18 août 2022
spot_img
AccueilCommuniquéRiposte internationale s'élève contre la "terreur judiciaire"

Riposte internationale s’élève contre la « terreur judiciaire »

Riposte internationale

L’ONG Riposte internationale nous a fait parvenir le communiqué ci-dessous dans lequel elle s’indigne des violations continues des droits de l’homme et des libertés. L’ONG constate que tous les engagements de Tebboune s’avèrent « sans effet ».

Riposte internationale dénonce la duplicité du langage du régime algérien qui créé un climat de terreur judiciaire, où la moindre position publique (et entre autres à travers les réseaux sociaux), constitue un motif d’interpellation et d’emprisonnement.
Riposte internationale constate que les « engagements » du président Tebboune se sont avérés non suivis d’effets. Quelques remises en liberté sous conditions sont annoncées, cependant, d’autres citoyens subissent en même temps des arrestations, des condamnations, le harcèlement judiciaire et des mises sous mandat de dépôt, décrédibilisant ainsi la politique de « la main tendue ».
En outre, Riposte internationale dénonce les conditions carcérales des détenus d’opinion qui n’ont d’autres recours que celui de la grève de la faim. Le renvoi de leurs procès et les déprogrammations de dernière minute sont devenus des moyens supplémentaires de déstabilisation et de rétorsion psychologique. Ils constituent des violations manifestes des conventions internationales que l’Algérie a ratifiées.
Riposte internationale considère qu’un autre palier a été franchi par le traitement et les exactions dont sont victimes les défenseurs des détenus. Ceux-ci ne peuvent exercer leurs missions dans la sérénité ; il s’agit en effet, d’une double violation de la loi interne, celle relative aux droits du détenu et à ceux du défenseur.
Riposte internationale rappelle son soutien indéfectible à l’ensemble des détenus et des acteurs en attente de leurs jugements en raison de leur position en faveur du changement et les assure de son engagement total pour la cessation de l’ensemble des poursuites dont ils sont arbitrairement victimes.
Riposte internationale exige la liberté inconditionnelle des détenus d’opinion et des prisonniers politiques ainsi que l’arrêt des mesures restrictives touchant les libertés individuelles et collectives. Elle exige également la cessation de tout harcèlement judiciaire à l’encontre des journalistes, des défenseurs des droits humains et des avocats.
Riposte internationale ne manquera pas de saisir les instances internationales sur ces graves exactions et exhorte la communauté internationale à assumer ses responsabilités .
Paris, le 15 juillet  2022
 
Riposte internationale
Pour le bureau Fédéral

Ali Ait Djoudi
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

1re journée de la Liga Santander : des matches compliqués

La saison 2022/23 de LaLiga Santander est prête à débuter, avec une première journée qui sera disputée vendredi, samedi, dimanche et lundi. Le trio...

Les plus populaires

Commentaires récents