État algériens, alors, nous n’aurons que nos yeux pour pleurer et regarder s’installer le désastre. La situation est grave et la mobilisation est plus que nécessaire. Il en va de la survie de la République, ou du moins, ce qu’il en reste.

Voir la vidéo de la conférence de Ould Eddadou et Ibrahim Boudoukha

Auteur
Hebib Khalil

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents