6 décembre 2022
spot_img
AccueilIdéeQu’attend la FAF pour aller au TAS et laver l’affront de la...

Qu’attend la FAF pour aller au TAS et laver l’affront de la FIFA subi par l’Algérie ?

FAF

Plus de deux mois que les millions de fans des Fennecs subissent les stratagèmes, l’hypocrisie et le cynisme d’Infantino et consorts.

Quand la vérité commence à pointer son nez, sur les instigateurs du complot ourdi à l’encontre de l’EN algérienne de football, ces derniers tournent en dérision notre pays. La panique qui les tourmente les a terrés dans les bois au mépris du peuple algérien.

A visage découvert, Infantiono et Collina tentent de sauver les meubles, par une réponse vague et laconique. Ils veulent cacher le soleil avec un tamis, pour gagner du temps et tirer leur épingle du jeu sans trop de dégâts. A des fins de la réélection de trop pour le premier, mais au détriment de notre pays, qui est sanctionné par la privation du mondial 2022.

D’ailleurs, tout a été mis en œuvre, pour étouffer dans l’œuf l’ignominieux arbitrage de Gassama de Blida, que Collina cherche à immuniser.

- Advertisement -

Par l’arrogance insolente des deux sieurs cité en supra, le match du 29 mars continue des susciter l’indignation du monde de football et des vagues médiatiques.

Bien que tous les experts de ce sport s’accordent sur un arbitrage impartial volontaire de Gassama, mis à part Collina qui n’est pas de cet avis (!)

Les départements sportifs algériens ne sont pas n’en plus innocents de cette mésaventure qui perdure. La Fédération algérienne de football traverse une cacophonie sans précèdent. Avec son président démissionnaire, mais toujours en exercice sans le soutien de la totalité du bureau fédéral. Idem pour le ministre de tutelle qui est inopérant, et se mure dans un silence de mort. Il n’a même pas la compétence d’assainir ses rangs pour les rendre compétitifs à répondre aux urgences du moment. Il tente de coller les morceaux avec le vieux Raouraoua, qui n’a rien apporté au football national dans sa longue époque à la FAF.

Ce qui a entraîné l’incurie l’oisiveté et la nonchalance qui est une aubaine pour les magouilleurs de la FIFA, à faire perdurer l’angoisse des fans de l’ENA, qui ne sont pas à la fin de leurs peines.

Pour en finir avec le cafouillage de la FIFA, l’Algérie doit sortir de sa léthargie pour être ferme envers Infantino qui a monopolisé la FIFA pour ses desseins, en violation de la loi.

Lui donner un préavis d’une semaine pour rendre explicitement sa réponse au recours de la FAF.

Dans le cas contraire, ou bien sa décision est négative, il ne restera que la voie du Tribunal administratif du sport à l’Algérie, pour rétablir ses droits. Notre pays a tout à gagner, avec des preuves irréfutables et des atouts en sa possession.

En plus des images flagrantes d’un arbitrage vicieux, il y a les témoignages des deux arbitres allemands de la VAR et de l’agence accréditée qui a visionnée le match.

La partialité de la CAF est un secret de Polichinelle. Celle-ci sert de tremplin à l’égoïsme d’Infantino, en contrepartie il couvre la délinquance de ses ripoux. La sonnette d’alarme, qui a été tirée par le sélectionneur national algérien n’a pas été du goût des putréfiés de la FIFA et de la CAF.

Ce sport, roi jadis des peuples, a perdu sa ferveur à travers l’absence du fair-play et de la bonne foi des dirigeants de son instance internationale. Mais aussi par la perte de ses valeurs, de tolérance d’apolitique et de la paix qui rassemblaient les nations dans la convivialité. Infantino est ses acolytes ont en fait de notre football une industrie des riches, dont ils tirent leur part de dividende.

Pour le sauver, il faut une réforme profonde de la FIFA, afin de le rendre à ses légitimes propriétaires qui sont les peuples.

En particulier, depuis sa création avec 12 pays adhérents, il n’y a eu que des toilettages pour l’adapter à notre époque. Mais jamais ses fondements liberticides, iniques et inappropriés aux nombreux pays affiliés, n’ont été reformés. Parce que les pays influents occidentaux et leurs mandarins à la tête de la FIFA, refusent un changement qui leur fera perdre leurs avantages.

Les fédérations continentales d’Afrique d’Asie et d’Amérique du sud sont majoritaires mais du tiers-monde méprisés, et minoritaire dans la FIFA. Elles servent seulement de pépinière de talentueux joueurs qui ont rehaussé le football européen au niveau qu’il présente aujourd’hui et à moindre prix.

Amar Issad

ARTICLES SIMILAIRES

3 Commentaires

  1. Iben moua je trouve plutôt que nous n’avons que les moyens d’être des grandes gueules et c’est tout.

    Autrement au lieu de nous contenter d’être des mauvais perdants même à cause de l’arbitrage qui nous a fait voir d’autres calamités arbitrales sans que cela n’ait donné lieu à rejouer les matchs ni. que les perdants en fassent tout un drame national, on devrait faire profil bas et se dire qu’à quelque chose malheur est bon , on aurait échappé au pire en cas de qualification.

    Mais non, il faut qu’on ramène notre mauvaise foi, et qu’on vide notre fiel sur Gassama .

    Ah ce Gassama ,non seulement il nous a fait perdre le match mais encore pire il nous a fait perdre le procès qu’on lui a fait.

    Putain, Poutine pour moins que ça a envahi l’Ukraine et lui a balancé mille missiles sur le qamum , et vous vous n’avez même pas le courage de déclarer la guerre à la Gambie. Au lieu de cela vous attendez que la FAF vous lave votre affront. Mais où est donc passé l’honneur de la tribu ta3 zmane ?

  2. Iben moua je trouve plutôt que nous n’avons que les moyens d’être des grandes gueules et c’est tout.

    Autrement au lieu de nous contenter d’être des mauvais perdants même à cause de l’arbitrage qui nous a fait voir d’autres calamités arbitrales sans que cela n’ait donné lieu à rejouer les matchs ni. que les perdants en fassent tout un drame national, on devrait faire profil bas et se dire qu’à quelque chose malheur est bon , on aurait échappé au pire en cas de qualification.

    Mais non, il faut qu’on ramène notre mauvaise foi, et qu’on vide notre fiel sur Gassama .

    Ah ce Gassama ,non seulement il nous a fait perdre le match mais encore pire il nous a fait perdre le procès qu’on lui a fait.

    Putain, Poutine pour moins que ça a envahi l’Ukraine et lui a balancé mille missiles sur le qamum , et vous vous n’avez même pas le courage de déclarer la guerre à la Gambie. Au lieu de cela vous attendez que la FAF vous lave votre affront. Mais où est donc passé l’honneur de la tribu ta3 zmane ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Droits humains : Antony Blinken tacle l’Algérie

Dans une déclaration sur les libertés religieuses et les droits humains dans le monde, le secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Antony Blinken, souligne qu’il met...

Les plus populaires

Commentaires récents