18 mai 2024
spot_img
AccueilMondeSept membres présumés d'Al-Qaïda tués par un drone américain

Sept membres présumés d’Al-Qaïda tués par un drone américain

Yémen

Sept membres présumés d’Al-Qaïda tués par un drone américain

Sept membres présumés d’Al-Qaïda ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche par un drone dans le sud du Yémen, a indiqué un responsable des services de sécurité.

Les jihadistes présumés étaient à bord de trois véhicules qui faisaient route de la province de Chabwa (sud) vers celle de Baïda (centre), a précisé ce responsable.

Ils ont été visés par un « drone probablement américain vers minuit et ont été tous tués », a-t-il ajouté sous le couvert de l’anonymat.

- Advertisement -

Dans la province de Lahj (sud), un officier de police et un des cadres présumés d’Al-Qaïda ont été tués dans des échanges de tir lors d’une opération destiné à arrêter le jihadiste.

Le dénommé « Abou Hachem, l’un des chefs locaux d’Al-Qaïda était recherché depuis deux mois et une force de police a tenté, sur la foi d’une information, de l’arrêter dimanche à l’aube à son domicile dans la région d’Al-Wahat », a indiqué dans un communiqué le directeur des services de sécurité de Lahj, Saleh Saïd.

Le jihadiste a résisté et a été tué pendant les échanges de tirs et l’un de ses complices a été arrêté. Le chef de la force venue l’arrêter, Mohammed Hussein, a été mortellement atteint et trois policiers ont été blessés, selon la même source.

Les Etats-Unis sont les seuls à opérer des drones armés au Yémen et ils y visent régulièrement Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), que Washington considère comme la plus dangereuse des branches du réseau extrémiste.

Aqpa a renforcé son influence au Yémen à la faveur du chaos provoqué par la guerre civile qui déchire ce pays depuis plus de deux ans et oppose des rebelles chiites aux forces progouvernementales soutenues par l’Arabie saoudite.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a lui aussi profité de l’instabilité politique et sécuritaire actuelle pour commettre plusieurs attentats au Yémen, où plus de 8.700 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en 2015.

Le mois dernier, des dizaines de membres présumés de ce groupe jihadiste ont été tués dans deux frappes de drone distinctes dans la même province de Baïda, selon les services de sécurité yéménites et l’armée américaine.

Auteur
AFP

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents