7 décembre 2022
spot_img
AccueilIdéeQuand l'ENTV tente de salir la réputation de Lakhdar Bouregaâ

Quand l’ENTV tente de salir la réputation de Lakhdar Bouregaâ

SCANDALE

Quand l’ENTV tente de salir la réputation de Lakhdar Bouregaâ

Ils sont très courageux les dirigeants de l’ENTV ! Ils ont attendu que le célèbre opposant Lakhdar Bouregaâ soit mis en détention provisoire pour verser dans le mensonge et la manipulation.

Ignoble ! Insupportable atteinte à l’intégrité d’un moudjahid ancien officier de la glorieuse wilaya IV historique ! L’ENTV verse désormais dans le mensonge, la manipulation la plus vile pour rendre service aux maîtres de l’heure. Elle en arrive même à remettre en cause sa véritable identité, alors que le document ci-dessous est la preuve la plus flagrante des mensonges de l’Unique. 

Alors même que le vénérable Si Lakhdar (86 ans) est entendu par le juge d’instruction, la très courageuse rédaction de l’ENTV diffuse des informations pour instiller le doute dans le passé révolutionnaire du commandant Bouregaâ. Faut-il s’en étonner ? Pas du tout quand on sait que le même personnel qui a claironné pendant 20 ans le passé révolutionnaire de Bouteflika. 

Le pouvoir s’est affranchi des services des chaînes privées offshore qui étaient par le passé chargé des sales besognes. L’ENTV est remise au centre de la propagande. Qu’one ne s’y méprenne pas. ces chaînes « privées » qui ont servi Bouteflika avec une lâcheté proverbiale se sont repositionnées en faveur de Gaïd Salah.

- Advertisement -

Cette indigne campagne qui touche à l’honneur du vieux maquisard a suscité l’indignation de nombreux citoyens mais aussi du petit-fils du commandant Lakhdar Bouregaâ qui dans un entretien accordé à DZVID réagit. « Nous sommes en colère contre les chaînes télé, les chaînes de la honte, qui sont en train de s’attaquer au passé historique du moudjahid Mohamed Lakhdar Bouregaa ! Elles l’accusent d’avoir usurpé l’identité d’un autre maquisard et qu’il se serait autoproclamé commandant ! Nous ne resterons pas les bras croisés et cette affaire ira très loin. Les avocats, les partis politiques, les personnalités nationales, les journalistes, les ligues des droits de l’homme, des militants du hirak, ses amis sont en train de prendre attache avec nous pour décider de la meilleure façon de riposter à cette ignoble entreprise qui va au-delà de son enlèvement et de son placement en mandat de dépôt.

Mais que restera-t-il des interminables tissus de mensonges ? Des noms de « journalistes » serviles qui traîneront toute leur vie la honte d’avoir menti aux Algériens et servi de porte-flingues propagandistes de la clique au pouvoir.

LMe

Auteur
Yacine K.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Des représentants d’ONG alertent le conseil des droits humains à Alger

La presse a été tenue à l’écart, selon nos informations, de cette première réunion de contact mercredi 30 novembre à Alger entre Mohammad Alnsour,...

Les plus populaires

Commentaires récents