9 août 2022
spot_img
AccueilMise en avantTiaret : l'ire du wali Mohamed Amine Dramchi

Tiaret : l’ire du wali Mohamed Amine Dramchi

Wali de Tiaret

A Tiaret, le retard dans la réalisation des ouvertures de pistes, provoque l’ire du wali, Mohamed Amine Dramchi. Les faits ont eu lieu lors d’une sortie inopinée du wali de Tiaret à la forêt de Tagdempt et la forêt Plateau, accompagné du conservateur des forêts, le directeur de la protection civile et le directeur des travaux publics.

L’objectif de cette sortie inopinée est de s’enquérir de la mise en place du dispositif de prévention contre les feux de forêts. D’ailleurs, ce volet a été largement évoqué lors de cette sortie, où des insuffisances ont été enregistrées, notamment, concernant le retard flagrant dans la réalisation des ouvertures de pistes ainsi que les tranchées pare-feux.

Arrivé à la forêt de Azzouania (Tagdempt), il s’étonnera qu’une grande partie de l’ouverture de piste n’a pas été réalisée à ce jour, alors que l’inscription du projet date de 2020 ! «Je vais saisir votre tutelle et je vous promets qu’il y aura des sanctions», tonnera-t-il à l’adresse du conservateur des forêts.

Mohamed Amine Dramchi fera le même speech avec le chef daïra de Mechraa Sfa lors de la visite de la forêt du Plateau, il reprochera à ce dernier de n’avoir plus visité cette forêt qui relève de sa compétence territoriale.

«Il faut poursuivre les travaux et mener à terme ce projet et je vous laisse dix jours entre vos mains», rétorquera sèchement.

- Advertisement -

La wilaya de Tiaret doit faire face à un risque croissant contre lequel l’organisation de contrôle actuelle semble insuffisante et les enjeux de politique publique de gestion des incendies prennent une grande importance du gouvernement.

La responsabilité principale de la lutte contre les incendies incombe au Département de la protection civile, tandis que la conservation des forêts est chargée des premières interventions et des activités de surveillance du domaine forestier ainsi que la mise en place de dispositif de prévention.

Ces travaux concernent essentiellement l’extension du réseau des pistes forestières et des pare-feu pour renforcer celui existant déjà, de même pour l’aménagement de nouveaux points d’eau, et en guise de surveillance, renforcer les postes de vigie et les brigades forestières mobiles.

Faut-il rappeler qu’en juillet 2020, un gigantesque feu a dévoré pas moins de 500 hectares de la forêt du plateau.

K.O.

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Ainsi M. le Wali ce n’est qu’en juin 2022 que vous vous réalisez qu’un projet inscrit en 2020 n’a pas encore été réalisé. Projet portant sur l’ouverture de piste en zone forestière. Projet qui revêt une urgence élevée compte tenu des dégâts causés par les incendies de forêt ces dernières années. Mais, M. le Wali cela relève aussi de vos responsabilités de vous assurer que les projets inscrits au niveau de votre wilaya soient réalisés dans les délais impartis. C’est de votre responsabilité de faire des contrôles périodiques pour que de tels retards ne puissent se produire et être découverts 2 ans après grâce à … une sortie inopinée. C’est ce que vous appelez la gestion responsable? Non M. le Wali c’est du n’importe quoi. Dans votre cas aussi il va falloir saisir votre tutelle en espérant des sanctions à la mesure du laisser-aller de votre administration.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Tunisie : quand le plan Tebboune fait pschiit

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, l’avait ébruité jeudi 4 août, il l’a confirmé vendredi à Sfax. Et...

Les plus populaires

Commentaires récents