6 octobre 2022
spot_img
AccueilMondeTariq Ramadan a acheté le silence d’une femme à 27000 euros!

Tariq Ramadan a acheté le silence d’une femme à 27000 euros!

Selon Mediapart

Tariq Ramadan a acheté le silence d’une femme à 27000 euros!

Mediapart n’a pas titré au conditionnel. Le média français d’investigation est formel: Tariq Ramadan a versé de l’argent pour acheter le silence d’une femme qui commençait à divulguer ses méthodes, son harcèlement et son emprise psychologique sur elle.  » C’est un document qui n’a pour l’instant pas été versé au dossier judiciaire, mais auquel Mediapart a eu accès. » écrit le média français.

 » Tariq Ramadan a passé, en février 2015, un accord avec une quadragénaire belge qui avait commencé à faire certaines révélations publiques sur son comportement avec des femmes, selon les informations de Mediapart et de l’hebdomadaire belge Le Vif. Cet accord, entériné devant la justice belge, prévoit notamment la suppression de publications sur Internet et une clause de confidentialité, moyennant le versement par l’islamologue suisse d’une somme totale de 27 000 euros. Contactés, les avocats de Tariq Ramadan n’ont pas souhaité répondre à nos questions. », explique Mediapart.

Cette femme dit avoir été sa maîtresse pendant cinq ans, jusqu’en 2013, et ne porte aucune accusation de viol. Mais dans une vidéo de 2014, visionnée par Mediapart, elle évoque une relation « destructrice », entrecoupée de « ruptures », et qualifie Tariq Ramadan de « manipulateur destructeur ». Elle promet à l’époque de mener un « véritable combat » contre le prédicateur et affirme que plusieurs femmes ont été « piégées ».

- Advertisement -

Dans un manuscrit consulté par Médiapart, elle décrit également une « relation sous l’emprise » psychologique de Tariq Ramadan. « Il m’a demandé de monter dans sa chambre, il a commandé à manger, écrit-elle. Et puis, soudain, il m’a mordu le bras, jusqu’au sang »

Pour rappel, une femme, Henda Ayari, ancienne salafiste, accuse Ramadan de l‘avoir agressée en marge d‘un congrès de l‘Union des organisations islamiques de France (UOIF) en 2012. Une accusation rejetée par Tariq Ramadan, qui avait porté plainte pour “dénonciation calomnieuse”.

Une autre femme a déposé plainte pour viol. Elle dit avoir été victime de violences sexuelles d‘une grande brutalité, selon son témoignage cité l‘automne dernier dans la presse.

En Suisse, quatre de ses anciennes élèves l‘ont accusé, dans La Tribune de Genève

 

Auteur
B. Karima

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tortures durant la guerre d’Algérie : appel à la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français

L’Association Agir contre le Colonialisme aujourd’hui (l’ACCA) appelle l'Etat français à la reconnaissance de sa responsabilités dans le recours à la torture durant la...

Les plus populaires

Commentaires récents