25 février 2024
spot_img
AccueilIdéeRachid Boudjedra change d’avis sur Kamel Daoud

Rachid Boudjedra change d’avis sur Kamel Daoud

Polémique

Rachid Boudjedra change d’avis sur Kamel Daoud

Rachid Boudjedra et la maison d’édition Frantz-Fanon auraient décidé de retirer le passage dans lequel Kamel Daoud a été accusé d’avoir été membre du Groupe islamique armé (GIA) pendant la « décennie noire ».

Dans un communiqué publié, le 31 octobre, dans le Temps d’Algérie, Rachid Boudjedra annonçait sa décision de retirer le passage incriminé. « Le pamphlet Les contrebandiers de l’histoire, porte fondamentalement sur la trahison et l’usurpation de l’histoire nationale par certains intellectuels et écrivains algériens », se targuait Rachid Boudjedra pour justifier ses règlements de comptes.

Il faut rappeler que Kamel Daoud a déposé plainte contre Rachid Boudjedra et son éditeur suite à cette grave accusation.

- Advertisement -

Comme première solution, l’auteur et son éditeur ont annoncé qu’ils profiteront du tirage de la deuxième édition pour sucrer la nouvelle version du passage qui a suscité un dépôt de plainte et la polémique. Cependant rien n’est encore définitif si l’on en croit les déclarations recueillies par Jeune Afrique auprès de l’éditeur Amar Ingrachen. L’éditeur assurait au magazine que « s’il retire sa plainte (Kamel Daoud NDLR), nous concrétiserons notre annonce de supprimer le passage en question ».

 

Auteur
La rédaction

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici