26 janvier 2023
spot_img
AccueilCommuniquéTipasa: le projet du port d'El-Hamdania soumis au réexamen du gouvernement

Tipasa: le projet du port d’El-Hamdania soumis au réexamen du gouvernement

INFRASTRUCTURES

Tipasa: le projet du port d’El-Hamdania soumis au réexamen du gouvernement

Le projet du Port Centre d’El-Hamdania de Cherchell (Tipasa) sera soumis au Gouvernement pour réexamen, a déclaré mardi à Tipasa, le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali.

Le ministre qui répondait à une question de l’APS, a indiqué que le projet du Port Centre, dont l’assiette d’implantation a été précédemment sélectionnée au niveau de la région d’El Hamdania, à l’est de Cherchell, « sera soumis ultérieurement au Gouvernement pour examen, en vue de la prise d’une décision à son propos », a-t-il signalé.

« Le projet sera réexaminé sous tous ses aspects socio-économique, et stratégique, jusqu’à son impact au volet agricole », a ajouté le ministre, qui était accompagné par le wali Hadj Omar Moussa.

Soulignant les « besoins en infrastructures requis par ce mégaprojet, dont une ligne ferroviaire et une autoroute », a-t-il observé.

- Advertisement -

S’agissant du projet du contournement de la ville de Cherchell, une voie express de plus de 18 km, avec sept ouvrages d’art, M. Chiali a instruit de l’impératif d’un suivi hebdomadaire de ce chantier accusant un retard dans sa réalisation.

Il a, à ce titre, exprimé sa « préoccupation » à l’égard du non respect des engagements pris par les entreprises en charge, notamment concernant les délais de livraison fixés pour novembre prochain.

Le taux d’avancement du projet est estimé à 98%, mais il enregistre cependant un retard dans un tronçon de 1.300 m, englobant un viaduc permettant de contourner la ville de Sidi Giles, est-il signalé.

A une autre question relative au parachèvement du projet de la voie express du littoral (touristique) s’étendant jusqu’à Damous (aux frontières avec Chlef), le ministre a assuré que ses services « travaillent en coordination avec les autorités locales, suivant les priorités ».

Il a soutenu, en outre, l’impératif de s’orienter, a-t-il dit, vers « les zones d’ombre et le désenclavement des populations des zones reculées.

C’est peu coûteux, mais d’un impact des plus positifs sur les citoyens », a estimé le ministre des Travaux publics et des Transports.

Auteur
Avec APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Mobilisons-nous pour Cherif Mellal et la JSK

Les condamnations et les dérives judiciaires se suivent et se ressemblent. C’est à croire que l’on veut museler et mettre hors d’état de «...

Les plus populaires

Commentaires récents