26 janvier 2023
spot_img
AccueilCommuniquéPlusieurs procès d'activistes pacifiques ce jeudi

Plusieurs procès d’activistes pacifiques ce jeudi

Tribunal

De nombreux procès de hirakistes sont au programme des tribunaux ce jeudi, 22 décembre 2022. En somme, l’arbitraire ordinaire continue dans les palais de justice. Des Algériennes et des Algériens innocents sont condamnés et harcelés par la justice au quotidien.

Le tribunal de Tougourt :

L’activiste du Sud, Abla Kemari, est convoquée pour le jeudi, 22 décembre 2022, à comparaître devant la section correctionnelle près du tribunal de Touggourt, annonce le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Elle est poursuivie pour  » la publication et la propagation volontaire et par tout moyen auprès du public des informations tendancieuses pouvant porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public.

La cour de Jijel :

Le procès en appel de l’ex-détenu d’opinion, Bachir Arbid, est reporté fixé pour le jeudi, 22 décembre 2022, devant la cour de Jijel, après avoir été reporté deux fois.

- Advertisement -

Il avait été arrêté le 26 février 2022 et placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près du tribunal de Jijel, le lendemain.

Chefs d’inculpation : travailler à compromettre l’intégrité et l’unité du pays par des publications, rapporte le CNLD.

La cour de Tizi-Ouzou:

Le procès en appel de Malik Medjani est fixé pour le 22 décembre 2022, devant la cour de Tizi-Ouzou, après avoir été reporté deux fois.

Le verdict est tombé aujourd’hui le 21 avril 2022 dans le procès de Malik Medjani : condamnation à 1 an de prison avec sursis assorti d’une amende de 200 000 Da pour « outrage à corps constitué » et « incitation à attroupement » et relaxe pour l’accusation de publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national.

La cour d’Alger (Ruisseau) :

Reporté deux fois, le procès en appel du détenu d’opinion, Rachid Nekkaz, et de son neveu, est programmé pour le 22 décembre 2022, devant la cour de d’Alger. Le transfert de l’activiste politique, Rachid Nekkaz, de la prison de Chlef à celle d’El Harrach.

Rachid Nekkaz est sous le coup de trois condamnations à la prison ferme, une émanant de la cour d’Alger, Ruisseau, à 5 ans de prison ferme et une deuxième est à 6 mois de prison ferme prononcée par le tribunal de Chlef, et la troisième est aussi à 6 mois de prison ferme prononcée par le tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger.

Le tribunal de Sidi M’hamed, Alger :

Le parquet près du tribunal de Sidi M’Hamed a requis contre le détenu d’opinion, Abdesselam Fenite, 5 ans de prison ferme et 500 000 dinars d’amende. Le verdict est attendu pour le 22 décembre 2022.

Le tribunal criminel de première instance d’El Eulma, wilaya de Sétif :

La programmation pour le jeudi, 22 décembre 2022, du procès en criminel du détenu d’opinion, Younes Boulekbess, devant le tribunal criminel de première instance d’El Eulma, wilaya de Sétif.

Le tribunal d’Oued Souf :

Plusieurs activistes sont appelés à comparaître le jeudi, 22 décembre 2022, devant la section correctionnelle près du tribunal d’Oued Souf.

Il s’agit de : Abderhmane Beli, Saad Haded, Baligh Djebbar, Ali Bekicha, Youcef Kouri, Dhou El Kafel Sarouti, Mohamed Tahar Ben Omar, Tarek Sahraoui et Fayçal Sarouti. L’accusation : « Attroupement », conclut le communiqué du CNLD.

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

L’Algérien croit être pieux : «Nous sommes tous bons pour l’enfer »

  Toi, qui lis ces lignes : tu es pieux. Tu crois en Dieu. Profondément. Tu nourris cet espoir qu’il y a quelque chose après...

Les plus populaires

Commentaires récents