22 février 2024
spot_img
AccueilA la uneTebboune et la scoumoune Belmadi !

Tebboune et la scoumoune Belmadi !

Tebboune et Belmadi

Quelle différence entre le président Tebboune et le désormais ex-entraîneur national, Djamel Belmadi ? Si le second est remercié avec un beau chèque pour ses piteux résultats, le premier continue de conduire le pays dans le précipice sans que personne ne pipe mot.

Belmadi part, Tebboune reste

Au printemps 2021, Tebboune affichait sa fierté d’avoir rencontré Belmadi. « C’est un entraîneur qui a réalisé de très bon résultat (avec l’EN). Beaucoup de pays nous envient pour Belmadi », s’enorgueillait Tebboune. Les choses ont-elles depuis changé ? Tebboune n’est plus le même. L’ancien attaquant de l’EN aussi.

Le peuple du football algérien s’est montré – à juste titre – très indigné par la lamentable élimination de l’équipe nationale de football de la Coupe d’Afrique des nations. Les centaines de supporters algériens envoyés par Tebboune avec l’argent public, se sont précipités dans l’hôtel de l’équipe nationale pour faire payer au staff technique et sans doute aux joueurs leur échec à Abidjan. Comment ne pas saluer cette montée de colère ? Cependant, il y a un mais. Car, l’échec de Belmadi n’a rien à voir avec la situation générale du pays qui, elle, est de la responsabilité du chef de l’Etat. Comment on s’offusque de l’élimination de l’EN de la CAN et on se tait devant la crise morale, politique et économique dans laquelle se débat le pays ?

Qui peut renvoyer Tebboune ?

Ce qui s’est passé avec Belmadi devrait nous interpeler et susciter un sérieux examen de conscience. La FAF est donc arrivé à un compromis à l’amiable pour renvoyer l’entraîneur national. Mais y a-t-il une institution qui peut rappeler Tebboune à ses échecs et le pousser à faire amende honorable ? Bouteflika a été poussé à la porte par le clan d’Ahmed Gaïd Salah (AGS) à la faveur du mouvement de dissidence populaire. Adoubé par AGS, Tebboune reste le seul bénéficiaire finalement du mouvement de dissidence populaire.

- Advertisement -

L’Algérie vit depuis 4 ans sous un régime d’exception qui ne dit pas son nom. Plus de 200 honnêtes citoyens sont derrière les barreaux pour leurs positions politiques. Des centaines d’autres, sous ISTN, sont empêchés arbitrairement de tout mouvement.

Quand Tebboune fait tourner les moulins à vent !

Non content d’avoir bafoué la Constitution en détricotant tous les contrepouvoirs, vidé la justice de ses lois d’airain, la presse de sa liberté, la scène politique de son essence, Abdelmadjid Tebboune se conduit en autocrate. Les uns ne vont pas sans l’autre. On est passé de « Fakhamatouhou Bouteflika » à « le président Tebboune a donné l’ordre ». La moindre décision est exprimée sous cette formule martiale qui n’appelle à aucun dialogue ou débat. On en est à la verticale du pouvoir la plus impitoyable. A quelques mois d’une énième présidentielle qui sera une réédition des mascarades électorales précédentes, Tebboune (78 ans) affiche ses ambitions pour un énième mandat.

Alors ! Que Belmadi parte ou reste, cela ne changera rien pour les millions d’Algériens qui tirent le diable par la queue et subissent l’arbitraire au quotidien. Se défausser sur Belmadi c’est feindre d’ignorer les vrais responsables de la dramatique crise que traverse l’Algérie.

Yacine K.

6 Commentaires

  1. Moi j’ai l’impression que le belmadi a plutot d’autres projets en tete, comme faire le meme travail au Qatar ou ca paye mieux, et peut-etre recruter le Mahrez et quelques autres biches, au passage. Quand aux Algeriens, en Algerie, on dirait que ca leur convient. Peuples asservi de nature, il n’y a rien a esperer sinon la faillite economique, qui suit celle de la geopolitique. On devient unfrequentable et petit a petit, ils n’existeront plus que pour et par concessions de toutes formes, comme celleavec le Kenya que LM rapporte.

  2. Les ANEjaiRien sont des ANIMAUX sauvages que le monde and entier détestent. A part le vol et la violence walou!
    Un ghachi qui aboient pour un résultat de foot et qui s’écrasent quand un policier ou jadarmi corrompu le gifle.
    Mais attatiou les ANEjaiRien ont un grand nif!

  3. Tebboune est innocent ! Il ne fait qu’exécuter ce que les islamistes (civils et militaires) lui disent de faire. Un pays gouverné par la religion ne se développera jamais, il faudrait dans ce cas demander au bon dieu de rendre des comptes ! L’obscurantisme qui aveuglent la grande majorité des algériens est la SEULE responsable de la situation du pays. Fermez les mosquées, emprisonnez les adeptes de ali benkhmadj et l’Algérie sera debout. Ce jour, on cessera de dire que l’Algérie est un pays arabe mais un pays amazigh avec une majorité d’arabophones (arabe algérien, bien entendu)

  4. Je me demnade ou ce Belmadi vas rentrer chez lui ? il a toujours dit que l’Algerie est son pays et qu’il defendras son pays. Mais fini le cinema khoroto pour ce mec, il est deja en France avec sa famille et ses enfants ! Quel blagueur face a la presse et sur le terrain de foot.

  5. Autre chose, ATTAF en Italie! ah bon! et pourtant le Polisario n’est pas invité, les gouvernants d’Alger n’ont pas fait le caca nerveux qu’ils à l’Espagne, pourquoi? Heu, entre voyou en couvre n’est ce pas? Polisaghoul, et Falestine les deux crédos des gouverneurs d’Alger.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici