2 octobre 2022
spot_img
AccueilIdéePourquoi ne pas démettre ceux qui échouent dans leurs missions ?

Pourquoi ne pas démettre ceux qui échouent dans leurs missions ?

FONCTION SUPERIEURE

Pourquoi ne pas démettre ceux qui échouent dans leurs missions ?

Le Palais du gouvernement.

« Ils ne savent toucher le cœur qu’en le froissant » Un moderne.

Toute notre vie, on doit se sentir concerné par les problèmes de notre société dans laquelle on vit. Dans l’esprit du citoyen anonyme, une grande confusion règne entre l’Etat, le Pouvoir, le Régime et le Gouvernement. Cet amalgame a été entretenu depuis notre indépendance. On rêve d’une école moderne, juste, égalitaire, généreuse, ambitieuse, à la hauteur des enjeux et des valeurs d’une société éducative, société de la connaissance et société démocratique.

- Advertisement -

Les vies pédagogique et éducative en Algérie sont d’actualité et sont même exécrables.

1. Choix des responsables pour les postes d’Etat

Le métier d’éducateur est ardu. Dans les années 70, Jacques Brel, le célèbre chanteur, a joué ce rôle dans un film chef d’œuvre. Il s’intitulait : « Les risques du métier ». Conduire des classes du primaire, du moyen et du secondaire est une fonction difficile à assumer. A la vitalité, la santé et la jeunesse des élèves, on ne peut même pas les faire taire. Le bavardage en classe peut même donner des dépressions. Diriger une classe d’étudiants, des adultes, de l’université algérienne est une chose facile. Les responsables, ont fermé leur esprit à la voix de la raison.

Le choix des hommes qui dirigeront ce pays doit se faire démocratiquement. Comment et pourquoi peut-on nommer un ministre qui n’est pas le plus compétent dans sa spécialité? Comment et pourquoi ne pas démettre une ministre de l’éducation qui n’a pas évolué d’un iota et cela depuis 4 années ? Elle n’a fait que dans des tergiversations. Elle n’a fait qu’avancer à reculant dans des réformes floues, inconnues et navigue à tâtons. Depuis une vingtaine d’années, tout a été essayé par le ministère de l’éducation. Nos enfants sont devenus des «cobayes» pédagogiques. Toutes les pédagogies ont été utilisées telle la pédagogie active, de l’effort, de groupe, directive, expérimentale, explicite, institutionnelle, intuitive, non-directive, nouvelle, traditionnelle, sans aucun résultat probant. Chaque année ce ministère brille par une découverte, en changeant des programmes et en imprimant des millions de livres qu’il faut jeter l’année suivante. Pourquoi on ne règle pas définitivement les questions en suspens avec les enseignants et travailleurs et cela depuis quatre années?

La ministre a paralysé le secteur éducatif. Aucun élan de solidarité en faveur des enseignants grévistes ne s’est manifesté, ni de l’opinion publique, ni des universitaires, ni des syndicats des enseignants du supérieur. Comment et pourquoi on peut nommer un recteur d’une université qui n’est pas parmi les meilleurs de ses professeurs? Comment et pourquoi on peut nommer un ministre de la santé qui n’est pas un professeur leader dans la santé? Comment et pourquoi on peut nommer un directeur d’hôpital qui ne soit pas le meilleur ou le plus aguerri des gestionnaires? Comment et pourquoi on peut nommer un directeur de l’office des céréales ou un ministre du commerce qui, peut être, ne sait pas combien coûterait, dans 10 mois, un kilo de semoules à 45 DA qui s’apprécie (ou s’actualise) en moyenne à un taux de 17, 39% par an? Toujours, comment et pourquoi on peut nommer un directeur de l’office du lait qui, peut être, ne sait pas combien coûterait, dans 5 mois et 9 jours, soit à la fin du mois de Juillet, un kilo de poudre de lait, qui pourtant se déprécie (surproduction) sur le marché mondial? On ne nomme que des responsables qui s’avèrent incompétents. S’agit-il d’une malédiction? Il n’est nommé que l’adulateur, le zélé et le faussaire. Pourquoi ne fait-on pas démissionner les responsables qui échouent dans leur mission supérieure ou ceux qui ont des bilans très insuffisants et médiocres?

