19 mai 2024
spot_img
AccueilMondeSénégal : les femmes vent debout contre Bassirou Diomaye Faye

Sénégal : les femmes vent debout contre Bassirou Diomaye Faye

Le nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a-t-il raté sa rupture féministe ? Une semaine après la nomination de son gouvernement par le Premier ministre Ousmane Sonko qui a promis rupture avec le passé. Les femmes sont vent debout. Seules 4 femmes ministres sont retenues dans son équipe.

C’est le comble pour un président polygame : réduire la représentation des femmes au gouvernement. Quatre femmes ministres seulement sur les 30 ministres qui compsent le nouveau gouvernement, cela représente 13% des effectifs. Une miette, estiment les feministes sénégalaises.

Dans le dernier gouvernement de Macky Sall, elles étaient 18%. Un chiffre peu conséquent déjà. Pour de nombreux citoyens et citoyennes, ce recul est donc d’autant moins acceptable.

Dans une déclaration signée par 255 personnalités et 24 organisations, le collectif dénonce cette sous-représentation des femmes. Il faut croire que cette composition du gouvernement a douché les espoirs des femmes sénégalaises qui attendaient beaucoup de ce jeune président. De fait, elles y voient un recul dangereux pour leurs droits. 

Aminata Fang Niang, présidente de l’Association des femmes juristes, fait partie des signataires. « C’est une déception, compte-tenu de la rupture annoncée par le nouveau régime dans sa démarche et dans son projet, nous avions espéré que cette composition serait plus égalitaire concernant les femmes. Je pense que des femmes compétentes qui auraient pu occuper des postes et qui sont méritantes, il y en a. »

- Advertisement -

Pour ce collectif, la question n’est donc pas celle du manque de compétence, mais plutôt du manque de volonté politique. Impossible d’accepter une telle régression. C’est aussi l’avis du Caucus des femmes leaders, une organisation qui promeut la parité. « Il y a tellement de femmes compétentes dans tous les domaines, on ne peut pas accepter qu’en 2024 on tombe à une représentativité des femmes à 13%, alerte Ndeye Arame, chargée de l’administration au sein de l’organisation. Nous, on souhaite qu’au nouveau du gouvernement pour les autres fonctions nominatives. On essaie vraiment de rectifier ça ».

Seydi Gassama, directeur d’Amnesty international au Sénégal, lui, propose d’étendre la loi sur la parité qui date de 2010 à tous les secteurs et aussi au gouvernement. « On ne peut pas laisser au bon vouloir des politiques de décider de la représentation des femmes. Il faut que cette représentation soit codifiée dans une loi et qu’elle s’impose à eux, qu’elle soit une obligation en tant que leaders de partis politiques. »

Seydi Gassama appelle donc les parlementaires à introduire un projet de loi sur la parité dans les fonctions nominatives. Le collectif des citoyens et citoyennes lui appelle à ce que les futures nominations reviennent à des femmes et demande à rencontrer le président Bassirou Diomaye Faye.

Avec Rfi

3 Commentaires

  1. Soit on est démocrate, soit on ne l’est pas. On ne peut pas se contenter de demi-mesures et se donner bonne conscience. C’est d’abord avec des mentalités archaïques que les africains et autres musulmans devraient rompre en priorité.

  2. Et les chiens alors? C’est quoi leur %age?
    Il a construit son equipe selon ses criteres et negotiations avec les partis de sa coalition. Ses choix sont necessairement base’s sur le competances. Si ce n’est pas le cas, alors il va echouer et ne sera pas re-conduit. Ni plus ni moins.
    J’ai l’impression de lire un idiot(e) des BLMs Americains, c.a.d. des racistes Abjects, qui pensent que c’est OK de distinguer les valeurs entre Noirs et non-Noirs. Ou pire encore, cette notion d’Afro-Americains – Tant vous y etes, pourquoi pas Afro-Martiens ???
    Du n’importe quoi, tout court.

    Il n’y a qu’une question qui se doit d’etre dans la tete de tout Senegalais, ou Africain. Atteindre le plein emploi d’un Maximum de Senegalais/Africains, avec des emplois utiles qui les Liberent de toute dependence. Ce 1er objectif est la realisation des Independences des forces DU MAL Europennes.

    Au passage, un rappel: Le Psychopathe Belge Leopol a execute’ 30 Millions de Congolais en 20 ans.

  3. Ne soyez pas négatif. Il est peut-être avant-gardiste dans son monde; sachant que 4 femmes c’est le nombre maximum religieusement permis. En plus Ils peut toujours les remplacer par de nouvelles chaque trimestre, au terme de son mandat il aura battu le record des gouvernements les plus fiministes de la planète.
    Plus sérieusement. Je pense que L’équité homme femme ne doit pas se mesurer par l’égalité en nombre ( de femmes et d’hommes ) dans un ensemble , dans un gouvernement ou danss tout autre secteur, mais par l’égalité des droits et des devoirs, par l’équité des chances où les compétences doivent être l’unique critère pour accéder à un poste. Après ça, nommer un gouvernement à 100% masculin, à 100% féminin ou dans toutes autres proportions n’a aucune importance.
    En d’autres termes, on peut nommer un gouvernement constitué a 90% de femmes et en faire le pire des misogynes. Ils en existent des femmes , surtout chez les fanatique religieux, qui méprisent les femmes plus que les plus misogynes des hommes.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents