10 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueTebboune désigne Bouguerra Soltani et Kamel Bouchama sénateurs

Tebboune désigne Bouguerra Soltani et Kamel Bouchama sénateurs

Bouguerra Soltani
L’islamiste Bouguerra Soltani rejoint le sénat avec les bonnes grâces de Tebboune.

L’islamiste Bouguerra Soltani et Kamel Bouchama (ancien ministre sous Chadli) sont nommés sénateurs par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune dans le cadre du tiers présidentiel.

De nouveaux veinards choisis par Tebboune pour siéger au Conseil de la nation et ainsi profiter de tous ses privilèges.

Ancien chef du MSP, Bouguerra Soltani a rallié le RND et le FLN dans l’alliance présidentielle sous le long règne de Bouteflika.

Ancien député sous la bannière islamiste du MSP, Bouguerra Soltani (68 ans) a été ministre du Travail de 1999 à 2001 sous le gouvernement Benbitour et Benflis puis ministre de la petite et moyenne entreprise et enfin de 1995 à 1995 secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’agriculture et de la pêche dans le gouvernement Ouyahia (actuellement en prison)

- Advertisement -

En avril 2019, Bouguerra Soltani, a passé un mauvais quart d’heure à Paris pendant un rassemblement des Algériens place de la République. L’ancien ministre a failli être lynché par les citoyens. Cheikh Soltani a dû son salut à ses jambes. Il a quitté les lieux en courant, avant de disparaitre dans une bouche de métro.

Kamel Bouchama (79 ans) est un ancien cacique du FLN.  Ministre de la Jeunesse et des Sports (1984-1988) et d’ambassadeur d’Algérie en Syrie, Kamel Bouchama est aussi un auteur prolifique.

Rappelons que Djamila Boupacha a refusé le poste de sénatrice que lui a proposé Abdelmadjid Tebboune. E lle reste la seule grande maquisarde à rejeter toute accointance avec le régime en place.

L.M.

ARTICLES SIMILAIRES

5 Commentaires

  1. Comme à son habitude Tebboune donne la part belle aux islamo-conservateurs piliers intéressés du régime pendant qu’il remplit ses prisons de laïcs et de modernistes.Et c’est ainsi depuis notre indépendance confisquée.

  2. (suite)cette confiscation programmée par l’armée des frontières et le MALG de Boussouf et Boukharouba avec en acte1 l’assassinat de Abane Ramdane et tous ceux qui s’en sont suivis avec pour terminer celui celui spectaculaire de Boudiaf.Et n’oublions pas l’acte héroïque de la Moudjahida Djamila Boupacha qui a refusé le poste de sénatrice que voulait lui offrir le régime.

  3. Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es. Comment une grande militante de la trempe de Mme Djamila Boupacha pouvait-elle accepter de siéger avec des suceurs de sang (du peuple algérien) de la trempe de Soltani et consorts? Abadan! Un sénat où les sénateurs-vautours n’ont pour seul programme que d’attendre le Grand Départ du dinosaure Gougil pour espérer lui succéder quel que soit le prix à payer … par le peuple. Au fait, à quoi sert exactement ce machin (sénat)?

  4. DJAMILA WAWOO en ANEGERIE il n y que les femmes qui ont des ……….
    Ait Menguellet doit réécrire la chanson Djamila

    Nerga irgazem netta id nouffa
    Nezra lekhyalim tafegh thafat

    un jeu qui vaut un enjeu
    continuez
    YERNA je ne parle pas le Kabyle (JE SUIS UN INFIRME)

  5. Il ne manque plus que naima salhi et le tour est joue.
    Franchement il yas belle lurette que je n y crois plus a ce pays, enfonce dans la mediocrite imposee. Nos ailleux n’auraient jamis du se battre pour liberer ce pays et retomber dans un merdier.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Les sportifs du village Mesloub (Mekla) ont frôlé la catastrophe

Comme le montrent les photos et vidéos en circulation depuis ce matin dans les réseaux sociaux, d’immenses blocs de pierres ont fini par dégringoler...

Les plus populaires

Commentaires récents