3 octobre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéQu’apporte le ministre de la Jeunesse et des Sports à Batna ?

Qu’apporte le ministre de la Jeunesse et des Sports à Batna ?

Visite

Qu’apporte le ministre de la Jeunesse et des Sports à Batna ?

Le ministre de la Jeunesse et des Sports accompagné du wali Siouda Abdelkhalek a effectué samedi une visite dans la wilaya de Batna au cours de laquelle il a inauguré plusieurs infrastructures et a inspecté d’autres chantiers en cours. A commencer par l’inauguration d’une piscine réalisée dans la commune de Ain-Yagout. Sur son chemin, il s’est arrêté à Ayoun-Elassafer, à 9 km à l’est de la ville dans la daïra de Tazoult où il inaugure une salle multisports très attendue par les jeunes et moins jeunes de la commune.

Durant la visite, le ministre a inauguré un Complexe Sportif de proximité à Hamla, pas loin du centre ville de Batna, en plus d’un nouveau déjà utilisé. Il s’agit d’une ancien marché couvert transformé en une grande salle sportive à Ain-Touta, à 36 km de Batna.

Le ministre s’est rendu ensuite à Hamla pour l’inauguration d’un stade de 1500 places. A rappeler que la wilaya de Batna a réalisé plus de 40 stades et une centaine de Maticos en moins d’une année, c’est à dire entre 2017 et 2018. Ces projets ont été réalisé avec un coût estimé à 134 milliards de cts, a-t-on appris auprès de Boukhrissa Smain, le directeur de la jeunesse et sports de la wilaya de Batna.

- Advertisement -

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a effectué une visite d’inspection au fameux club équestre situé dans la commune de  Djarma, à 21 km au Nord de la ville de Batna, où il a inspecté le projet de réalisation d’un centre équestre olympique construit selon les normes internationales. Ce projet pourra accueillir des compétitions internationales. Il est à rappeler que ce vaste terrain a reçu auparavant les ex-ministres MM El-Hachemi Djiar,  Tehmi et Ouled  Ali ces cinq dernières années. Selon les premières estimations, le projet du centre équestre, d’un coût de plus de 27 milliards devrait être réalisé sur une superficie de 8 ha. Après un arrêt des travaux, le projet a été à nouveau affecté pour y être réalisé sur un autre terrain de 24 ha avec une enveloppe budgétaire deux fois plus importante. Ce centre équestre a été doté d’une carrière de compétition de sport moderne (sauts d’obstacles  90 par 45) m en plus d’un Paddock de préparation, un autre Paddock  pour les entraînements et dressage, une maréchalerie, des écuries avec une capacité d’accueil de 90 chevaux, des salles de cours, de stock, salle de sports, deux gradins d’une capacité de 400 places par 2, une cafétéria. A cela, s’ajouteront un hôtel, des bureaux, une salle polyvalente (réunions et autres).

Pour ce qui est de sa situation actuelle ? A ce propos le ministre apportera probablement une réponse prochainement, a-t-on appris.

Il est à rappeler que ce projet du club équestre de Batna a connu ses  premiers pas en 1998. Et sa construction n’a commencé qu’en 2010. Et l’intervention énergique du wali actuel a permis de donner un coup d’accélérateur à sa réalisation.

 

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Ce que signifie le projet de loi sur le jeu à distance en Afrique du Sud

L'Afrique du Sud est à l'avant-garde de l'industrie du jeu en ligne, des jeux-vidéos, ainsi que des casinos terrestres en Afrique. Une grande part...

Les plus populaires

Commentaires récents