4 octobre 2022
spot_img
AccueilSociétéStupéfiante prolifération des "produits cabas"

Stupéfiante prolifération des « produits cabas »

Le marché algérien des médicaments n’est pas à l’abri de la contrefaçon

Stupéfiante prolifération des « produits cabas »

Le produit cabas, ce nouveau casse-tête chinois pour la filière pharmaceutique nationale, a été au cœur des débats en public comme dans des échanges en aparté, entre les participants à la rencontre organisée le week-end passé au Sheraton Annaba, à l’initiative du bureau local du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (Snapo).

Les réseaux contrebandiers et la mafia naissante des «produits cabas» chercheraient-ils à faire de la région Est une plaque tournante du trafic de médicaments d’origine douteuse en provenance de l’étranger, Marseille en particulier ? Une question qui s’impose eu égard à la multiplication, depuis le début de l’année en cours, des saisies par les services des Douanes aussi bien au port, à l’aéroport qu’aux postes frontaliers algéro-tunisiens.

De plus en plus de «produits cabas» sont prescrits par nombre de médecins, notamment ceux souffrant de lourdes maladies chroniques. Ces produits d’origine douteuse, provenant essentiellement d’Europe et de certains pays voisins, autrement dit mis sur le marché hors de tout contrôle, constituent une menace certaine, car pouvant ouvrir la voie à l’introduction sur le territoire national de médicaments issus de la contrefaçon. Phénomène très répandu dans le monde, mais dont notre pays est, Dieu merci, jusqu’à l’heure à l’abri.

- Advertisement -

Lire la suite sur El Watan

Auteur
Naima Benouaret

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tizi-Ouzou : 150 écoles sans directeurs !

A Tizi-Ouzou, la rentrée scolaire s'est effectuée en l'absence des directeurs au niveau de nombreux établissements scolaires. Ainsi, cent cinquante écoles primaires ont accueilli les...

Les plus populaires

Commentaires récents