2. Aspiration démocratique de notre peuple

On a marginalisé les ressources humaines telles les enseignants et les travailleurs de l’éducation. Les études du primaire, du moyen, du secondaire et du supérieur ont été négligées. Les séquelles sont là. Ce dialogue a été entamé par les deux précédents responsables du secteur sans aucune avancée. Dans tous les pays, l’aspiration démocratique est très ancienne. Elle date depuis Socrate, Platon ou la Grèce antique, 400 à 500 ans avant l’ère chrétienne, soit depuis 2500 ans. Selon Socrate : s’il y a deux manières de parler au peuple, l’une des deux n’est apparemment qu’une flatterie, une laide et basse déclamation ; mais l’autre est noble et belle : c’est celle qui travaille à rendre meilleures les âmes des citoyens, et s’applique en toute rencontre à dire ce qui est le meilleur, que cela doive être ou plus ou moins agréable à ceux qui écoutent [1].

3. Des situations sociale, scientifique et pédagogique caricaturales

L’école, l’enseignement supérieur, la santé, le pain, le sachet de lait sont les calvaires ou les lots de souffrances quotidiennes de la quasi-totalité des Algériens. C’est caricatural en cette année 2018. Les Américains ont développé des ordinateurs quantiques. Un ordinateur quantique peut scanner une énorme quantité de messages interceptés et qu’au tournant du millénaire, les ordinateurs les plus récents, les nano-machines, seraient équipés de systèmes circulatoires qui les rendraient cent milliards de fois plus rapides que le portable qu’on utilise [2, p.445].

Les ordinateurs développés par les Américains ont un objectif de pouvoir traiter un nombre sans cesse croissant de communications. Ils sont reliés à des systèmes de stockage contenant chacun un pétaoctet de données, ce qui représente huit fois le nombre de mots de l’ensemble des ouvrages de la bibliothèque du Congrès. La rapidité des ordinateurs est passée de milliards de données à la seconde à un quatrillion. La vitesse pétaflop, que seul le plus rapide des micro-ordinateurs ultrarapides peut atteindre. Le matériel des Américains permet de recevoir des images envoyées par un satellite hyper spectral géo-positionné au plus profond des ténèbres de l’espace, dont les bandes étroites de longueurs d’ondes captaient l’énergie des objets au sol, distinguant les rochers de la végétation et les grottes vides de celles qui étaient occupées par des animaux ou des êtres humains. Ils ont des radars à synthèse d’ouverture, des appareils permettant de recevoir des images même par temps de blizzard [2, pp.584-585].

En Algérie, la ministre actuelle de l’Education n’a pas pu établir des liens et des discussions sérieuses avec la communauté des pédagogues. Elle n’a même pas pu nouer un dialogue serein et sincère avec les syndicats représentatifs. Vous convenez que c’est décevant.

Conclusion

Depuis 1999, soit depuis dix-neuf ans, le Président de la République n’a ménagé aucun effort pour que la paix sociale soit de nouveau établie et rétablie dans notre pays Algérie. Son projet de réconciliation nationale, le Wi-Am ou la concorde nationale sont à bon terme et ont réussi. La justice doit sanctionner ou démettre ce commis de l’Etat, la ministre de l’Education, qui n’a pas répondu à temps aux doléances fondées des enseignants grévistes, ce retard qui a causé une grève, un trouble à l’ordre public. Pourquoi nous avons tant de peine à gérer…Une règle pourtant simple est à appliquer: il suffit de démocratiser la vie des citoyens.

A. D.

Références

1. Platon. Le Gorgias. Traduction française de GROU avec Introduction, Analyse et Notes par Paul Lemaire, Librairie A. Hatier, Paris, N°367, p.71. 2. Gordon Thomas. Histoire des services secrets britanniques. Traduit de l’anglais par Mickey Gaboriaud. Nouveau monde édition. 2008. 3. Alexandre Adler. Le Rapport de la CIA. Comment sera le monde en 2020 ? Traduit de l’américain par Johan-Frédérik Hel Guedj. Robert Laffont, 2005.

Auteur
Ali Derbala, Universitaire

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’avenir du sport après Covid-19

De nombreux événements sportifs en direct sont désormais joués dans des stades presque vides. Voici donc les trois façons dont le coronavirus affecte l'industrie...

Les plus populaires

Commentaires récents